Menu
A+ A A-

Des ONG portent plainte contre TotalEnergies pour communication trompeuse

cours du petroleParis: Plusieurs organisations environnementales ont assigné en justice TotalEnergies, l'accusant d'avoir trompé les consommateurs sur ses efforts pour lutter contre le changement climatique.
La plainte, qui a été signifiée à TotalEnergies et doit être déposée devant le tribunal de Paris concerne la campagne publicitaire "réinvention" de l'entreprise. Les plaignants affirment que la campagne a enfreint le droit européen de la consommation en suggérant que TotalEnergies pourrait atteindre des émissions nettes de carbone nulles d'ici 2050 tout en continuant à produire davantage de combustibles fossiles.

Les écologistes se plaignent depuis longtemps du "greenwashing", autrement dit des messages trompeurs que peuvent adresser les entreprises sur leurs engagements en matière d'investissement durable.

TotalEnergies a déclaré à Reuters qu'elle mettait en oeuvre sa stratégie de "manière concrète", notamment par le biais d'investissements et de la réduction de ses émissions de gaz à effet de serre, et qu'elle agissait "en ligne avec les objectifs que la compagnie s'est fixés. Il est donc faux de prétendre que notre stratégie serait du 'greenwashing'".

Lancées à l'échelle mondiale en mai 2021, les publicités affirmaient que TotalEnergies s'engageait à être "un acteur majeur de la transition énergétique" et visait la neutralité carbone d'ici 2050.

Les organisations affirment que le projet de l'entreprise de continuer à augmenter la production de combustibles fossiles tels que le pétrole et le gaz - qui contribuent de manière importante au réchauffement climatique - est en contradiction avec cet objectif.

L'année dernière, un rapport de l'Agence internationale de l'énergie a déclaré qu'aucun nouveau gisement de pétrole et de gaz ne devrait être exploité à partir de cette année si l'on voulait avoir une chance de limiter le réchauffement climatique à 1,5 degré Celsius au-dessus des niveaux préindustriels d'ici 2050.

Les plaignants reprochent à TotalEnergies d'avoir enfreint la directive européenne sur les pratiques de consommation déloyales, qui interdit les pratiques trompeuses, notamment la promotion de fausses informations ou l'omission d'informations pertinentes ayant un impact sur la prise de décision des consommateurs.


L'affaire, qui s'inscrit dans le cadre d'un nombre croissant de contestations juridiques des efforts des entreprises en matière de climat, a été portée par Greenpeace France, les Amis de la Terre France et Notre Affaire à Tous, avec le soutien des avocats spécialisés dans l'environnement ClientEarth.

"Nous devons protéger les consommateurs des stratégies de désinformation qui les empêchent de distinguer la réalité de la fiction et retardent l'action climatique urgente dont nous avons besoin", a déclaré Clara Gonzales, conseillère juridique de Greenpeace France, dans un communiqué.

TotalEnergies a précédemment déclaré s'attendre à ce que production de pétrole devrait pour sa part atteindre son pic au cours de la décennie avant de décroître, avec une hausse d'environ 3% par an d'ici 2026, tirée par la progression du gaz naturel liquéfié (GNL), attendue à 6% par an.

Le groupe prévoit de dépenser 13 à 15 milliards de dollars (11 à 13,5 milliards d'euros) par an entre 2022 et 2025 et en allouera la moitié au développement des nouvelles énergies, principalement aux énergies renouvelables et à l'électricité, et l'autre moitié au gaz naturel.

De plus en plus d'entreprises s'engagent en faveur du climat afin de séduire les consommateurs, et les investisseurs et les défenseurs du climat examinent de plus en plus leurs actions afin de déterminer si elles peuvent contribuer à atteindre l'objectif climatique mondial de zéro émission nette d'ici 2050.

Dans le cas de TotalEnergies, un important groupe d'investisseurs qui s'engage auprès des entreprises à propos des plans de transition climatique a également fait part de ses inquiétudes quant à ses efforts, notamment l'absence d'un objectif de réduction des émissions liées à l'utilisation de ses produits par les consommateurs.
(c) Reuters

Commenter Des ONG portent plainte contre TotalEnergies pour communication trompeuse



    Communauté prix du baril


    La Compagnie pétrolière française Total

    Projet dans l'hydrogène pour une co-entreprise de Totalenergies

    mardi 28 mai 2024

    Paris: TE H2, co-entreprise des groupes Totalenergies et Eren, et l'électricien autrichien Verbund ont annoncé mardi la signature d'un protocole d'accord avec la Tunisie en vue d'édifier un grand complexe de production et exportation d'hydrogène vert dans le sud...


    -Toute l'actualité de la compagnie pétrolière TotalEnergies

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 24 juin 2024 à 22:25

    Le pétrole en hausse, entre espoir d'une meilleure demande e…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont grimpé lundi, portés par les espoirs d'une meilleure demande aux États-Unis qui misent sur une...

    lundi 24 juin 2024 à 16:00

    ⛽️ Les prix des carburants augmentent après 2 mois de baisse…

    Carburants: Les prix des carburants repartaient à la hausse, après 8 semaines consécutives de baisse. Pour sa part, la moyenne des cours de clôture du pétrole...

    lundi 24 juin 2024 à 11:50

    Le pétrole monte un peu, entre spéculations et risque géopol…

    Londres: Les cours du pétrole montaient légèrement lundi, poussés à la fois par des positionnements spéculatifs d'investisseurs qui parient sur une baisse...

    vendredi 21 juin 2024 à 21:30

    Le pétrole se replie avant le week-end devant un dollar fort

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés vendredi, refroidis par un dollar fort et un affaiblissement de l'activité en...

    vendredi 21 juin 2024 à 12:15

    Le pétrole stable, les investisseurs surveillent le risque g…

    Londres: Les cours du pétrole se maintiennent vendredi, consolidant leurs gains de la semaine, alors que les investisseurs surveillent avec attention le...

    vendredi 21 juin 2024 à 11:00

    📉 En mai 2024, le prix du pétrole se replie nettement

    En mai 2024, le prix du pétrole en euros se replie nettement (‑9,8 % sur un mois après +6,7 % en avril)...

    jeudi 20 juin 2024 à 21:10

    Le pétrole reste ferme, aidé par le regain de la demande amé…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont encore pris un peu de hauteur, jeudi, incités par un bond de la demande...

    jeudi 20 juin 2024 à 17:55

    🛢️ USA: baisse des stocks de pétrole brut, la demande bondit

    New York: Les stocks commerciaux de pétrole brut se sont contractés de 2,5 millions de barils la semaine dernière aux Etats-Unis, selon...

    jeudi 20 juin 2024 à 13:25

    Le pétrole se maintient avec le retour du risque géopolitiqu…

    Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient en terrain positif jeudi, avec retour de la prime de risque géopolitique sur le marché...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    La course aux 100 dollars le baril de pétrole Brent est lancée

    Le jeudi 28 septembre 2023

    Paris: Alors que la hausse des prix du pétrole se poursuivait jeudi après l'envol affiché la veille au soir, le baril de Brent de la mer du Nord a désormais lancé la course vers les 100 dollars. L'or noir se négocie actuellement à ses plus hauts niveaux depuis près d'un an.

    Lire la suite

    Le pétrole se replie avant le week-end devant un dollar fort

    Le vendredi 21 juin 2024

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés vendredi, refroidis par un dollar fort et un affaiblissement de l'activité en zone euro, après de forts gains au cours de la semaine alors que les investisseurs surveillent le risque géopolitique au Moyen-Orient.

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite