Menu
A+ A A-

Meilleure semaine depuis août pour les cours du pétrole

cours du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole ont fini en hausse vendredi, affichant leur meilleure semaine depuis le mois d'août, malgré leur correction de la veille dans un marché déboussolé par les incertitudes autour du variant Omicron.
Le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en février a gagné 73 cents, ou 0,98%, à 75,15 dollars.

À New York, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour le mois de janvier a avancé de 73 cents également, ou 1,02%, à 71,67 dollars.

Les cours du brut, qui ont affiché une hausse de presque 8% sur la semaine, retrouvent ainsi leur niveau de mi-septembre.

La parution du chiffre de l'inflation américaine, à 6,8% un plus haut en presque 40 ans, selon l'indice CPI, a accéléré en séance la courbe ascendante des cours.

"Dès que l'inflation a été annoncée et qu'elle était en ligne avec les attentes, on a immédiatement observé le dollar glisser et les prix du brut monter", a indiqué Matt Smith, directeur de la recherche sur les matières premières pour le cabinet ClipperData (petrole).

La semaine prochaine s'annonce riche en événements pour le marché, entre le rapport mensuel de l'OPEP sur la demande et les stocks de pétrole américain qui "devraient commencer à baisser à la fin de l'année", selon Matt Smith.

Le marché de l'or noir reste soucieux toutefois de la pandémie de Covid-19, inquiet de savoir si le variant Omicron va pousser à de nouveaux confinements, limitant les déplacements et donc la demande de pétrole.


Pour l'instant, peu de cas graves ont été repérés.

Mais "les inquiétudes persistent en raison du risque d'une transmissibilité plus élevée", souligne Jim Reid, analyste chez Deutsche Bank, pointant les restrictions mises en place au Royaume Uni.

Autre source d'incertitude qui plane sur le marché du brut: les négociations ont repris à Vienne entre les Occidentaux et Téhéran sur l'accord sur le nucléaire iranien.

Mais pour l'instant, Washington ne semble pas très optimiste.

"Au vu des avancées continues du programme nucléaire iranien, le président (américain Joe Biden) a demandé à son équipe de se préparer pour le cas où la diplomatie échouerait", a dit jeudi la porte-parole de la Maison Blanche Jen Psaki, évoquant des "sanctions supplémentaires" contre les sources de revenus de Téhéran.

(c) AFP

Commenter Meilleure semaine depuis août pour les cours du pétrole



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 01 mars 2024 à 21:55

    Poussée du pétrole, le WTI franchit 80 dollars, une première…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont jailli, vendredi, pour porter le prix du baril de West Texas Intermediate (WTI) américain...

    vendredi 01 mars 2024 à 17:45

    Le pétrole monte, poussé par la perspective de prolongation …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, avant une possible décision de l'alliance OPEP+ sur une prolongation de coupes de production ou d'exportations...

    vendredi 01 mars 2024 à 11:40

    Le pétrole monte, poussé par les perspectives de baisses de …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, après la publication la veille d'une inflation américaine en léger repli, qui soutient les attentes...

    vendredi 01 mars 2024 à 07:35

    Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie à un nouvea…

    Paris: Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie ont progressé de 1,1% en 2023 pour atteindre un niveau record, en raison...

    jeudi 29 février 2024 à 21:35

    Le pétrole se tasse, la demande préoccupe toujours le marché

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont légèrement repliés, jeudi, le marché étant toujours préoccupé par le niveau de la...

    jeudi 29 février 2024 à 11:40

    Le pétrole en petite baisse après les stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole baissaient légèrement jeudi, lestés par l'accumulation des stocks de brut aux Etats-Unis la semaine passée, rappelant que...

    jeudi 29 février 2024 à 08:55

    Technip Energies: résultats marqués par la sortie de Russie

    Paris: Le groupe d'ingénierie et services Technip Energies a annoncé jeudi des ventes et un bénéfice en légère baisse malgré des commandes...

    mercredi 28 février 2024 à 21:25

    Le pétrole en très léger repli après les stocks américains

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont très légèrement baissé mercredi après une augmentation des stocks de brut aux Etats-Unis plus...

    mercredi 28 février 2024 à 17:05

    🛢️ USA: les stocks hebdomadaires de pétrole brut augmentent …

    NYC / Stocks aux USA: Les réserves commerciales de pétrole brut ont augmenté plus que prévu la semaine dernière aux Etats-Unis, selon...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    🔎 Société de pétrole : l’histoire d’un retour de 208 fois son argent en 20 ans

    Le vendredi 03 mars 2023

    Analyse: Une manière de regarder les actions en Bourse est au travers de la courbe classique d’une action.Mais il existe une autre manière qui peut vous permettre de voir les chances d’une autre façon. Cette approche peut nous permettre de mieux comprendre la performance de certaines actions dans le pétrole.

    Lire la suite

    📈 En janvier 2024, le prix du pétrole rebondit

    Le vendredi 16 février 2024

    En janvier 2024, le prix du pétrole en euros rebondit (+3,1 % sur un mois après ‑7,3 % en décembre 2023).

    Lire la suite

    📉 Le pétrole restera volatil en 2024, selon BofA

    Le vendredi 05 janvier 2024

    New York: Les compagnies pétrolières et les raffineurs américains devraient être confrontés à une nouvelle période difficile en 2024, ont écrit les analystes de Bank of America (BofA) dans une note vendredi, qui s'attendent à ce que le baril de Brent atteigne 80 dollars en moyenne cette année.

    Lire la suite