Logo

Japon: sévère déficit commercial en janvier à cause du pétrole et du gaz

cours du petroleTokyo: Le Japon a enregistré en janvier son pire déficit commercial mensuel en huit ans, ses importations ayant continué d'exploser sous l'effet de la flambée des prix du pétrole et du gaz, tandis que la croissance de ses exportations a ralenti.
La balance commerciale du Japon a été négative à hauteur de 2191 milliards de yens (17,5 milliards de francs) le mois dernier, selon des statistiques publiées jeudi par le ministère nippon des Finances.

C'est le plus important déficit commercial du pays sur un mois depuis janvier 2014, a précisé le ministère à l'AFP. Par ailleurs, il s'agit du sixième mois d'affilée marqué par une balance commerciale négative.

Les importations du Japon le mois dernier ont bondi de 39,6% sur un an à 8523,1 milliards de yens, une hausse à peine moins élevée qu'en décembre.

La valeur des importations d'hydrocarbures s'est envolée de plus de 80% sur un an en janvier, la flambée des prix du pétrole et du gaz étant aggravée par la baisse notable du yen par rapport au dollar depuis des mois.

L'inflation reste toutefois contenue au Japon, à l'inverse de nombreux autres pays, car les entreprises locales rechignent généralement à augmenter leurs prix de vente. Le gouvernement tente par ailleurs d'amortir la hausse des prix de l'essence en subventionnant les importateurs et distributeurs.

La croissance des exportations nippones a quant à elle nettement décéléré en janvier (+9,6%), un rythme deux fois moins élevé que lors des deux mois précédents, pour totaliser 6332 milliards de yens.

Ce coup de frein s'explique à la fois par la vague Omicron, qui ralentit la reprise de l'économie mondiale, et par la persistance de pénuries, notamment dans les semi-conducteurs, qui handicapent la production industrielle.


Le consensus d'économistes de l'agence Bloomberg misait sur une croissance des exportations Japonaises bien supérieure en janvier (+17,1%).

Les exportations Japonaises vers la Chine ont notamment reculé de 5,4% en janvier, alors que des confinements sanitaires frappaient de nouveau certaines métropoles industrielles chinoises.

Celles à destination des États-Unis ont toutefois progressé de 11,5% et celles vers l'Europe occidentale ont augmenté de 14,5%.

(c) AFP

Commenter Japon: sévère déficit commercial en janvier à cause du pétrole et du gaz

graphcomment>