Menu
A+ A A-

Le pétrole se replie après l'Opep+ et un emploi américain décevant

cours du petroleLondres: Les prix du pétrole reculaient jeudi, au lendemain de l'annonce sans surprise de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et leurs alliés (Opep+) sur une nouvelle ouverture modeste des vannes, et d'un indicateur de l'emploi américain décevant.
Après l'envolée des derniers jours, vers 11H00 GMT (12H00 HEC), le cours du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en avril perdait 1,45% à 88,17 dollars, et à New York, celui de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour livraison en mars cédait 1,55% à 86,89 dollars.

Les vingt-trois membres de l'alliance de l'OPEP+ ont décidé mercredi de garder le rythme prudent d'augmentation de leur niveau total de production de 400.000 barils par jour pour le mois de mars.

"La lenteur de l'OPEP n'est pas seulement une question de volonté", assure Ipek Ozkardeskaya, de Swissquote Bank. "Les principaux producteurs de pétrole ont déjà du mal à faire grimper leur production pour répondre à l'augmentation de 400.000 barils par jour."

"Les prix du pétrole ont d'abord progressé en réaction à la réunion de l'OPEP+", puis "les prix sont redescendus quelque peu", commente Carsten Fritsch, le marché réagissant à des chiffres sur l'emploi américain jugés décevants.

Le secteur privé aux États-Unis a détruit des emplois en janvier (301.000), pour la première fois depuis décembre 2020, touché de plein fouet par la vague Omicron, selon l'enquête mensuelle de la société de services aux entreprises ADP publiée mercredi.

S'ajoute à cela un manque de personnel en raison de contaminations au Covid-19, empêchant de nombreuses entreprises de fonctionner correctement, et laissant craindre une baisse de l'activité économique et donc de la demande d'hydrocarbures.

Le recul inattendu des réserves commerciales de pétrole brut aux États-Unis "n'ont pas non plus suscité d'enthousiasme", remarque Tamas Varga de PVM Energy.


Toutefois, bien que "les prix de ce matin aient légèrement été corrigés à la baisse, il n'y a aucun signe de changement dans le sentiment sous-jacent", met en garde M. Varga, les tensions géopolitiques en Europe de l'Est et au Moyen-Orient laissant toujours planer des menaces sur l'approvisionnement en pétrole.

Les prix de l'or noir se négocient toujours à de très hauts niveaux, les deux références du pétrole restant proches de leur record sur plus de sept ans.

(c) AFP

Commenter Le pétrole se replie après l'Opep+ et un emploi américain décevant


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 27 janvier 2023 à 11:46

    Le pétrole en hausse, poussé par la résilience de l'économie…

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi, poussés par des données macroéconomiques encourageantes aux Etats-Unis qui achèvent 2022 en croissance, mais aussi...

    jeudi 26 janvier 2023 à 22:50

    Le pétrole termine en hausse après la croissance américaine

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en hausse jeudi après trois séances de va-et-vient, à la suite de la...

    jeudi 26 janvier 2023 à 18:45

    Brésil : Petrobras a un nouveau président, un proche de Lula

    Rio de janeiro: Le conseil d'administration de Petrobras a entériné jeudi à l'unanimité la nomination à la tête du groupe étatique pétrolier...

    jeudi 26 janvier 2023 à 15:00

    Retour de la Chine, fin de chute pour le pétrole

    Paris: Le prix du pétrole a peut-être cessé sa chute. La Chine pousse la demande vers le haut.

    jeudi 26 janvier 2023 à 13:22

    TotalEnergies visé par une enquête en France pour écoblanchi…

    Nanterre: La multinationale pétrolière TotalEnergies est visée depuis décembre 2021 par une enquête pour "pratiques commerciales trompeuses" dans le domaine de l'environnement...

    jeudi 26 janvier 2023 à 13:20

    Le pétrole rebondit mais se heurte aux craintes pour la croi…

    Londres: Les prix du pétrole rebondissaient un peu jeudi après trois séances de va-et-vient, les opérateurs restant prudents face aux perspectives de...

    mercredi 25 janvier 2023 à 17:10

    🛢️USA : hausse moindre que prévu des stocks de pétrole, les …

    NYC / Stocks aux USA: Les réserves commerciales de pétrole brut ont augmenté, mais moins que prévu, la semaine dernière aux Etats-Unis...

    mercredi 25 janvier 2023 à 12:20

    Le pétrole atone avant les stocks américains

    Londres: Les cours du pétrole évoluaient sans tendance mercredi, le marché attendant la publication hebdomadaire de l'état des stocks américains de brut...

    mardi 24 janvier 2023 à 20:00

    BNP Paribas prévoit de réduire ses financements à l'industri…

    Paris: La banque BNP Paribas, financeur historique du secteur industriel, a annoncé mardi vouloir diviser par cinq ses financements au secteur de...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    ⛽️ Comment est fixé le prix des carburants ?

    Le dimanche 06 février 2022

    Paris: Des forages pétroliers à votre réservoir d’essence en passant par les raffineries, le pétrole subit de nombreuses transformations. Tout ce processus a un prix qui, avec d’autres coûts, impactent, d’une manière plus ou moins importante, le prix du carburant à la pompe. Alors comment est fixé le prix des carburants en France ?

    Lire la suite

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le jeudi 24 novembre 2022

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite

    📈 Les prix du pétrole pourraient atteindre 125$ en 2022 et 150$ en 2023

    Le mercredi 01 décembre 2021

    New York: Le prix du pétrole brut pourrait s'envoler à 125 dollars le baril l'année prochaine et à 150 dollars en 2023 en raison de la capacité limitée de l'OPEP à augmenter sa production, estiment les analystes de JP Morgan dans leur nouveau rapport.

    Lire la suite