Menu
A+ A A-

Le Mexique veut réduire de 20 milliards de dollars la dette de Pemex

cours du petroleMexico: Le Mexique veut réduire de 20 milliards de dollars la dette de sa société publique pétrolière Pemex qui s'élève à 113 milliards de dollars, a indiqué lundi le président Andres Manuel Lopez Obrador.
"Il s'agit d'un soutien à Pemex pour diminuer sa dette de 20 milliards de dollars", a déclaré le président lors de sa conférence de presse quotidienne.

Son gouvernement a présenté début décembre un plan pour entre autres injecter 3,5 milliards de dollars dans Petroleo de Mexico (Pemex) et réduire ses charges fiscales.

Pemex "est une entreprise de tous les Mexicains et elle doit bien sûr être appuyée et soutenue par le gouvernement fédéral", a déclaré le président.

La compagnie pétrolière, qui a perdu 3,79 milliards de dollars au troisième trimestre, a besoin d'augmenter ses investissements pour enrayer un déclin de sa production (de 3,4 millions de barils par jour en 2004 à 1,7 millions actuellement).

En 2020, Pemex a perdu 23 milliards de dollars, "la pire crise de son histoire" commencée en 1938 avec l'expropriation et la nationalisation de 17 compagnies britanniques et américaines par le président Lazaro Cardenas.

Une autre grande entreprise mexicaine, la compagnie aérienne privée Aeromexico, se trouve en pleine restructuration financière.

En juillet 2020, Aeroméxico avait annoncé qu'elle demandait à déposer le bilan aux États-Unis pour restructurer sa dette en raison de "l'impact sans précédent" de la pandémie de Covid-19.


Le groupe Aéroméxico est dans "la dernière ligne droite" de la restructuration de sa dette, a déclaré en novembre un porte-parole cité par la presse, en évoquant la "nouvelle capitalisation de l'entreprise".

Partenaire de l'entreprise, l'Américain Delta Airlines "reste actionnaire et sa participation se définira à la fin du processus", a indiqué ce porte-parole Christian Pastrana. AéroMéxico et United Airlines sont des partenaires d'Air France/KLM, de l'espagnole Air Europa, d'Aeroflot et de Czech Airlines au sein de l'alliance Sky Team.

(c) AFP

Commenter Le Mexique veut réduire de 20 milliards de dollars la dette de Pemex


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 20 janvier 2022 à 22:03

    Le pétrole se stabilise après avoir frôlé 90 dollars pour le…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont stabilisés jeudi alors que le Brent a de nouveau frôlé les 90 dollars...

    jeudi 20 janvier 2022 à 18:28

    Le pétrole repart à la hausse avec la baisse des réserves st…

    Londres: Le cours du pétrole de Brent regagnait jeudi de nouveaux sommets sur sept ans dans un marché toujours inquiet d'une offre...

    jeudi 20 janvier 2022 à 17:53

    🛢️USA: contrairement aux attentes, les stocks de pétrole rem…

    New York: Les réserves commerciales de pétrole brut aux Etats-Unis ont légèrement augmenté la semaine dernière après sept semaines de repli, surprenant...

    jeudi 20 janvier 2022 à 13:09

    Le pétrole se repose sur ses sommets en attendant les stocks…

    Londres: Les cours du pétrole se stabilisaient jeudi, proches des sommets sur sept ans atteints mercredi, en attendant les chiffres hebdomadaires sur...

    mercredi 19 janvier 2022 à 21:44

    Le pétrole frôle les 90 dollars, avant de consolider

    Cours de clôture: Le baril de Brent de mer du Nord a frôlé mercredi les 90 dollars, porté par son élan ainsi...

    mercredi 19 janvier 2022 à 12:20

    Le pétrole grimpe, dopé par la demande et les risques sur l…

    Londres: Les cours du pétrole continuaient leur envolée mercredi, la forte demande et les risques géopolitiques exerçant une pression à la hausse...

    mercredi 19 janvier 2022 à 10:33

    L'AIE met en garde sur une possible "nouvelle année de …

    Paris: L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a revu en hausse ses prévisions de la demande de pétrole cette année et prévenu que...

    mardi 18 janvier 2022 à 22:39

    Le pétrole s'installe en haute altitude, l'attaque sur Abou …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont clôturé mardi proches des sommets de 7 ans atteints plus tôt, une attaque sur...

    mardi 18 janvier 2022 à 13:09

    Le pétrole au plus haut depuis 2014, des risques géopolitiqu…

    Londres: Les cours du pétrole s'envolaient mardi, les risques géopolitiques faisant craindre de nouvelles perturbations d'une offre déjà tendue, hissant les prix...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📈 Les prix du pétrole pourraient atteindre 125$ en 2022 et 150$ en 2023

    Le mercredi 01 décembre 2021 - L'actualité des prix du pétrole

    New York: Le prix du pétrole brut pourrait s'envoler à 125 dollars le baril l'année prochaine et à 150 dollars en 2023 en raison de la capacité limitée de l'OPEP à augmenter sa production, estiment les analystes de JP Morgan dans leur nouveau rapport.

    Lire la suite

    📉 En novembre 2021, le prix du pétrole diminue un peu

    Le vendredi 17 décembre 2021 - Analyses des prix du pétrole

    En novembre 2021, le prix du pétrole en euros se replie (-1,4 % après +13,8 % en octobre).Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) baissent légèrement (-0,6 % après +3,3 %) sous l'effet du recul de ceux des matières premières industrielles (-4,7 % après +4,5 %). Les prix des matières premières alimentaires, pour leur part, restent orientés à la hausse (+2,4 % après +2,5 %). Le prix du pétrole se replie En novembre 2021, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) recule (-3,0 % après +12,1 %)...

    Lire la suite

    Puiser dans les réserves stratégiques de pétrole, mesure rare et temporaire

    Le mardi 23 novembre 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Washington: En butte à l'accélération de l'inflation qui mécontente les Américains, le président Joe Biden a annoncé mardi que les Etats-Unis allaient puiser dans leurs réserves stratégiques de pétrole pour tenter de faire baisser les prix de l'essence à la pompe, une initiative rarement utilisée.Cinquante millions de barils de brut américain vont être déversés sur le marché, accompagnés d'une contribution de la Chine, de l'Inde, du Japon, de la Corée du Sud et du Royaume-Uni. L'Inde a précisé qu'elle participerait à hauteur de 5 millions de barils.

    Lire la suite