Logo

Ukraine: BP annonce qu'il sort du capital du russe Rosneft

cours du petroleLondres: La major pétrolière britannique BP a annoncé dimanche qu'elle sortirait du capital du géant russe Rosneft dont elle détient une participation de 19,75%, à la suite de l'invasion de l'Ukraine par la Russie.
Dans un communiqué, le groupe a précisé que son directeur général Bernard Looney démissionnerait du conseil d'administration de Rosneft "avec effet immédiat", de même qu'un autre administrateur nommé par BP, son ancien dirigeant Bob Dudley.

"L'attaque de l'Ukraine par la Russie est un acte d'agression qui a des conséquences tragiques à travers la région", a commenté le président du conseil d'administration de BP, Helge Lund.

"BP opère depuis plus de 30 ans en Russie (...), mais cette action militaire représente un changement fondamental. Elle a conduit le conseil d'administration de BP à conclure, après un processus approfondi, que notre engagement dans Rosneft, une entreprise détenue par l'Etat, ne pouvait tout simplement pas continuer".


Bernard Looney s'est lui dit "profondément choqué et attristé par la situation se déroulant en Ukraine". Dans le communiqué, il s'est dit "convaincu que les décisions que nous avons prises comme conseil d'administration ne sont pas seulement la bonne chose à faire, mais aussi dans l'intérêt à long terme de BP".

Comme BP, le géant pétrolier russe Rosneft est également coté à Londres. La présence parmi ses actionnaires de BP depuis 2013, qui détenait la deuxième participation après l'Etat russe, faisait régulièrement l'objet de critiques au Royaume-Uni.

BP a aussi annoncer se retirer de ses autres activités communes avec Rosneft en Russie, alors que les sanctions décidées par les Occidentaux à la suite de l'invasion de l'Ukraine par les troupes russes n'ont jusqu'ici par touché le secteur énergétique russe.

A la suite de son retrait de Rosneft, BP a indiqué que le groupe passerait une provision dans ses comptes du premier trimestre 2022, qui seront publiés en mai.

Le géant pétrolier britannique avait publié début février un bénéfice net de 7,6 milliards de dollars, bien meilleur qu'attendu, pour un chiffre d'affaires de 157,7 milliards de dollars, grâce à la reprise économique et à l'envolée du prix des hydrocarbures.

(c) AFP

Commenter Ukraine: BP annonce qu'il sort du capital du russe Rosneft

graphcomment>