Logo

L'Allemagne appelle l'Opep à augmenter sa production de pétrole

cours du petroleFrancfort: L'Allemagne a appelé mardi l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) à augmenter sa production de brut pour atténuer la flambée du coût du baril en lien avec la guerre en Ukraine.
Le ministre de l'Économie, Robert Habeck, a lancé aux puissants pays exportateurs, menés par l'Arabie saoudite, un "appel urgent à augmenter le niveau de production pour soulager le marché" alors que le prix du BrentBRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole., déjà à des niveaux records, grimpait encore mardi en raison de l'embargo américain attendu sur les importations russes.

La semaine dernière, les treize membres de l'OPEP, en coordination avec leurs dix alliés conduits par Moscou, n'ont décidé de n'augmenter que légèrement la production, malgré l'embrasement des cours.

La hausse des prix s'est poursuivie depuis par crainte d'un embargo sur les importations russes -- une mesure que le président américain Joe Biden devrait annoncer mardi, selon plusieurs médias.

Le prix du BrentBRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. s'envolait de 5% à près de 130 dollars dans l'après-midi.

L'Europe est, elle, nettement plus dépendante des approvisionnements russes qui représentent 40% de ses besoins en gaz naturel et 30% environ pour le pétrole.

Les importations d'énergie fossile en provenance de Russie sont "essentielles" pour la "vie quotidienne" des européens, avait d'ailleurs mis en garde le chancelier allemand Olaf Scholz lundi.

D'autres pays se sont également montrés sceptiques à l'idée d'un embargo.


Les responsables américains "m'ont dit qu'ils ne demandent pas et n'exigeront pas que l'Allemagne prenne la même décision" de bannir les importations de pétrole, voire de gaz ou de charbon russes, a noté M. Habeck mardi.

"Mais j'en déduis que nous devons créer le plus rapidement la possibilité de prendre des mesures similaires" en réduisant la dépendance envers la Russie, a-t-il ajouté lors d'une conférence en ligne.

Depuis le déclenchement de la guerre en Ukraine, le gouvernement allemand a assuré tout mettre en oeuvre pour trouver des alternatives aux hydrocarbures russes, mais souligne aussi que ce virage ne pourra être immédiat.

(c) AFP

Commenter L'Allemagne appelle l'Opep à augmenter sa production de pétrole

graphcomment>