Menu
A+ A A-

Le pétrole tente d'accélérer mercredi après la décision de l'Opep+

prix du petroleLondres: Après avoir terminé en hausse mardi, dans la foulée de l'annonce d'une augmentation limitée de production des pays liés par l'accord Opep+, les prix du pétrole tentaient de reprendre leur progression mercredi en matinée.
Le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), pour livraison en février, s'échangeait pour sa part contre 77,03 dollars en légère hausse de 0,05%. Il avait gagné mardi 1,19%, pour s'inscrire à 76,99 dollars.

Après leur réunion, les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et leurs alliés de l'accord Opep+ ont maintenu le cap fixé en juillet d'un relèvement mensuel de leur production de 400'000 barils par jour. La hausse modérée inquiète d'autant moins le marché que beaucoup d'opérateurs s'attendent à ce que "le groupe produise moins que les 400'000 barils de plus qu'il annonce", ont réagi les analystes de TD Securities.

Jeffrey Halley, de Oanda, n'exclut pas une correction mercredi, tout en estimant que l'annonce ce mercredi d'un repli des stocks officiels de pétrole brut américains pourrait entraîner une nouvelle hausse des cours de l'or noir. Selon Bloomberg, les analystes tablent sur une diminution marquée de 3,650 millions de barils lors de la semaine achevée le 31 décembre. Il s'agirait de la sixième baisse d'affilée.

Selon M. Halley, le Brent bénéficie d'un soutien à 78,60 et 77,75 dollars le baril, sa moyenne mobile à 100 jours. Il a une résistance à 80,00 dollars, puis à 82,00 dollars le baril.

Pour le WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie., il se situe à 75,75 dollars, puis à 74,75 dollars, sa moyenne mobile sur 100 jours. Le WTI présente une forte résistance à 77,50 dollars le baril, puis à 79,30 dollars, ajoute M. Halley.

"Le marché a le sentiment que nous n'allons pas voir beaucoup de pétrole supplémentaire", a abondé Michael Lynch, président du cabinet Strategic Energy & Economic Research (SEER). Il a rappelé le cas libyen, où un oléoduc endommagé empêche l'acheminement de 200'000 barils par jour, qui s'ajoutent aux 300'000 manquant suite à la fermeture, fin décembre, de quatre champs pétroliers par des hommes affiliés aux force de la Garde des installations pétrolières (GIP) du maréchal Khalifa Haftar.

"Donc les gens pensent que le marché va être un peu plus tendu qu'ils ne l'imaginaient il y a une semaine ou deux", a conclu Michael Lynch.


(c) Afp

Commenter Le pétrole tente d'accélérer mercredi après la décision de l'Opep+



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 24 mai 2024 à 21:26

    Le pétrole s'offre un rebond technique avant un week-end pro…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont mis un terme, vendredi, à une série de quatre séances négatives de suite, à...

    vendredi 24 mai 2024 à 21:00

    Repsol obtient une licence de Washington pour opérer au Vene…

    Caracas: Le groupe pétrolier espagnol Repsol a obtenu une licence individuelle des États-Unis pour opérer au Venezuela, pays sous sanctions, a annoncé...

    vendredi 24 mai 2024 à 12:40

    🔎 Qu'est-ce que l'OPEP+ et son impact sur les prix du baril …

    Vienne: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et ses alliés, dont la Russie, sont connus collectivement sous le nom d'OPEP+ et...

    vendredi 24 mai 2024 à 12:30

    Le pétrole s'affaisse en même temps que les espoirs de baiss…

    Londres: Les cours du pétrole reculaient vendredi, plombés par la perspective de taux d'intérêts élevés pendant plus longtemps aux États-Unis, et dans l'anticipation de la réunion...

    jeudi 23 mai 2024 à 21:05

    Le pétrole au plus bas depuis trois mois, craintes sur les t…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés jeudi pour la quatrième séance d'affilée, déprimés par les signes de résilience...

    jeudi 23 mai 2024 à 13:30

    Le pétrole grimpe, la Russie envisage de compenser sa surpro…

    Londres: Les cours du pétrole montaient jeudi, portés par l'annonce que la Russie présentera à l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep)...

    mercredi 22 mai 2024 à 21:00

    Le pétrole poursuit sa baisse, malgré le rebond de la demand…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enchaîné une troisième séance consécutive de baisse, mercredi, sur un marché sans entrain, malgré...

    mercredi 22 mai 2024 à 17:00

    🛢️ USA: hausse des stocks de pétrole brut, mais la demande d…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks américains de pétrole brut ont enregistré une hausse surprise la semaine dernière, selon des chiffres...

    mercredi 22 mai 2024 à 12:20

    Le pétrole fond avec les premières données sur les stocks am…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient mercredi après de premières données faisant état d'une augmentation des stocks de pétrole aux États-Unis, quand les...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 13 mai 2024 JPMorgan, l'une des plus grandes banques américaines, est le premier soutien financier mondial des énergies fossiles, avec un investissement d'environ 41 milliards de dollars l'année dernière, représentant une augmentation de 5,4 %.

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le jeudi 24 novembre 2022

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite

    La course aux 100 dollars le baril de pétrole Brent est lancée

    Le jeudi 28 septembre 2023

    Paris: Alors que la hausse des prix du pétrole se poursuivait jeudi après l'envol affiché la veille au soir, le baril de Brent de la mer du Nord a désormais lancé la course vers les 100 dollars. L'or noir se négocie actuellement à ses plus hauts niveaux depuis près d'un an.

    Lire la suite