Menu
A+ A A-

Le pétrole en baisse, l'AIE voit l'Omicron affecter la demande

cours du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en baisse mardi après la publication de nouvelles estimations par l'Agence internationale de l'énergie (AIE), qui table sur une moindre demande du fait de la propagation du variant Omicron du coronavirus.
Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en février, le plus échangé à Londres, a clôturé en baisse de 0,92% à 73,70 dollars.

A New York, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) avec échéance en janvier a lui fini à 70,73 dollars, soit 0,78% de moins que la veille.

Pour Michael Lynch, président du cabinet Strategic Energy & Economic Research (SEER), le marché a surtout retenu l'abaissement de la prévision de demande mondiale de brut par l'Agence internationale de l'énergie (AIE).

L'organisation table désormais sur une augmentation de la demande de 5,4 millions de barils par jour (mb/j) en moyenne pour 2021 et 3,3 mb/j pour 2022, soit 100.000 de moins que les 5,5 et 3,4 annoncés en novembre par l'AIE.

Une différence que l'agence met sur le compte d'une "augmentation des nouveaux cas de coronavirus", qui devrait "ralentir le rétablissement de la demande mondiale de pétrole", selon le rapport publié mardi.

"Ca donne en quantité ce que l'Omicron va nous coûter", a expliqué Michael Lynch, alors que la veille, l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) avait elle maintenu ses prévisions de demande pour 2021 et 2022.

L'AIE a même enfoncé le clou en estimant que l'offre allait dépasser la demande dès ce mois-ci, alors que les analystes voyaient plutôt ce rattrapage intervenir courant 2022. "Cela signifie que les réserves vont commencer à augmenter dès maintenant", a résumé l'analyste. "Cela donne aux gens confiance dans le fait que le prix va baisser dans les prochains mois."


Pour Craig Erlam, analyste d'Oanda, si les grandes banques centrales qui se réunissent cette semaine maintiennent un ton accommodant en attendant de connaître les effets du variant Omicron, cela pourrait bénéficier au prix de l'or noir.

Mais ce sont les données cliniques sur la dangerosité de cette nouvelle mutation qui orienteront le marché, souligne-t-il. De mauvais chiffres pourraient faire baisser les prix et "enclencher un ajustement soudain de l'OPEP+", c'est-à-dire l'OPEP et ses alliés de l'accord OPEP+.

(c) AFP

Commenter Le pétrole en baisse, l'AIE voit l'Omicron affecter la demande



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 16 juillet 2024 à 12:20

    Le pétrole recule après des données économiques chinoises mo…

    Londres: Les prix du pétrole perdent du terrain mardi, lestés par des données économiques moroses venant de Chine, laissant craindre pour la...

    lundi 15 juillet 2024 à 22:15

    Le pétrole recule légèrement, l'offre suffisante à court ter…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés, lundi, sur un marché où l'offre apparait suffisante à court terme, en...

    lundi 15 juillet 2024 à 15:30

    ⛽️ Les prix des carburants augmentent de nouveau pour les va…

    Carburants: Les prix des carburants repartaient à la hausse pour cette première semaine de départ en vacances. Pour sa part, la moyenne des cours de clôture...

    lundi 15 juillet 2024 à 12:20

    Le pétrole stable avant des remarques de dirigeants de la Fe…

    Londres: Les prix du pétrole sont quasiment stables lundi, avant plusieurs prises de parole de dirigeants de la Réserve fédérale (Fed) américaine...

    lundi 15 juillet 2024 à 08:00

    🚗 Moteurs à essence : défenseurs du pouvoir d’achat

    Analyse: Découvrez comment les innovations des producteurs et les investissements dans les voitures à moteurs ont amélioré le pouvoir d'achat.Entre améliorations à...

    vendredi 12 juillet 2024 à 21:20

    Le pétrole se tasse, sapé par un possible cessez-le-feu à Ga…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés vendredi après que le président américain Joe Biden a fait état de...

    vendredi 12 juillet 2024 à 12:00

    Le pétrole soutenu par l'affaiblissement du dollar

    Londres: Les prix du pétrole terminaient la semaine en hausse vendredi, profitant du ralentissement de l'inflation en juin aux Etats-Unis qui laisse...

    jeudi 11 juillet 2024 à 21:44

    Le pétrole en hausse, soutenu par la bonne nouvelle de l'inf…

    Cours de clôture: Le pétrole a fini en légère hausse jeudi, dynamisé par la bonne nouvelle de l'inflation américaine, qui, en ralentissant...

    jeudi 11 juillet 2024 à 12:40

    Le pétrole en terrain positif après les stocks américains

    Londres: Le pétrole évoluait en terrain positif jeudi, poussé par la baisse des réserves commerciales de brut aux Etats-Unis la semaine passée...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📉 Citi prédit une baisse de 20% du prix du pétrole d'ici 2025, sous les 60 dollars

    Le jeudi 13 juin 2024

    New York: Les analystes de Citi, l'une des plus grande institution financière au monde, prévoient une chute significative des cours du pétrole d'ici 2025, anticipant que le prix du baril de Brent descendra à 60 dollars, soit une diminution de plus de 20 % par rapport aux prévisions actuelles.

    Lire la suite

    🇺🇸 USA: enquête sur soupçons d'entente sur les prix du pétrole réclamée

    Le jeudi 30 mai 2024

    Washington: Plus d'une vingtaine de sénateurs démocrates du Congrès des Etats-Unis ont demandé jeudi au ministère de la Justice d'enquêter sur des soupçons d'entente sur les prix dans l'industrie pétrolière et gazière aux Etats-Unis.

    Lire la suite

    La course aux 100 dollars le baril de pétrole Brent est lancée

    Le jeudi 28 septembre 2023

    Paris: Alors que la hausse des prix du pétrole se poursuivait jeudi après l'envol affiché la veille au soir, le baril de Brent de la mer du Nord a désormais lancé la course vers les 100 dollars. L'or noir se négocie actuellement à ses plus hauts niveaux depuis près d'un an.

    Lire la suite