Menu
A+ A A-

Le pétrole porté par la baisse des stocks américains

cours du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole ont enregistré mercredi une seconde séance de forte hausse, à la faveur d'une diminution des stocks américains supérieure aux attentes et des achats à bon compte.
Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en février, le plus échangé à Londres, a gagné 1,77% pour finir à 75,29 dollars.

A New York, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), pour la même échéance, a pris 2,30% à 72,76 dollars.

Les réserves commerciales de pétrole brut aux États-Unis ont de nouveau diminué beaucoup plus qu'attendu la semaine dernière, selon les chiffres publiés mercredi par l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA).

Durant la semaine achevée le 17 décembre, elles ont baissé de 4,7 millions de barils, pour s'établir à 423,6 millions de barils, alors que les analystes tablaient sur un repli plus modéré, de 2,5 millions de barils.

Ce chiffre surprise a permis aux cours du brut d'accélérer leur progression, alors que l'or noir avançait légèrement dans le vert en début de séance.

"C'est une baisse importante", a commenté Robert Yawger, responsable des contrats à terme sur l'énergie chez Mizuho Securities, qui a attiré, selon lui, l'attention des spéculateurs. "C'est le chiffre qu'ils regardent. (...) C'est la plus forte diminution depuis le 9 septembre. Tout est là."

Ces opérateurs sont donc repartis à l'achat, après avoir déjà orienté la séance de mardi, selon l'analyste, au point de faire progresser le cours du WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. de 6,63% en deux jours après la chute de lundi.


Pour autant, beaucoup d'observateurs ont relevé que "la forte baisse des stocks de brut a été compensée par l'importante hausse des réserves d'essence, avec la chute significative de la demande", selon Matt Smith, responsable de l'analyse pétrole pour le fournisseur de données spécialisées dans les matières premières Kpler.

Les stocks d'essence ont ainsi augmenté de 5,5 millions de barils sur sept jours, soit huit fois le total prévu par les analystes (650.000 barils). Le chiffre contraste avec le recul de 700.000 barils constaté lors de la semaine précédente, que les analystes avaient mis sur le compte d'une inflexion de la demande.

Tous les produits raffinés ont enregistré un recul de la demande, à part le fioul domestique.

Le taux d'utilisation des raffineries américaines a légèrement reculé (de 89,6% à 89,8%), à une période de l'année durant laquelle le froid et les déplacements des fêtes sont censés les faire monter en activité. "C'est quasiment du jamais vu", selon Robert Yawger.

A mesure que le prix du WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. s'approche de son plus haut depuis la dégringolade du 26 novembre, jour de l'identification d'Omicron, le marché va rencontrer des seuils de résistance technique, qui vont faire sortir les spéculateurs, selon l'analyste. "A 73,34" dollars le baril, le plus haut niveau atteint depuis le 26 novembre, "ils vont débrancher".

(c) AFP

Commenter Le pétrole porté par la baisse des stocks américains


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 09 décembre 2022 à 21:15

    Le pétrole WTI, toujours en baisse, frôle les 70 dollars le …

    Cours de clôture: Le prix du baril de West Texas Intermediate (WTI), variété américaine de référence, a poursuivi sa dégringolade vendredi et...

    vendredi 09 décembre 2022 à 16:00

    Prix plafond: Poutine menace l'Occident de 'réduire la produ…

    Bichkek: Le président russe Vladimir Poutine a menacé vendredi l'Occident de "réduire la production" de pétrole russe "si nécessaire", quelques jours après...

    vendredi 09 décembre 2022 à 14:40

    Poutine : La Russie ne sera pas perdante du plafonnement des…

    Moscou: Le président russe Vladimir Poutine a déclaré vendredi que Moscou ne perdrait pas au plafonnement des prix des exportations de pétrole...

    vendredi 09 décembre 2022 à 12:25

    La Chine et l'Arabie saoudite affirment l'importance de la s…

    Riyad: La Chine et l'Arabie saoudite ont réaffirmé l'importance de la stabilité du marché pétrolier mondial et le rôle de Riyad dans...

    vendredi 09 décembre 2022 à 12:15

    Le pétrole remonte un peu avec des perturbations de l'offre

    Londres: Les cours du pétrole étaient en petite hausse vendredi, profitant de perturbations de l'offre aux Etats-Unis après l'arrêt d'un oléoduc et...

    jeudi 08 décembre 2022 à 21:40

    Malgré la Chine et l'arrêt d'un oléoduc, le pétrole recule e…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont connu jeudi leur cinquième séance de baisse consécutive, restant indifférents à l'assouplissement des restrictions...

    jeudi 08 décembre 2022 à 15:50

    La Russie affirme que le plafonnement des prix n'affectera p…

    Moscou: Le premier vice-ministre russe de l'énergie, Pavel Sorokin, a déclaré jeudi que la production pétrolière de la Russie ne s'effondrerait pas...

    jeudi 08 décembre 2022 à 12:20

    Baisse de l’énergie : sacrifice de l’industrie

    Paris: Le prix du pétrole est en recul de 17 $ sur un mois, un revers pour le secteur pétrolier. En dépit de...

    jeudi 08 décembre 2022 à 11:35

    Le pétrole remonte sans conviction, l'économie mondiale inqu…

    Londres: Les cours du pétrole remontaient un peu jeudi, sans trop s'éloigner de leurs plus bas depuis 12 mois atteints la veille...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📊 Les grandes hausses et baisses des prix du pétrole brut depuis 30 ans

    Le mardi 10 mars 2020

    Les prix du pétrole ont chuté de plus de 30% le 9 mars 2020 après l'échec d'un accord entre l'Arabie saoudite et la Russie visant à réduire la production pétrolière au sein de ce qu'on aura appelé l'alliance OPEP+. Voici les principaux mouvements du pétrole, au fil des événements internationaux depuis 30 ans.

    Lire la suite

    Comment investir dans le pétrole ?

    Le jeudi 01 décembre 2022

    Le pétrole est la matière première par excellence de ces 150 dernières années... Cet or noir qui a permis l'incroyable évolution moderne que nous connaissons dans nos vies de tous les jours autant dans l'industrie que dans le transport, pour ne citer qu’eux. Essentiel à notre niveau de vie, rare car limité, donc cher, le pétrole n’en demeure pas moins la ressource primordiale vers la transition énergétique nouvellement entamée.Ne vous y trompez pas : le baril n’a pas fini de surprendre dans les années à venir, tant dans ses niveaux de prix...

    Lire la suite

    📊 Qui sont les plus grands producteurs de pétrole ? 

    Le mercredi 14 septembre 2022

    Dans le secteur économique, le pétrole constitue la matière première incontournable puisqu’il assure le bon fonctionnement de l’agriculture, des transports, des industries et bien d’autres. C’est pour cette raison qu’il est très échangé partout dans le monde avec ses dérivés tels que l’essence, le gazole, le fioul… Les principaux pays producteurs de pétrole proviennent généralement du Moyen-Orient et de l’Amérique du nord. Découvrez ci-dessous le classement mondial des plus grands producteurs de pétrole, basé sur les dernières données statistiques de BP en 2022, l’une des plus grandes compagnies pétrolières au monde.

    Lire la suite