Logo

🇪🇺 La rapidité de l'abandon de l'énergie russe fait débat au sein de l'UE

cours du petroleBruxelles: Les Etats membres de l'Union européenne ne sont pas tous d'accord entre eux sur la rapidité à laquelle ils peuvent se passer totalement des hydrocarbures russes, a déclaré mercredi un responsable du bloc à la veille de l'ouverture d'un sommet européen sur l'énergie à Versailles.
Selon un projet de déclaration finale du sommet européen de Versailles, les Vingt-Sept devraient s'engager collectivement à mettre fin aux importations de pétrole, de gaz et de charbon russes, sans toutefois se fixer de date-butoir.
"Certains demandent que ce soit en 2030, d'autres en 2027, d'autres encore dès aujourd'hui... Je crois que certains pays atteindront cet objectif plus tôt que d'autres" a déclaré le responsable.

(c) Reuters

Commenter 🇪🇺 La rapidité de l'abandon de l'énergie russe fait débat au sein de l'UE

graphcomment>