Menu
A+ A A-

Le pétrole toujours en marche avant, rassuré sur la demande

cours du petroleLondres: Les prix du pétrole affichaient une petite hausse mercredi, dans le sillage du fort rebond du début de semaine alimenté par l'affaiblissement des craintes autour du variant Omicron sur la demande à venir d'or noir.
Vers 10H30 GMT (11H30 HEC), le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en février montait de 0,23% à 75,61 dollars.

À New York, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour le mois de janvier grappillait 0,14% à 72,15 dollars.

"Le pétrole reprend son souffle après deux fortes séances de hausse", constate Victoria Scholar, analyste chez Interactive Investor.

Les cours de référence sont remontés de près de 10% depuis les premiers échanges lundi à la faveur d'un abaissement du risque supposé de la souche Omicron.

Le nouveau variant du Covid-19 n'apparaît en effet pas plus dangereux que le Delta et les vaccins seraient a priori efficaces, ont déclaré à l'AFP des scientifiques de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et de la Maison Blanche.

"Les investisseurs écartent le scénario du pire", estime Mme Scholar, fait de retour de confinements synonymes de chute de la demande d'or noir, "ce qui entraîne un rebond des actifs les plus vendus" juste après l'annonce le 25 novembre de la détection d'Omicron en Afrique du Sud.

Les investisseurs sont également attentifs à l'état des stocks aux États-Unis.


L'American Petroleum Institute (API), la fédération qui regroupe les professionnels du secteur pétrolier dans le pays, a fait état mardi d'une baisse des réserves commerciales de brut de 3,1 millions de barils la semaine passée.

L'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA), aux estimations jugées plus fiables, publiera ses propres chiffres mercredi.

Le marché table sur une baisse, de l'ordre de 1,5 million de barils, selon la médiane d'analystes interrogés par l'agence Bloomberg.

"Une baisse plus importante encore pourrait soutenir davantage les prix du brut", commente Ipek Ozkardeskaya, de Swissquote Bank.

(c) AFP

Commenter Le pétrole toujours en marche avant, rassuré sur la demande



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 17 juillet 2024 à 22:45

    Le pétrole grimpe après les stocks américains et un dollar p…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont nettement augmenté mercredi après la publication des stocks hebdomadaires américains de brut qui ont...

    mercredi 17 juillet 2024 à 12:52

    Le pétrole hésite, l'attention sur les stocks américains et …

    Londres: Les prix du pétrole restaient atones mercredi après la publication de premières données hebdomadaires mitigées sur les stocks aux Etats-Unis, les...

    mardi 16 juillet 2024 à 12:20

    Le pétrole recule après des données économiques chinoises mo…

    Londres: Les prix du pétrole perdent du terrain mardi, lestés par des données économiques moroses venant de Chine, laissant craindre pour la...

    lundi 15 juillet 2024 à 22:15

    Le pétrole recule légèrement, l'offre suffisante à court ter…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés, lundi, sur un marché où l'offre apparait suffisante à court terme, en...

    lundi 15 juillet 2024 à 15:30

    ⛽️ Les prix des carburants augmentent de nouveau pour les va…

    Carburants: Les prix des carburants repartaient à la hausse pour cette première semaine de départ en vacances. Pour sa part, la moyenne des cours de clôture...

    lundi 15 juillet 2024 à 12:20

    Le pétrole stable avant des remarques de dirigeants de la Fe…

    Londres: Les prix du pétrole sont quasiment stables lundi, avant plusieurs prises de parole de dirigeants de la Réserve fédérale (Fed) américaine...

    lundi 15 juillet 2024 à 08:00

    🚗 Moteurs à essence : défenseurs du pouvoir d’achat

    Analyse: Découvrez comment les innovations des producteurs et les investissements dans les voitures à moteurs ont amélioré le pouvoir d'achat.Entre améliorations à...

    vendredi 12 juillet 2024 à 21:20

    Le pétrole se tasse, sapé par un possible cessez-le-feu à Ga…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés vendredi après que le président américain Joe Biden a fait état de...

    vendredi 12 juillet 2024 à 12:00

    Le pétrole soutenu par l'affaiblissement du dollar

    Londres: Les prix du pétrole terminaient la semaine en hausse vendredi, profitant du ralentissement de l'inflation en juin aux Etats-Unis qui laisse...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    🇺🇸 USA: enquête sur soupçons d'entente sur les prix du pétrole réclamée

    Le jeudi 30 mai 2024

    Washington: Plus d'une vingtaine de sénateurs démocrates du Congrès des Etats-Unis ont demandé jeudi au ministère de la Justice d'enquêter sur des soupçons d'entente sur les prix dans l'industrie pétrolière et gazière aux Etats-Unis.

    Lire la suite

    📈 Le conflit au Proche-Orient peut entraîner un choc sur les matières premières

    Le lundi 30 octobre 2023

    Washington: La guerre entre Israël et le Hamas, déclenchée par l'attaque sans précédent du mouvement islamiste palestinien le 7 octobre, pourrait provoquer un nouveau choc de prix sur les matières premières, a alerté lundi la Banque mondiale (BM), dans son dernier rapport qui y est consacré.

    Lire la suite

    🔥 Proche-Orient : choc pétrolier possible si la situation venait à se dégrader

    Le mardi 24 octobre 2023

    Paris: Un nouveau choc pétrolier pourrait se produire en cas de dégradation de la situation au Proche-Orient, d'où proviennent un tiers des exportations mondiales d'or noir, a souligné mardi le directeur de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), Fatih Birol.

    Lire la suite