Logo

L'escalade ukrainienne permet au pétrole de rester ferme

cours du petroleCours de clôture: Partis pour se replier nettement, les cours du pétrole ont finalement tenu bon vendredi, soutenus par l'escalade dans la crise ukrainienne, une guerre risquant de peser sur l'offre d'or noir.
Le prix du baril de BrentBRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en avril, le plus échangé à Londres, a engrangé 0,61% à 93,54 dollars.

A New York, le baril de West Texas Intermediate (WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), avec échéance en mars, a lui abandonné 0,75%, pour clôturer à 91,07 dollars, pour son dernier jour d'utilisation comme contrat de référence.

Mais le contrat d'avril, qui concentrait vendredi le quintuple des volumes de celui de mars, a fini, lui, en légère hausse, de 0,18%, à 90,21 dollars.

Les cours avaient démarré la séance en fort recul, le BrentBRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. menaçant même de repasser en-dessous du seuil symbolique de 90 dollars, mis sous pression par la perspective d'un possible accord sur le programme nucléaire Iranien.

Selon l'agence Reuters, le projet d'accord actuellement sur la table, ne prévoit, néanmoins, le rétablissement des exportations de pétrole par l'Iran que dans un second temps, ce qui repousserait à plusieurs mois la perspective de voir les barils Iraniens soulager le marché.

Les prix ont ensuite rebondi au rythme des nouvelles sur l'Ukraine, notamment la multiplication de heurts entre séparatistes prorusses et armée ukrainienne dans l'est du pays.

Selon le secrétaire américain à la défense Lloyd Austin, les troupes russes seraient plus nombreuses que jamais aux abords de l'Ukraine et se rapprocheraient de la frontière.


"La situation ukrainienne a totalement détourné l'attention" du marché, qui n'a plus en tête "à quel point le marché du pétrole est tendu" si l'on occulte ce dossier géopolitique, a fait valoir, dans une note, Edward Moya, analyste d'Oanda.

Malgré une forte oscillation en séance, les cours ont finalement peu évolué, les opérateurs se positionnant néanmoins à la hausse. "On pourrait penser que les gens ne parieront pas sur une baisse avant d'entamer le week-end férié", a avancé Matt Smith, responsable de l'analyse pétrole chez Kpler.

Les marchés américaines seront, en effet, fermés lundi, jour férié aux Etats-Unis (Presidents' Day).

(c) AFP

Commenter L'escalade ukrainienne permet au pétrole de rester ferme

graphcomment>