Logo

Washington va annoncer ce mardi un recours à sa réserve stratégique

cours du petroleWashington: Le département américain de l'Energie devrait annoncer ce mardi un recours à la réserve pétrolière stratégique (SPR) américaine, en coordination avec des mesures similaires prises par d'autres pays, a déclaré une source au sein de l'administration du président Joe Biden informée des discussions.
Ce prêt de la SPR vise à lutter contre la flambée des prix du brut dans un contexte plus général de hausse de l'inflation qui se ressent dans les prix à la consommation aux États-Unis et préoccupe Joe Biden en amont des élections au Congrès l'an prochain.

Reuters a appris plus tôt ce mois-ci de sources proches du dossier que Washington a demandé à plusieurs pays grands consommateurs de pétrole - Chine, Inde, Corée du Sud et Japon - de débloquer leurs réserves de pétrole.

La Maison blanche a par ailleurs exhorté à plusieurs reprises l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) à accélérer la hausse de sa production.

Toutefois, alors qu'une réunion de l'OPEP est prévue le 2 décembre, Washington n'a pas réussi à convaincre celle-ci et ses alliés dont la Russie, réunis au sein de l'OPEP+, qui mettent en avant l'absence de pénurie de pétrole et ont confirmé qu'ils relèveraient leur production de 400.000 barils par jour, pas plus.

Le Japon et l'Inde ont étudié des options pour débloquer leurs réserves de pétrole en coordination avec les États-Unis, ont déclaré lundi à Reuters des personnes au fait de la question.

Par le passé, la Maison blanche a autorisé à trois reprises la mise en urgence sur le marché de pétrole provenant de la réserve stratégique - la dernière en date remonte à 2011, lorsqu'a éclaté la révolution en Libye, pays membre de l'OPEP.


Dans le cadre d'un prêt de la SPR, les compagnies pétrolières sont contraintes de rendre, avec intérêts, la quantité de brut utilisée.

(c) Reuters

Commenter Washington va annoncer ce mardi un recours à sa réserve stratégique

graphcomment>