Menu
A+ A A-

Le pétrole se reprend, toujours tiré par la crise ukrainienne

  • Cours du pétrole
Prix du baril de pétroleLondres: Les prix du pétrole remontaient lundi après avoir débuté la séance dans le rouge, portés par des tensions à leur comble autour de l'Ukraine mais canalisés par un possible accord "imminent" sur le dossier nucléaire Iranien.
Vers 14H45 GMT (15H45 HEC), le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en avril prenait 1,02% à 94,49 dollars.

À New York, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour livraison en avril, dont c'est le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, montait de 0,76% à 90,90 dollars.

"Les démarches diplomatiques en cours n'ont pas permis de relâcher la pression sur le prix du pétrole, le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. remontant à 94 dollars", commente Susannah Streeter, analyste de Hargreaves Lansdown.

La Russie a affirmé lundi avoir tué sur son sol cinq "saboteurs" venus d'Ukraine alimentant les craintes d'une invasion imminente du pays.

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a annoncé lundi qu'il devait rencontrer jeudi à Genève son homologue américain Antony Blinken.

Le Kremlin a cependant jugé lundi "prématuré" de parler de la tenue d'un sommet des présidents Vladimir Poutine et Joe Biden pour désamorcer la crise russo-occidentale autour de l'Ukraine.

La Russie est l'un des trois plus grands producteurs de pétrole au monde, avec l'Arabie saoudite et les États-Unis. Les investisseurs redoutent des perturbations de l'approvisionnement en brut, dans un marché déjà tendu.

Les tensions en Ukraine devraient être un "catalyseur positif" pour les prix du pétrole, mais la hausse des prix reste freinée par les négociations autour du nucléaire Iranien, explique Ipek Ozkardeskaya, analyste chez Swissquote.

"Les investisseurs prennent en compte la possibilité d'un accord avec l'Iran qui débloquerait les exportations de pétrole Iranien (...). Par conséquent, le sentiment haussier n'est plus aussi fort qu'au début de la semaine dernière", estime l'analyste.

Le Premier ministre israélien Naftali Bennett a affirmé dimanche qu'un accord sur le dossier nucléaire Iranien serait "imminent".


Lundi, le ministre des affaires étrangères Iranien a assuré que des "progrès significatifs" avaient été fait et que le nombre d'obstacles toujours en suspens avait été "considérablement réduit".

La participation au marché de l'Iran, membre fondateur de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole, est fortement limitée depuis 2018 et le rétablissement des sanctions économiques américaines par l'administration de Donald Trump.

Un retour de l'Iran à pleine capacité d'exportation dans le marché pourrait renverser l'état actuel de l'offre mondiale d'or noir.

"Malgré l'optimisme concernant le retour de l'approvisionnement Iranien, la perspective d'un tel retour semble encore très éloignée et ne devrait pas se produire rapidement", estime quant à lui Michael Hewson de CMC Markets.

(c) AFP

Commenter Le pétrole se reprend, toujours tiré par la crise ukrainienne


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 28 novembre 2022 à 22:44

    Le pétrole se ressaisit, rumeurs d'une possible réduction de…

    L'opep+:l'Opep+

    lundi 28 novembre 2022 à 17:05

    Chine, récession: le pétrole retombe à son plus bas de l'ann…

    Londres: Après avoir frôlé leurs records historiques en mars, les cours du pétrole sont lourdement retombés pour retrouver leur niveau de début...

    lundi 28 novembre 2022 à 16:15

    ⛽️ Les prix des carburants en légère baisse

    Paris: Les prix des carburants en France étaient légèrement en baisse la semaine passée. Concernant la moyenne des cours du pétrole Brent daté sur la semaine...

    samedi 26 novembre 2022 à 20:43

    L'Ukraine veut plafonner le pétrole russe entre 30 et 40 dol…

    Kiev: Le président ukrainien Volodimir Zelensky a déclaré samedi que le prix du pétrole russe transporté par voie maritime devrait être plafonné...

    vendredi 25 novembre 2022 à 21:00

    Le pétrole en baisse, l'incertitude pèse sur le marché

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en baisse vendredi, orientés par l'incertitude qui pèse sur le marché, quant au...

    vendredi 25 novembre 2022 à 12:50

    Le pétrole remonte, les débats sur un plafond des prix russe…

    Londres: Les prix du pétrole remontaient vendredi alors que les débats se poursuivent au sein de la coalition qui veut plafonner le...

    jeudi 24 novembre 2022 à 18:50

    Un plafonnement du prix du pétrole russe à 65 / 70 dollars p…

    Moscou: Le plafonnement prévu du prix du baril de pétrole russe entre 65 et 70 dollars ne devrait pas réduire immédiatement les...

    jeudi 24 novembre 2022 à 18:25

    Le pétrole se stabilise, faible impact du plafond des prix d…

    Londres: Les prix du pétrole stagnaient jeudi, encore freinés par la perspective d'un plafonnement du prix du pétrole russe peu restrictif et...

    jeudi 24 novembre 2022 à 12:27

    Le pétrole baisse, faible impact du plafond des prix du brut…

    Londres: Les prix du pétrole fléchissaient encore jeudi, lestés par la perspective d'un plafonnement du prix du pétrole russe peu restrictive et...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 28 novembre 2022 Les cours pétroliers ont effacé quasiment tous leurs gains de cette année en raison des craintes sur la demande chinoise.

    📉 En octobre 2022, le cours du pétrole rebondit

    Le jeudi 24 novembre 2022 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2022, le prix en euros du pétrole rebondit (+4,8 % après ‑8,8 % en septembre). Le prix du pétrole rebondit En octobre 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) repart à la hausse (+4,0 % après ‑10,8 % en septembre), s’établissant en moyenne à 93,3 dollars.En euros, la hausse est un peu plus marquée (+4,8 % après ‑8,8 %), s’établissant en moyenne à 95 €, en raison de la dépréciation en octobre de l’euro vis-à-vis du dollar. Cours du pétrole Brent - octobre 2022

    Lire la suite

    Les prix du pétrole sont prêts à s'envoler cet hiver

    Le mardi 08 novembre 2022 - L'actualité des prix du pétrole

    Paris: Dans moins d'un mois (le 5 décembre), un embargo sur les exportations maritimes de pétrole brut russe vers l'Union européenne entrera en vigueur. En conséquence, l'offre mondiale de pétrole devrait se resserrer considérablement, la Russie étant le plus grand exportateur de pétrole et de carburants au monde. Le marché pétrolier s'y prépare.

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite