Menu
A+ A A-

Le pétrole stagne, proche des records de prix enregistrés pendant la pandémie

cours du petroleLondres: Les cours du pétrole se stabilisaient jeudi, après une forte hausse la veille, à un niveau proche des records de prix de la pandémie de Covid-19.
Vers 10H45 GMT (11H45 HEC), le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour échéance en mars prenait 0,12% à 84,77 dollars.

À New York, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour livraison en février gagnait tout juste 0,01% à 81,65 dollars.

Le prix du pétrole brut a ainsi augmenté d'environ 10% depuis le début de l'année 2022.

Mercredi, en séance, le prix du Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. a atteint 85,21 dollars, un chiffre proche des 86,70 dollars atteint en octobre, son plus haut depuis la pandémie de Covid-19. Le WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. a quant à lui plafonné à 83,10 dollars le baril en séance.

Selon de nombreux analystes, les principaux facteurs de hausse des prix sont externes, comme le sentiment généralement positif du marché alors que les inquiétudes autour du variant Omicron du Covid-19 s'atténuent.

Un développement économique dynamique continu se reflète également dans la demande de pétrole.

Fatih Birol, directeur exécutif de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), "a exprimé son optimisme à cet égard hier, affirmant que la dynamique de la demande est plus forte que ne l'avaient pensé de nombreux observateurs du marché", rapporte Carsten Fritsch, analyste chez Commerzbank.


"Le marché pétrolier est incroyablement résistant", confirme l'analyste Tamas Varga de PVM Energy. "Il semble y avoir une opinion largement répandue (...) que le déficit de l'offre qui a caractérisé 2021 se poursuivra sans être perturbé cette année."

La faiblesse récente du dollar a également soutenu le prix du brut, puisqu'il a soutenu le pouvoir d'achat des investisseurs utilisant d'autres devises.

Par ailleurs, les données d'inventaires hebdomadaires publiées mercredi par l'AIE ont donné une impulsion supplémentaire aux prix, les stocks américains de pétrole brut étant en forte baisse de 4,6 millions de barils, soit presque le triple de ce que les analystes prévoyaient.

Il s'agit de la septième baisse consécutive des réserves américaine en or noir, qui se situent désormais à leur plus bas niveau depuis octobre 2018.

Cette forte baisse des stocks américains en brut est toutefois partiellement compensée par une augmentation des stocks d'essence de 7,8 millions de barils, soit le triple des prévisions.

"Cela soulève certains doutes sur les remarques optimistes du directeur de l'AIE sur les tendances de la demande, bien qu'elles soient ignorées dans l'environnement de marché actuel", relève Carsten Fritsch.

(c) AFP

Commenter Le pétrole stagne, proche des records de prix enregistrés pendant la pandémie



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 17 juillet 2024 à 22:45

    Le pétrole grimpe après les stocks américains et un dollar p…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont nettement augmenté mercredi après la publication des stocks hebdomadaires américains de brut qui ont...

    mercredi 17 juillet 2024 à 12:52

    Le pétrole hésite, l'attention sur les stocks américains et …

    Londres: Les prix du pétrole restaient atones mercredi après la publication de premières données hebdomadaires mitigées sur les stocks aux Etats-Unis, les...

    mardi 16 juillet 2024 à 12:20

    Le pétrole recule après des données économiques chinoises mo…

    Londres: Les prix du pétrole perdent du terrain mardi, lestés par des données économiques moroses venant de Chine, laissant craindre pour la...

    lundi 15 juillet 2024 à 22:15

    Le pétrole recule légèrement, l'offre suffisante à court ter…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés, lundi, sur un marché où l'offre apparait suffisante à court terme, en...

    lundi 15 juillet 2024 à 15:30

    ⛽️ Les prix des carburants augmentent de nouveau pour les va…

    Carburants: Les prix des carburants repartaient à la hausse pour cette première semaine de départ en vacances. Pour sa part, la moyenne des cours de clôture...

    lundi 15 juillet 2024 à 12:20

    Le pétrole stable avant des remarques de dirigeants de la Fe…

    Londres: Les prix du pétrole sont quasiment stables lundi, avant plusieurs prises de parole de dirigeants de la Réserve fédérale (Fed) américaine...

    lundi 15 juillet 2024 à 08:00

    🚗 Moteurs à essence : défenseurs du pouvoir d’achat

    Analyse: Découvrez comment les innovations des producteurs et les investissements dans les voitures à moteurs ont amélioré le pouvoir d'achat.Entre améliorations à...

    vendredi 12 juillet 2024 à 21:20

    Le pétrole se tasse, sapé par un possible cessez-le-feu à Ga…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés vendredi après que le président américain Joe Biden a fait état de...

    vendredi 12 juillet 2024 à 12:00

    Le pétrole soutenu par l'affaiblissement du dollar

    Londres: Les prix du pétrole terminaient la semaine en hausse vendredi, profitant du ralentissement de l'inflation en juin aux Etats-Unis qui laisse...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📉 Citi prédit une baisse de 20% du prix du pétrole d'ici 2025, sous les 60 dollars

    Le jeudi 13 juin 2024

    New York: Les analystes de Citi, l'une des plus grande institution financière au monde, prévoient une chute significative des cours du pétrole d'ici 2025, anticipant que le prix du baril de Brent descendra à 60 dollars, soit une diminution de plus de 20 % par rapport aux prévisions actuelles.

    Lire la suite

    Le pétrole se replie avant le week-end devant un dollar fort

    Le vendredi 21 juin 2024

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés vendredi, refroidis par un dollar fort et un affaiblissement de l'activité en zone euro, après de forts gains au cours de la semaine alors que les investisseurs surveillent le risque géopolitique au Moyen-Orient.

    Lire la suite

    🔎 Le Pic pétrolier approche: comment éviter le chaos d'une pénurie mondiale de pétrole ?

    Le mercredi 08 mars 2023

    Le pic pétrolier est un sujet d'une importance cruciale pour notre avenir énergétique. Il se réfère au moment où la production de pétrole mondiale atteint son sommet avant de décliner de manière irréversible. La question de savoir si nous sommes en train de manquer de pétrole est étroitement liée à ce concept.

    Lire la suite