Logo

Les produits pétroliers ont salé la facture des Suisses en février

cours du petroleZurich: La Suisse a enregistré en février une nouvelle poussée de renchérissement, de 0,7% en glissement mensuel.
Sur un an, l'indice des prix à la consommation (CPI) a progressé de 2,2%, contre encore 1,6% le mois précédent. Les hydrocarbures ont une nouvelle fois pesé lourd dans la balance, sans lesquels la hausse annuelle aurait été limitée à 1,5%.

L'ampleur du renchérissement défrise les attentes les plus élevées des économistes consultés par AWP, qui plafonnaient leurs prédictions à 0,5% sur un mois et 2,0% sur un an.

Apurée des produits frais ou saisonniers, ainsi que de l'énergie et des carburants, l'inflation sous-jacente a atteint déjà 1,3% sur douze mois, contre encore 0,8% en janvier, selon les calculs de l'Office fédéral de la statistique (OFS) publiés jeudi.

L'envol des prix de l'énergie et des carburants s'est poursuivi, progressant encore de 2,9% sur un mois et de 18,3% sur un an. Les seuls produits pétroliers ont littéralement explosé (+27,2%) en comparaison annuelle.

L'impact du phénomène se reflète également dans l'évolution des prix en fonction de l'origine des produits. Les biens autochtones n'ont en effet renchéri que de 1,3% sur un an, tandis que les prix des produits importés ont décollé de près de 5% dans le même laps de temps.

Les rares exceptions à l'inflation sont à chercher du côté de la santé, stable, ainsi que des produits frais ou saisonniers, en recul cosmétique.

(c) AFP

Commenter Les produits pétroliers ont salé la facture des Suisses en février

graphcomment>