Menu
A+ A A-

Nouveau repli pour le pétrole, au diapason des Bourses

cours du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole ont de nouveau reculé lundi, emportés par la correction qui frappe les marchés boursiers, conjuguée à un dollar raffermi.
Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du nord pour livraison en mars, le plus échangé à Londres, a perdu 1,84% pour finir à 86,27 dollars.

A New York, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), également pour échéance en mars, a lui cédé 2,14% et clôturé à 83,31 dollars.

"On est clairement dans un contexte d'aversion au risque, déjà présent ces derniers jours et qui pèse lourd aujourd'hui", a expliqué John Kilduff, de la firme de conseil en investissement Again Capital.

"Le pétrole avait enchaîné les hausses récemment mais a fini par jeter l'éponge avec le reste des marchés", a poursuivi l'analyste.

L'or noir souffrait aussi de l'appréciation du dollar, devise dans laquelle sont libellées la plupart des transactions sur ce marché.

John Kilduff a également relevé la volée d'indices d'activité PMI, publié ces dernières heures, témoins d'un ralentissement de la croissance, en bonne partie lié au variant Omicron du coronavirus.

Zone euro, Australie, Japon (pour les services) ou Royaume-Uni ont tous molli, les États-Unis affichant même le pire indice composite (services et biens) depuis 18 mois, ce qui pourrait affecter la demande de pétrole.

Lundi, le PDG du géant pétrolier saoudien Aramco, Amin Nasser, a cependant estimé que la demande était désormais "très proche des niveaux d'avant la pandémie".


Les cours du pétrole restent d'ailleurs proches des sommets atteints la semaine dernière, toujours soutenus par les incertitudes sur l'offre.

Après ce qui pouvait s'apparenter à un premier signe d'apaisement à l'issue de la rencontre, vendredi, entre les chefs de la diplomatie russe et américaine, l'escalade a repris de plus belle sur le dossier ukrainien.

Washington a ordonné dimanche l'évacuation des familles de ses diplomates en poste à Kiev, une haute responsable américaine estimant "qu'une invasion russe" pouvait "se produire à tout instant".

Le Pentagone a indiqué lundi que les États-Unis avaient placé 8.500 militaires en état d'alerte.

La Russie est le troisième producteur mondial de pétrole et assure aussi environ un tiers es besoins de l'Europe en gaz naturel.

Autre source de tension, le Moyen-Orient, où les rebelles Houthis du Yémen ont tiré lundi des missiles balistiques sur les Émirats arabes unis et l'Arabie saoudite, deuxième producteur mondial.

Les tirs ont été interceptés mais ils marquent un nouveau palier dans l'extension du conflit qui met aux prises le pouvoir yéménite et les rebelles Houthis.

(c) AFP

Commenter Nouveau repli pour le pétrole, au diapason des Bourses



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 22 avril 2024 à 21:29

    Le pétrole en légère baisse, la prime de risque géopolitique…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont légèrement baissé lundi, les inquiétudes concernant une escalade entre l'Iran et Israël s'estompant après...

    lundi 22 avril 2024 à 15:00

    ⛽️ Les prix des carburants se stabilisent, le diesel baisse

    Carburants: Les prix de l'essence se stabilisaient la semaine passée alors que le diesel était en baisse. Pour sa part, la moyenne des cours...

    lundi 22 avril 2024 à 11:50

    Le pétrole se replie, la prime de risque géopolitique baisse

    Londres: Les prix du pétrole commençaient la semaine en baisse lundi, les inquiétudes concernant une escalade entre l'Iran et Israël s'estompant en...

    vendredi 19 avril 2024 à 21:05

    Le pétrole en légère hausse, prudence avant un week-end ince…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse modérée, vendredi, les opérateurs prenant des précautions en prévision d'un week-end...

    vendredi 19 avril 2024 à 11:05

    Le pétrole se stabilise, espoirs de désescalade malgré les e…

    Londres: Les cours du pétrole montaient à peine vendredi en fin de matinée, après avoir pourtant bondi temporairment de plus de 4%...

    jeudi 18 avril 2024 à 22:00

    Quatrième séance de baisse d'affilée pour le pétrole Brent

    Cours de clôture: Le prix du baril de Brent de la mer du Nord a enchaîné jeudi une quatrième séance de baisse...

    jeudi 18 avril 2024 à 11:55

    Le pétrole en baisse, l'économie l'emporte sur la géopolitiq…

    Londres: Les prix du pétrole restaient dans le rouge jeudi, les investisseurs se concentrant sur les perspectives économiques américaines mitigées alors que...

    mercredi 17 avril 2024 à 21:05

    Le pétrole chute, plombé par la retenue israélienne et les s…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette baisse mercredi, entraînés par des signes de retenue d'Israël dans sa...

    mercredi 17 avril 2024 à 18:45

    USA: Nouvelle hausse des stocks de pétrole brut après ajuste…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks de pétrole ont de nouveau enregistré une hausse hebdomadaire plus importante que prévu aux Etats-Unis...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    📈 L'Opep+ garde son cap pour soutenir les prix du pétrole

    Le mercredi 04 octobre 2023

    Vienne: Un panel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et de leurs alliés (Opep+) a recommandé mercredi de maintenir la stratégie actuelle de baisse de production, renforcée par les coupes saoudiennes et russes, dans le but de soutenir les cours.

    Lire la suite

    ⛽️ Comment est fixé le prix des carburants ?

    Le dimanche 06 février 2022

    Paris: Des forages pétroliers à votre réservoir d’essence en passant par les raffineries, le pétrole subit de nombreuses transformations. Tout ce processus a un prix qui, avec d’autres coûts, impactent, d’une manière plus ou moins importante, le prix du carburant à la pompe. Alors comment est fixé le prix des carburants en France ?

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite