Menu
A+ A A-

Le pétrole en légère hausse, l'Opep+ augmente encore sa production

Cours du petroleLondres: Les cours du pétrole montaient légèrement mardi après une réunion de l'Opep+ sans surprise, les 23 membres ayant décidé pour le septième mois consécutif d'augmenter légèrement leur objectif de production.
Vers 16H20 GMT (17H20 HEC), le prix du baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mars prenait 1,00% à 79,77 dollars.

À New York, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour livraison en février prenait 0,87% à 76,74 dollars.

Après une brève réunion en ligne, l'Opep a annoncé augmenter son objectif de production de 400.000 barils par jour en février.

"L'Opep+ a fait ce que les marchés attendaient et en réponse, les prix du pétrole n'ont augmenté que marginalement", a résumé à l'AFP Fawad Razaqzada, analyste chez ThinkMarkets.

Malgré l'annulation de nombreux vols de fin d'année aux États-Unis et des mesures sanitaires qui restreignent les mouvements dans plusieurs pays, les prix du brut ont retrouvé leur niveau de fin novembre, avant les pertes provoquées par l'apparition du variant Omicron du Covid-19.

Cependant, "il est peu probable que les prix du pétrole montent encore de manière significative, car davantage d'approvisionnements sont lentement rétablis par l'Opep et ses alliés, tandis que l'offre hors-Opep devrait également augmenter avec la hausse du nombre de plates-formes actives aux États-Unis ces derniers mois", prévient M. Razaqzada.

Cependant, certains analystes se méfiaient de l'évolution du marché à court terme, alors que la demande devrait tout de même être affectée par Omicron.

"Il faut toujours se méfier du premier élan de l'année des marchés", estime Jeffrey Halley, analyste chez Oanda, tandis qu'Ipek Ozkardeskaya, analyste chez SwissQuote, rappelle que "l'Agence internationale de l'Energie prévient qu'il va y avoir un surplus d'or noir dans les premiers mois de 2022".

Du côté du gaz, le marché de référence en Europe, le TTF (Title Transfer Facility) néerlandais, remontait en début de semaine après avoir reculé sur les dernières séances de 2021 (+10,50% à 88,99 euros le mégawattheure, MWh).

La situation reste tendue autour de l'Ukraine, les Occidentaux accusant la Russie d'avoir amassé des dizaines de milliers de soldats à la frontière ukrainienne et d'envisager une nouvelle "agression" après l'annexion de la Crimée en 2014.

"Si la situation se tend encore et que de nouvelles sanctions sont prises contre la Russie, la gaz naturel pourrait être utilisé comme une arme" avec une baisse des exportations vers l'Europe, prévient Tamas Varga, analyste chez PVM.


(c) Afp

Commenter Le pétrole en légère hausse, l'Opep+ augmente encore sa production



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 12 avril 2024 à 21:40

    Le pétrole à un sommet de plus de cinq mois, le Moyen-Orient…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont montés vendredi à un sommet de plus de cinq mois, dopés par la perspective...

    vendredi 12 avril 2024 à 16:57

    Le pétrole au plus haut depuis octobre, le marché scrute les…

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le...

    vendredi 12 avril 2024 à 12:47

    Le pétrole soutenu par le risque géopolitique, le marché scr…

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le conflit...

    vendredi 12 avril 2024 à 11:21

    La croissance de la demande de pétrole continue de "s'e…

    Paris: L'appétit du monde pour le pétrole "continue de s'essouffler" sous l'effet de l'électrification du parc automobile et de la fin du...

    jeudi 11 avril 2024 à 16:10

    L'Opep maintient ses prévisions de progression de la demande…

    Vienne: L'appétit pour les transports, notamment aériens, devrait continuer à soutenir la demande mondiale d'or noir en 2024, indique jeudi l'Opep dans...

    jeudi 11 avril 2024 à 15:00

    Le pétrole oscille, entre le risque géopolitique et les stoc…

    New York: Les prix du pétrole hésitaient jeudi, pris entre les feux croisés de facteurs baissiers, comme la hausse des stocks hebdomadaires...

    jeudi 11 avril 2024 à 12:05

    Le pétrole grimpe avec le risque géopolitique malgré les sto…

    Londres: Les prix du pétrole progressaient jeudi, les investisseurs ayant les yeux rivés sur les possibles perturbations de l'approvisionnement en raison de...

    jeudi 11 avril 2024 à 10:35

    ExxonMobil réduit ses activités en France et supprime 677 em…

    Paris: Le géant pétrolier américain ExxonMobil a annoncé jeudi une réduction de ses activités à Port-Jérôme (Normandie), qui "devrait entraîner la suppression...

    mercredi 10 avril 2024 à 20:55

    Le pétrole en hausse malgré le bond des stocks et l'inflatio…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enregistré un gain, mercredi, la menace d'une escalade entre Iran et Israël l'emportant sur...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    🛢️ Pour l'Opep, le pétrole a encore des décennies de croissance devant lui

    Le lundi 09 octobre 2023

    Paris: Pas de répit dans la demande d'or noir: l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s'attend à une hausse continue de la demande mondiale de pétrole d'ici à 2045, selon de nouvelles projections à rebours des efforts requis pour limiter le réchauffement planétaire.

    Lire la suite

    📈 En janvier 2024, le prix du pétrole rebondit

    Le vendredi 16 février 2024

    En janvier 2024, le prix du pétrole en euros rebondit (+3,1 % sur un mois après ‑7,3 % en décembre 2023).

    Lire la suite

    📈 Actions du pétrole en hausse, malgré le repli du baril 📉

    Le lundi 12 février 2024

    Paris: Le prix du baril baisse depuis 2022. Par contre, les actions des producteurs de pétrole grimpent. Henry Bonner vous présente dans son dossier spécial les raisons de sa confiance dans les actions du pétrole, sa "transaction de la décennie".

    Lire la suite