Menu
A+ A A-

🛢 USA: les stocks de pétrole brut diminuent légèrement, la demande en repli

Stocks de petroleStocks de pétrole aux USA: Les réserves commerciales de pétrole brut aux États-Unis ont légèrement diminué la semaine dernière, selon les chiffres publiés mercredi par l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA), bien moins qu'attendu par le marché, tandis que la demande d'hydrocarbures a nettement reculé.
Durant la semaine achevée le 3 décembre, les stocks de brut ont baissé de 200.000 barils pour s'établir à 432,9 millions de barils, alors que les analystes tablaient sur un repli de 1,521 million de barils sur la période.

Vers 16H20 GMT, les cours de l'or noir ont assez peu réagi à cette publication. Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en février était quasiment à l'équilibre (-0,03%) à 75,28 dollars, tandis que le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour le mois de janvier cédait 0,27% à 71,85 dollars.

Les réserves commerciales sont actuellement inférieures de 7% à la moyenne des cinq dernières années à la même période.

Durant la semaine passée, les réserves stratégiques ont encore diminué sensiblement, de 1,7 million de barils, à 600,9 millions.

De ce fait, si le rapport aurait pu être favorable à une hausse des cours du fait d'une baisse moindre que prévu des réserves commerciales, "il ne l'est pas tant que ça" si l'on prend en compte le recul marqué des stocks stratégiques, a réagi John Kilduff, de la firme de conseil en investissement Again Capital.

Le président américain Joe Biden a annoncé, fin novembre, qu'il allait puiser quelque 50 millions de barils dans ces réserves pour soulager les cours.

Durant la semaine achevée le 3 décembre, la production américaine a encore augmenté, pour atteindre 11,7 millions de barils par jour (mb/j), au plus haut depuis début mai 2020, et le taux d'utilisation des raffineries a encore grimpé lui aussi, à 89,8% contre 88,8% une semaine plus tôt.


Mais dans le même temps, la consommation d'hydrocarbures a sensiblement diminué, à 19,83 mb/j, contre 20,22 la semaine précédente.

Les stocks d'essence ont bondi de 3,9 millions de barils, soit bien plus que les 2 millions anticipés par les analystes.

Dans l'ensemble, "c'est un rapport assez mauvais pour les cours", a résumé John Kilduff, du fait de la baisse de la demande, en particulier de kérosène et de diesel, tandis que la consommation d'essence est restée "molle".

"On voit clairement le consommateur réagir aux prix élevés à la pompe", estime l'analyste, alors que la période correspond traditionnellement à une augmentation des distances parcourues avec le jour férié de Thanksgiving fin novembre et les fêtes de fin d'année.

S'il a légèrement baissé ces dernières semaines, le prix de l'essence demeure, en moyenne, supérieur de 55% à son niveau de l'an dernier à la même époque.

(c) AFP

Commenter 🛢 USA: les stocks de pétrole brut diminuent légèrement, la demande en repli


    Les Stocks de pétrole brut

      -Voir tous les rapports hebdomadaires des stocks de brut

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 09 décembre 2022 à 16:00

    Prix plafond: Poutine menace l'Occident de 'réduire la produ…

    Bichkek: Le président russe Vladimir Poutine a menacé vendredi l'Occident de "réduire la production" de pétrole russe "si nécessaire", quelques jours après...

    vendredi 09 décembre 2022 à 14:40

    Poutine : La Russie ne sera pas perdante du plafonnement des…

    Moscou: Le président russe Vladimir Poutine a déclaré vendredi que Moscou ne perdrait pas au plafonnement des prix des exportations de pétrole...

    vendredi 09 décembre 2022 à 12:25

    La Chine et l'Arabie saoudite affirment l'importance de la s…

    Riyad: La Chine et l'Arabie saoudite ont réaffirmé l'importance de la stabilité du marché pétrolier mondial et le rôle de Riyad dans...

    vendredi 09 décembre 2022 à 12:15

    Le pétrole remonte un peu avec des perturbations de l'offre

    Londres: Les cours du pétrole étaient en petite hausse vendredi, profitant de perturbations de l'offre aux Etats-Unis après l'arrêt d'un oléoduc et...

    jeudi 08 décembre 2022 à 21:40

    Malgré la Chine et l'arrêt d'un oléoduc, le pétrole recule e…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont connu jeudi leur cinquième séance de baisse consécutive, restant indifférents à l'assouplissement des restrictions...

    jeudi 08 décembre 2022 à 15:50

    La Russie affirme que le plafonnement des prix n'affectera p…

    Moscou: Le premier vice-ministre russe de l'énergie, Pavel Sorokin, a déclaré jeudi que la production pétrolière de la Russie ne s'effondrerait pas...

    jeudi 08 décembre 2022 à 12:20

    Baisse de l’énergie : sacrifice de l’industrie

    Paris: Le prix du pétrole est en recul de 17 $ sur un mois, un revers pour le secteur pétrolier. En dépit de...

    jeudi 08 décembre 2022 à 11:35

    Le pétrole remonte sans conviction, l'économie mondiale inqu…

    Londres: Les cours du pétrole remontaient un peu jeudi, sans trop s'éloigner de leurs plus bas depuis 12 mois atteints la veille...

    mercredi 07 décembre 2022 à 22:30

    Arabie saoudite: premier excédent budgétaire en presque 10 a…

    Ryad: L'Arabie saoudite a annoncé mercredi son premier excédent budgétaire depuis près de dix ans, dépassant ses propres prévisions, dans une année...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📊 Qui sont les plus grands producteurs de pétrole ? 

    Le mercredi 14 septembre 2022

    Dans le secteur économique, le pétrole constitue la matière première incontournable puisqu’il assure le bon fonctionnement de l’agriculture, des transports, des industries et bien d’autres. C’est pour cette raison qu’il est très échangé partout dans le monde avec ses dérivés tels que l’essence, le gazole, le fioul… Les principaux pays producteurs de pétrole proviennent généralement du Moyen-Orient et de l’Amérique du nord. Découvrez ci-dessous le classement mondial des plus grands producteurs de pétrole, basé sur les dernières données statistiques de BP en 2022, l’une des plus grandes compagnies pétrolières au monde.

    Lire la suite

    📈 En octobre 2022, le cours du pétrole rebondit

    Le jeudi 24 novembre 2022

    En octobre 2022, le prix en euros du pétrole rebondit (+4,8 % après ‑8,8 % en septembre). Le prix du pétrole rebondit En octobre 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) repart à la hausse (+4,0 % après ‑10,8 % en septembre), s’établissant en moyenne à 93,3 dollars.En euros, la hausse est un peu plus marquée (+4,8 % après ‑8,8 %), s’établissant en moyenne à 95 €, en raison de la dépréciation en octobre de l’euro vis-à-vis du dollar. Cours du pétrole Brent - octobre 2022

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite