Menu
A+ A A-

Lybie: suspension de la production de deux gisements majeurs

cours du petroleTripoli: La Compagnie nationale de pétrole (NOC) en Libye a annoncé dimanche la suspension de la production pétrolière de deux gisements majeurs, causant d'importantes pertes pour ce pays très dépendant de la vente d'hydrocarbures et qui connaît une grave crise politique.
La production a été stoppée après qu'un groupe armé a "fermé les vannes acheminant le brut" sur les sites d'al-Charara et al-Fil, forçant la compagnie à "déclarer l'état de force majeure", mesure qui permet une exonération de sa responsabilité en cas de non-respect des contrats de livraison, a indiqué la NOC sur Facebook.

"La fermeture des vannes de pompage engendre des pertes de 330.000 barils par jour et une perte quotidienne de plus de 160 millions de dinars Libyens (environ 32 millions d'euros)", a déploré la NOC.

La Libye, qui dispose les réserves les plus abondantes d'Afrique, tente de s'extirper de plus d'une décennie de chaos depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011, dans le sillage du Printemps arabe.

Un gouvernement parallèle intronisé par le Parlement Libyen et qui s'efforce d'évincer l'exécutif en place à Tripoli a prêté serment jeudi, enfonçant le pays dans une crise institutionnelle qui rappelle les heures les plus sombres de la guerre civile.

Les infrastructures pétrolières sont souvent "cible d'attaques (...) au vu et au su de tous", a déploré Mustafa Sanalla, patron de la NOC, cité dans le communiqué. "Nous en avons désormais l'habitude", a-t-il dit, en se demandant: "à qui cela profite surtout en ce moment alors que le prix du baril a dépassé 100 dollars ?".

Le champ d'al-Charara, situé à environ 900 km au sud de Tripoli, produit en temps normal 315.000 barils par jour, sur une production nationale de plus de 1,2 million de barils par jour, contre 1,5 à 1,6 million avant 2011.

Il est géré par la société Akakus, coentreprise entre la NOC, l'Espagnol Repsol, le Français Total, l'Autrichien OMV et le Norvégien Statoil.


Le champ al-Fil, situé dans le bassin de Morzouq à 750 kilomètres au sud-ouest de Tripoli, est lui géré par la coentreprise Mellitah Oil & Gas, entre la NOC et le géant italien Eni. Quelque 70.000 barils y sont produits habituellement chaque jour.

Selon la NOC, le groupe armé dirigé par un certain Mohamed al-Garj avait déjà fermé les vannes à plusieurs reprises entre 2014 et 2016.

(c) AFP

Commenter Lybie: suspension de la production de deux gisements majeurs



    Communauté prix du baril


    La Production de pétrole dans le monde

    -Voir toutes les actualités de la production de pétrole

    mercredi 01 février 2023

    L'Opep+ recommande de garder les quotas inchangés

    Vienne: Un panel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et de leurs alliés (Opep+) a recommandé mercredi de maintenir la stratégie...

    mardi 17 janvier 2023

    L'Opep table sur une croissance inchangée de la demande de p…

    Paris: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a maintenu inchangées mardi ses prévisions sur la croissance de la demande de pétrole...

    mercredi 04 janvier 2023

    La production de pétrole de l'Opep augmente malgré un object…

    Londres: La production de pétrole brut des pays de l'Opep a augmenté en décembre, montre une enquête de Reuters publiée mercredi, bien...

    mercredi 14 décembre 2022

    Croissance de la demande de pétrole ralentie, malgré un lége…

    Paris: L'Agence internationale de l'énergie (AIE) prévoit toujours pour cette année et l'an prochain une croissance modérée de la demande de pétrole...

    mercredi 14 décembre 2022

    La demande mondiale de pétrole devrait rester solide en 2023…

    Londres: La croissance de la demande mondiale de pétrole devrait ralentir en 2023 tout en restant à un niveau solide avec le...

    mardi 13 décembre 2022

    Malgré la Chine, la prévision de demande de pétrole inchangé…

    Paris: L'Opep a maintenu ses prévisions de croissance de la demande de pétrole pour 2022 et 2023, en dépit du ralentissement de...

    Le pétrole en Libye

    Voir toutes les nouvelles du pétrole en Libye

    lundi 13 juin 2022

    La Libye perd 1,1 million de barils par jour en fermant la q…

    Tripoli: La Libye perd sa production de pétrole au rythme de 1,1 million de barils par jour, a déclaré le ministre libyen...

    dimanche 17 avril 2022

    Libye: production suspendue sur un important champ pétrolier

    Tripoli: La Compagnie nationale de pétrole (NOC) en Libye a annoncé dimanche la suspension de la production sur un important champ pétrolier...

    mardi 08 mars 2022

    Pétrole: reprise de la production sur le site libyen d'al-Ch…

    Tripoli: La Compagnie nationale de pétrole libyenne (NOC) a annoncé mardi avoir levé l'état de "force majeure" sur deux sites pétroliers bloqués...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 07 février 2023 à 13:50

    BP freine la transition énergétique malgré un résultat dopé …

    Londres: Le géant des hydrocarbures britannique BP a annoncé mardi un résultat annuel dopé par les cours des hydrocarbures, accompagné d'importantes distributions...

    mardi 07 février 2023 à 11:55

    Le pétrole grimpe encore après le séisme en Turquie

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient mardi en réaction à la fermeture d'un important terminal d'exportation turque après les séismes qui ont...

    lundi 06 février 2023 à 21:25

    Le pétrole rebondit avec le séisme en Turquie et de nouvelle…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont rebondi lundi, soutenus par la crainte de dégâts sur des oléoducs après le séisme...

    lundi 06 février 2023 à 15:00

    ⛽️ Carburants: Légère baisse des prix à la pompe après l'env…

    Paris: Les prix des carburants se sont envolés ces dernières semaines en raison de la fin des ristournes, mais ils sont repartis...

    lundi 06 février 2023 à 13:20

    Le Kurdistan d'Irak suspend "par sécurité" ses exp…

    Erbil: Le Kurdistan d'Irak a annoncé lundi suspendre par mesure de "sécurité" ses exportations pétrolières qui passent par la Turquie et représentent...

    lundi 06 février 2023 à 12:15

    Le pétrole grimpe légèrement après les nouvelles sanctions c…

    Londres: Les cours du pétrole rebondissaient lundi après avoir dévissé de plus de 8% la semaine passée, l'entrée en vigueur de nouvelles...

    vendredi 03 février 2023 à 21:10

    Le pétrole dégringole, craintes d'une montée du dollar et d…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont connu un nouveau trou d'air vendredi, après la publication d'un chiffre américain de créations...

    vendredi 03 février 2023 à 12:15

    Le pétrole stable avant les sanctions contre la Russie, la d…

    Londres: Les cours du pétrole hésitent vendredi, entre les interrogations sur la reprise de la consommation de pétrole en Chine et celles...

    jeudi 02 février 2023 à 21:40

    Le pétrole reste en baisse, toujours inquiet pour la demande

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont poursuivi leur repli jeudi, dans un marché préoccupé par l'inertie de la demande, aux...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 6 février 2022 Les cours du pétrole rebondissaient après avoir dévissé de plus de 8% la semaine passée.

    💵 Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - 2022

    Le dimanche 15 janvier 2023

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2022.

    Lire la suite

    📊 Les grandes hausses et baisses des prix du pétrole brut depuis 30 ans

    Le mardi 10 mars 2020

    Les prix du pétrole ont chuté de plus de 30% le 9 mars 2020 après l'échec d'un accord entre l'Arabie saoudite et la Russie visant à réduire la production pétrolière au sein de ce qu'on aura appelé l'alliance OPEP+. Voici les principaux mouvements du pétrole, au fil des événements internationaux depuis 30 ans.

    Lire la suite

    Comment investir dans le pétrole ?

    Le jeudi 01 décembre 2022

    Le pétrole est la matière première par excellence de ces 150 dernières années... Cet or noir qui a permis l'incroyable évolution moderne que nous connaissons dans nos vies de tous les jours autant dans l'industrie que dans le transport, pour ne citer qu’eux. Essentiel à notre niveau de vie, rare car limité, donc cher, le pétrole n’en demeure pas moins la ressource primordiale vers la transition énergétique nouvellement entamée.Ne vous y trompez pas : le baril n’a pas fini de surprendre dans les années à venir, tant dans ses niveaux de prix...

    Lire la suite