Menu
A+ A A-

Énergie russe: la Bulgarie "ne peut pas se permettre" un embargo

prix du petrole SofiaSofia: La Bulgarie, très dépendante du gaz et du pétrole russes, s'est déclarée mercredi réticente à une interdiction des importations d'énergie fossile en provenance de Russie, après des réserves similaires émises par l'Allemagne et les Pays-Bas.
"Nous soutenons pleinement les sanctions existantes (...) mais nous ne pouvons pas nous permettre de stopper les importations de pétrole et de gaz", a déclaré à des journalistes le Premier ministre Kiril Petkov, en marge d'une session du Parlement.

Si l'Union européenne devait se prononcer pour un embargo, "nous nous retrouverions en grande difficulté", a-t-il averti.

La Bulgarie reçoit 77% de ses besoins en gaz du géant russe Gazprom, via le gazoduc Turkstream.

Ce pays, traditionnellement proche de Moscou, a récemment commencé à diversifier ses sources d'approvisionnement en énergie et reçoit depuis début 2021 du gaz azéri de la mer Caspienne. Mais les travaux de construction d'un nouveau gazoduc ont pris du retard et les livraisons restent minimes en passant par une autre installation.

Le géant pétrolier russe Loukoïl possède par ailleurs sur le sol bulgare une importante raffinerie, la plus grande des Balkans.

Enfin, la seule centrale nucléaire bulgare est dotée de réacteurs russes et dépend du combustible russe.

La Bulgarie doit faire de sa diversification énergétique "la priorité numéro un", mais il lui faudra des années et en attendant, "nous sommes très dépendants" de Moscou, a souligné M. Petkov.

Lundi, le chancelier allemand Olaf Scholz avait également marqué son désaccord avec un éventuel embargo, estimant que l'approvisionnement de l'Europe "ne (pouvait) pas être assuré autrement pour le moment".

Le Premier ministre néerlandais Mark Rutte a de son côté fait valoir que la transformation du secteur de l'énergie "prendrait du temps", mettant en garde contre "des risques non gérables" pour les économies européennes.

Les États-Unis, moins dépendants des hydrocarbures russes que l'Europe, font pression sur leurs partenaires européens pour lancer des sanctions contre le secteur énergétique russe qui toucheraient au coeur les revenus de la Russie, espérant faire plier Moscou et l'inciter à cesser son offensive en Ukraine.

L'UE décidera de façon "unie" en cas d'embargo américain, a affirmé jeudi le gouvernement français, qui assure la présidence tournante de l'Union.

(c) Afp

Commenter Énergie russe: la Bulgarie "ne peut pas se permettre" un embargo


    Le pétrole en Russie

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Russie

    lundi 20 juin 2022

    Boudé par l'Occident, le pétrole russe inonde la Chine

    Pékin: La Chine a nettement accru ses importations de pétrole russe en mai, selon des chiffres officiels publiés lundi, aidant ainsi Moscou...

    lundi 20 juin 2022

    Les importations par la Chine de pétrole russe bondissent

    Pékin: Les importations de pétrole russe par la Chine ont augmenté en mai de 55% sur un an, sur fond de sanctions...

    lundi 13 juin 2022

    La Russie devient le deuxième plus grand exportateur de pétr…

    Moscou: La Russie s'est hissée au rang de deuxième plus grand fournisseur de pétrole de l'Inde en mai, poussant l'Arabie Saoudite à...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    dimanche 26 juin 2022 à 00:25

    Le G7 réfléchit aux moyens de plafonner les prix du pétrole …

    Schloss elmau, allemagne, 26 juin (reuters): Les dirigeants des pays du G7 tiennent des discussions "très constructives" sur un éventuel plafonnement des...

    vendredi 24 juin 2022 à 21:28

    Le pétrole se reprend, entre inquiétudes pour l'offre et cra…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont conclu en hausse vendredi après les baisses des derniers jours, tiraillés entre les inquiétudes...

    vendredi 24 juin 2022 à 18:06

    Le premier raffineur indien estime que le pétrole restera au…

    New Delhi: Les prix du pétrole resteront probablement élevés, à plus de 100 dollars le baril, pour le reste de l'année, car...

    vendredi 24 juin 2022 à 12:30

    Le pétrole se reprend avec les inquiétudes quant à l'offre d…

    Londres: Les prix du pétrole étaient en petite hausse vendredi, les craintes sur une offre de brut insuffisante pour faire face à...

    jeudi 23 juin 2022 à 22:54

    L'incertitude économique fait encore baisser le pétrole, Bid…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont encore reculé jeudi, toujours plombés par les craintes d'une récession, qui asphyxierait la demande...

    jeudi 23 juin 2022 à 18:38

    Les craintes de récession continuent de peser sur le pétrole

    Londres: Les prix du pétrole poursuivaient leur baisse jeudi, lestés par les craintes de récession dans un contexte d'inflation galopante. En parallèle...

    jeudi 23 juin 2022 à 12:50

    Les craintes de récession continuent de peser sur le pétrole

    Londres: Les prix du pétrole poursuivaient leur baisse jeudi, après un plongeon la veille. Ils étaient lestés par les craintes de récession...

    mercredi 22 juin 2022 à 22:52

    Le pétrole se replie, entre craintes de récession et interve…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont fortement baissé mercredi avant de limiter leur repli en fin de séance, emportés par...

    mercredi 22 juin 2022 à 12:10

    USA: Biden veut suspendre la taxe fédérale sur l'essence

    Washington: Le président américain, Joe Biden, va demander ce mercredi au Congrès de suspendre pour trois mois la taxe fédérale sur les...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 17 juin 2022 Le WTI a dévissé de plus de 7% depuis vendredi dernier et le Brent de la mer du Nord de plus de 6%, renouant respectivement avec leurs niveaux de prix de fin mai et début juin.

    📈 En mai 2022, le prix du pétrole rebondit

    Le mercredi 22 juin 2022 - Analyses des prix du pétrole

    En mai 2022, le prix du pétrole en euros repart à la hausse (+10,6 % après −9,2 % en avril).Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se replient pour la première fois depuis novembre 2021 (−3,7 % après +1,7 %), sous l'effet du net recul de ceux des matières premières industrielles (−9,1 % après −1,7 %). Les prix des matières premières alimentaires, pour leur part, ralentissent (+1,1 % après +5,1 %). Le augmente à nouveau très fortement En mai 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord...

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite