Logo

Les USA réfléchissent à une baisse des importations de pétrole russe

Petrole USA/RussieWashington: Le gouvernement américain réfléchit à une réduction des importations de pétrole russe par les Etats-Unis, a déclaré vendredi la Maison blanche, alors qu'une proposition de loi interdisant tout achat de produit énergétique russe par Washington circule au Congrès.
"Nous étudions les moyens de réduire les importations de pétrole russe tout en nous assurant de maintenir les besoins mondiaux en approvisionnement", a déclaré la porte-parole de la Maison blanche Jen Psaki lors d'un point de presse.

Les sénateurs démocrate Joe Manchin et républicaine Lisa Murkowski ont proposé jeudi l'adoption d'une loi qui interdirait toute importation de produit énergétique russe en réponse à l'invasion de l'Ukraine.


L'exécutif pourrait s'appuyer sur cette loi pour bannir les importations russes tout en partageant avec le Congrès la responsabilité d'une éventuelle hausse du prix des carburants.

Si une très forte majorité d'Américains soutiennent le principe d'une suspension des achats de pétrole russe, selon un sondage Reuters/Ipsos diffusé vendredi - 80% des personnes interrogées, avec de solides majorités côté démocrate aussi bien que républicain -, la Maison blanche avance prudemment sur ce dossier, redoutant l'effet d'une flambée des prix de l'essence sur un taux d'inflation déjà très élevé.

Les Américains sont les premiers consommateurs d'essence au monde et les États-Unis ont importé de Russie plus de 20,4 millions de barils de pétrole brut et raffiné par mois en moyenne l'année dernière, soit 8% des importations totales américaines de combustible liquide selon l'Agence américaine d'information sur l'énergie.



Commenter Les USA réfléchissent à une baisse des importations de pétrole russe

graphcomment>