Menu
A+ A A-

Le pétrole en hausse, sans la perspective d'une augmentation de production des Emirats

cours du petroleLondres: Les cours du pétrole poursuivaient leur hausse jeudi, le Brent gagnant près de 5% à la suite de déclarations des Émirats arabes unis tempérant les espoirs d'une hausse de production des membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP).
Vers 10H00 GMT (11H00 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord, référence de l'or noir en Europe, pour livraison en mai gagnait 4,96% à 116,65 dollars.

Le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour livraison en avril prenait 4,11% à 113,17 dollars.

Mercredi, le cours du Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. avait plongé de 13% et celui du WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. de 12%, lestés par une ouverture diplomatique du président ukrainien Volodymyr Zelensky ainsi que par le signal donné par les Émirats arabes unis, désormais favorables à une augmentation de la production.

Mais jeudi, les Emirats ont affirmé qu'ils allaient respecter les engagements pris dans le cadre de l'alliance des pays exportateurs OPEP+ (OPEP et ses alliés) qui comprend la Russie.

"Les Emirats croient à la valeur qu'apporte l'OPEP+ au marché du pétrole. Nous sommes engagés vis-à-vis de l'accord au sein de l'OPEP+ et du mécanisme actuel d'ajustement mensuel de la production", a tweeté jeudi le ministre émirati de l'Énergie et des Infrastructures, Souheil al-Mazrouei.

La veille, l'ambassadeur des Emirats à Washington, Youssef Al Otaïba, s'était pourtant dit favorable à une augmentation de la production.

Des messages contradictoires qui "laissent le marché dans l'incertitude quant à leur position réelle sur la question, ce qui crée des conditions susceptibles d'entraîner une plus grande volatilité des prix", commente Ricardo Evangelista, analyste chez ActivTrades.

Les pays exportateurs de pétrole sont sollicités pour freiner l'envolée des prix du brut attisée par la guerre en Ukraine, notamment après la décision des États-Unis et du Royaume-Uni d'arrêter d'importer du pétrole de Russie (deuxième plus grand exportateur de brut au monde, derrière l'Arabie saoudite) en riposte à l'invasion de l'Ukraine.

"Les Emirats arabes unis n'agiront pas de leur propre chef pour augmenter la production de pétrole" estime Carsten Fritsch, analyste pour Commerzbank.
Lors de leur dernière rencontre, les pays de l'OPEP+ s'en étaient tenus à une hausse modeste de leur production, malgré la flambée des prix. Une plus forte augmentation pourrait toutefois être décidée lors de la prochaine réunion de l'alliance, le 31 mars prochain, selon l'analyste.

(c) AFP

Commenter Le pétrole en hausse, sans la perspective d'une augmentation de production des Emirats



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 17 avril 2024 à 21:05

    Le pétrole chute, plombé par la retenue israélienne et les s…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette baisse mercredi, entraînés par des signes de retenue d'Israël dans sa...

    mercredi 17 avril 2024 à 18:45

    USA: Nouvelle hausse des stocks de pétrole brut après ajuste…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks de pétrole ont de nouveau enregistré une hausse hebdomadaire plus importante que prévu aux Etats-Unis...

    mercredi 17 avril 2024 à 11:25

    Le pétrole baisse, entre risque géopolitique et économie amé…

    Londres: Les cours du pétrole baissaient encore mercredi, la réponse d'Israël à l'attaque iranienne se faisant toujours attendre, les investisseurs mettant en...

    mardi 16 avril 2024 à 21:30

    Le pétrole stagne en attendant une réponse d'Israël à l'atta…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole sont restés quasiment stables mardi, les traders restant dans l'expectative d'une réaction d'Israël à une...

    mardi 16 avril 2024 à 11:30

    Le pétrole patiente, le marché attend la réponse d'Israël à …

    Londres: Les prix du pétrole fléchissaient légèrement mardi, les investisseurs attendant la réaction d'Israël après une attaque de l'Iran sur son sol...

    lundi 15 avril 2024 à 22:00

    Le pétrole baisse après une attaque iranienne sur Israël lar…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont légèrement baissé lundi après une attaque de l'Iran contre Israël largement déjouée avec l'aide...

    lundi 15 avril 2024 à 11:25

    Le pétrole en baisse, le marché croit à la désescalade malgr…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient lundi, malgré l'attaque de l'Iran contre Israël pendant le weekend, le marché tablant sur une désescalade...

    vendredi 12 avril 2024 à 21:40

    Le pétrole à un sommet de plus de cinq mois, le Moyen-Orient…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont montés vendredi à un sommet de plus de cinq mois, dopés par la perspective...

    vendredi 12 avril 2024 à 16:57

    Le pétrole au plus haut depuis octobre, le marché scrute les…

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    📈 Actions du pétrole en hausse, malgré le repli du baril 📉

    Le lundi 12 février 2024

    Paris: Le prix du baril baisse depuis 2022. Par contre, les actions des producteurs de pétrole grimpent. Henry Bonner vous présente dans son dossier spécial les raisons de sa confiance dans les actions du pétrole, sa "transaction de la décennie".

    Lire la suite

    La course aux 100 dollars le baril de pétrole Brent est lancée

    Le jeudi 28 septembre 2023

    Paris: Alors que la hausse des prix du pétrole se poursuivait jeudi après l'envol affiché la veille au soir, le baril de Brent de la mer du Nord a désormais lancé la course vers les 100 dollars. L'or noir se négocie actuellement à ses plus hauts niveaux depuis près d'un an.

    Lire la suite

    📊 Les grandes hausses et baisses des prix du pétrole brut depuis 30 ans

    Le mardi 10 mars 2020

    Les prix du pétrole ont chuté de plus de 30% le 9 mars 2020 après l'échec d'un accord entre l'Arabie saoudite et la Russie visant à réduire la production pétrolière au sein de ce qu'on aura appelé l'alliance OPEP+. Voici les principaux mouvements du pétrole, au fil des événements internationaux depuis 30 ans.

    Lire la suite