Menu
A+ A A-

Le pétrole stoïque après les stocks américains et un appel de l'AIE aux producteurs

Prix du petroleLondres: Les prix du pétrole naviguaient autour de l'équilibre mercredi en dépit de la pression mise par le chef de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), de stocks commerciaux américains en petite hausse et de l'annonce de la libération de stocks stratégiques de brut par plusieurs pays consommateurs.
Vers 16H15 GMT (17H15 HEC), le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en janvier engrangeait 0,39%, à 82,63 dollars.

À New York, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour le même mois avançait de 0,33% à 78,76 dollars.

Les cours du brut n'ont que peu réagi à l'annonce par l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA) d'une hausse des réserves commerciales de pétrole brut aux États-Unis la semaine dernière, d'un million de barils.

Si les analystes attendaient plutôt une baisse, la fédération des entreprises pétrolières aux États-Unis, l'American Petroleum Institute (API), aux chiffres pourtant jugés moins fiables, avait fait part mardi d'une hausse, de 2,3 millions de barils.

Le Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. et le WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. n'ont également pas sourcillé après que le patron de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), Fatih Birol, a dit mercredi "espérer" que les pays producteurs de l'OPEP+ prendraient lors de leurs prochaines réunions "les mesures nécessaires" pour ramener les cours du pétrole à un "niveau raisonnable".

Les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), Arabie saoudite en tête, et leurs dix alliés menés par la Russie via l'accord OPEP+ limitent leur production afin de soutenir les cours.

Ce cartel a commencé à rouvrir très progressivement le robinet au cours des derniers mois, malgré la reprise des cours et l'insistance des pays consommateurs pour un geste plus important.


La libération conjointe par plusieurs pays d'une partie de leurs réserves stratégiques de pétrole, que les analystes de Rystad estiment à 71,5 millions de barils en tout - dont 50 millions pour les seuls États-Unis - ne provoquait pas l'effet de baisse des prix escompté, bien au contraire.

"L'absence de plans concrets et de calendrier rapide affaiblit l'impact de cette décision sur les prix", estime Ann-Louise Hittle, de Wood Mackenzie, la "déception" du marché entraînant l'effet inverse.

Les cours du gaz étaient à la hausse, encouragés par "un souffle arctique qui apporte de la neige en Europe et les tensions entre l'Union européenne (UE) et la Russie" à la frontière ukrainienne, pointe Ipek Ozkardeskaya, de Swissquote Bank.

Ces derniers jours, les États-Unis, l'Otan et l'UE n'ont cessé d'exprimer leur inquiétude concernant des mouvements de troupes russes autour de l'Ukraine, théâtre depuis 2014 d'un conflit entre Kiev et des séparatistes pro-russes dans l'Est.

Moscou a nié toute volonté belliqueuse, rejetant la responsabilité des tensions sur les Occidentaux, auprès desquels Kiev a affirmé vouloir acheter davantage d'armes "défensives".

Le cours européen de référence, le TTF néerlandais, gagnait vers 16H15 GMT 3,71% à 94,30 euros le mégawattheure (MWh), et près de 8,4% sur les trois dernières séances.

(c) AFP

Commenter Le pétrole stoïque après les stocks américains et un appel de l'AIE aux producteurs



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 29 novembre 2023 à 21:00

    Le pétrole reste à la hausse, de nouvelles coupes évoquées à…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enchaîné mercredi une seconde séance d'affilée positive, stimulés par des informations selon lesquelles l'alliance...

    mercredi 29 novembre 2023 à 17:24

    🛢️ USA: nouvelle hausse marquée des stocks de pétrole, fléch…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks commerciaux de pétrole brut ont encore augmenté de façon significative la semaine dernière aux Etats-Unis...

    mercredi 29 novembre 2023 à 12:25

    Le pétrole monte encore, poussé par la réunion imminente de …

    Londres: Les prix du pétrole montaient encore mercredi, poussés par les rumeurs de discorde au sein de l'alliance Opep+ à propos des...

    mardi 28 novembre 2023 à 21:25

    Le pétrole rebondit, le marché très volatil en attendant la …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont nettement rebondi, mardi, sur un marché nerveux et volatil, objet de mille rumeurs avant...

    mardi 28 novembre 2023 à 21:05

    La plupart des compagnies pétrolières d'Etat ignorent la tra…

    Paris: Les compagnies pétrolières d'Etat, qui contrôlent la moitié du pétrole et du gaz dans le monde, ignorent pour la plupart le...

    mardi 28 novembre 2023 à 12:10

    Le pétrole se reprend, des réductions de production de l'Ope…

    Londres: Les cours du pétrole remontaient légèrement mardi, poussés à la hausse par des rumeurs autour de potentielles réductions de production à...

    lundi 27 novembre 2023 à 21:35

    Le pétrole baisse et la pression monte sur l'Opep+

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini en repli, lundi, sur un marché qui doute de la capacité de l'Organisation...

    lundi 27 novembre 2023 à 16:00

    ⛽️ Les prix des carburants baissent, l'essence à son plus ba…

    Paris: Les prix des carburants reculaient la semaine dernière, le diesel et l'essence passaient sous le seuil de 1,80€ le litre. Pour sa...

    lundi 27 novembre 2023 à 12:00

    Le pétrole baisse avant la réunion de l'Opep+, le marché dan…

    Londres: Les prix du pétrole commençaient la semaine en baisse lundi, la trêve humanitaire entre Israël et le Hamas calmant les cours...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📈 Le conflit au Proche-Orient peut entraîner un choc sur les matières premières

    Le lundi 30 octobre 2023

    Washington: La guerre entre Israël et le Hamas, déclenchée par l'attaque sans précédent du mouvement islamiste palestinien le 7 octobre, pourrait provoquer un nouveau choc de prix sur les matières premières, a alerté lundi la Banque mondiale (BM), dans son dernier rapport qui y est consacré.

    Lire la suite

    📊 Les grandes hausses et baisses des prix du pétrole brut depuis 30 ans

    Le mardi 10 mars 2020

    Les prix du pétrole ont chuté de plus de 30% le 9 mars 2020 après l'échec d'un accord entre l'Arabie saoudite et la Russie visant à réduire la production pétrolière au sein de ce qu'on aura appelé l'alliance OPEP+. Voici les principaux mouvements du pétrole, au fil des événements internationaux depuis 30 ans.

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite