Menu
A+ A A-

Le pétrole se replie après l'augmentation des stocks américains et la hausse du dollar

cours de cloture du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole se sont nettement repliés mercredi, alors qu'ils naviguaient près de leurs derniers sommets de fin octobre, après une nouvelle augmentation des stocks de brut aux États-Unis.
À New York, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour le mois de décembre a chuté de 2,81 dollars ou 3,33% à 81,34 dollars.

Le contrat de référence outre-Atlantique avait atteint lors des tous premiers échanges 84,97 dollars, à moins de 50 cents de son dernier plus haut atteint le 25 octobre.

A Londres, le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en janvier a lâché 2,14 dollars ou 2,52% à 82,64 dollars par rapport à la clôture de mardi.

Le Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. avait dépassé pendant la nuit la barre des 85 dollars, culminant à 85,50 dollars, une première depuis le 27 octobre.

Selon l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA), les réserves commerciales de pétrole brut aux États-Unis ont continué d'augmenter, avançant d'un million de barils, ce qu'ont retenu les opérateurs même si les stocks d'essence ont diminué plus que prévu, ce qui est une bonne nouvelle pour le marché.

"Ce rapport était constructif, vu les déclins des réserves d'essence et de produits distillés", même si le marché a réagi de façon baissière, "déçu de la non-diminution des stocks de brut", a relevé Andy Lipow de Lipow Oil Associates.


Selon lui, les investisseurs craignent surtout que l'administration de Joe Biden "ne puise dans les réserves stratégiques de pétrole afin de faire baisser les prix de l'essence".

Selon l'indice CPI publié mercredi, l'inflation annuelle a grimpé à un plus haut en 30 ans en octobre aux États-Unis à 6,2%, en partie à cause des prix des carburants. Le président Joe Biden a aussi affirmé que lutter contre l'inflation allait être "une priorité absolue".

Une potentielle vente d'or noir, tirée des réserves stratégiques américaines, est dans toutes les têtes.

La vive hausse du dollar mercredi, au plus haut en quinze mois face aux principales monnaies, pesait aussi sur le cours de l'or noir, soulignaient les analystes.

Les opérateurs ont digéré par ailleurs le rapport STEO (Short-Term Energy Outlook) de l'EIA publié mardi.

Ce dernier a relevé son estimation de production américaine pour 2022 (11,9 millions de barils par jour contre 11,7 jusqu'ici) et prévoit que l'offre mondiale rattrapera la demande début 2022 avant de la dépasser, des éléments de nature à faire baisser les prix.

(c) AFP

Commenter Le pétrole se replie après l'augmentation des stocks américains et la hausse du dollar



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 12 juillet 2024 à 21:20

    Le pétrole se tasse, sapé par un possible cessez-le-feu à Ga…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés vendredi après que le président américain Joe Biden a fait état de...

    vendredi 12 juillet 2024 à 12:00

    Le pétrole soutenu par l'affaiblissement du dollar

    Londres: Les prix du pétrole terminaient la semaine en hausse vendredi, profitant du ralentissement de l'inflation en juin aux Etats-Unis qui laisse...

    jeudi 11 juillet 2024 à 21:44

    Le pétrole en hausse, soutenu par la bonne nouvelle de l'inf…

    Cours de clôture: Le pétrole a fini en légère hausse jeudi, dynamisé par la bonne nouvelle de l'inflation américaine, qui, en ralentissant...

    jeudi 11 juillet 2024 à 12:40

    Le pétrole en terrain positif après les stocks américains

    Londres: Le pétrole évoluait en terrain positif jeudi, poussé par la baisse des réserves commerciales de brut aux Etats-Unis la semaine passée...

    mercredi 10 juillet 2024 à 21:36

    Le pétrole se reprend avec la baisse des stocks américains

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse mercredi, pour la première fois en quatre séances, revigorés par une...

    mercredi 10 juillet 2024 à 17:10

    🛢️ USA: nouvelle baisse des stocks de pétrole, les raffineri…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks de pétrole brut se sont de nouveau contractés la semaine dernière aux Etats-Unis, selon l'Agence...

    mercredi 10 juillet 2024 à 16:10

    🛢️ L'Opep table toujours sur une progression de la demande d…

    Paris: La demande de pétrole devrait encore continuer d'augmenter en 2024, indique mercredi le rapport mensuel de l'Opep, le cartel des pays...

    mercredi 10 juillet 2024 à 12:00

    Le pétrole monte légèrement après les premières données sur …

    Londres: Les prix du brut montaient légèrement mercredi, poussés par les premiers chiffres hebdomadaires sur les stocks américains de brut faisant état...

    mardi 09 juillet 2024 à 21:35

    Le pétrole en repli après le patron de la Fed et la tempête …

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont fléchi mardi, après le passage de la tempête Béryl qui a fait moins de...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Comment investir dans le pétrole ?

    Le jeudi 01 décembre 2022

    Le pétrole est la matière première par excellence de ces 150 dernières années... Cet or noir qui a permis l'incroyable évolution moderne que nous connaissons dans nos vies de tous les jours autant dans l'industrie que dans le transport, pour ne citer qu’eux. Essentiel à notre niveau de vie, rare car limité, donc cher, le pétrole n’en demeure pas moins la ressource primordiale vers la transition énergétique nouvellement entamée.Ne vous y trompez pas : le baril n’a pas fini de surprendre dans les années à venir, tant dans ses niveaux de prix...

    Lire la suite

    🇺🇸 USA: enquête sur soupçons d'entente sur les prix du pétrole réclamée

    Le jeudi 30 mai 2024

    Washington: Plus d'une vingtaine de sénateurs démocrates du Congrès des Etats-Unis ont demandé jeudi au ministère de la Justice d'enquêter sur des soupçons d'entente sur les prix dans l'industrie pétrolière et gazière aux Etats-Unis.

    Lire la suite

    📈 Le pétrole pourrait dépasser les 100$ le baril en 2024 selon Goldman Sachs

    Le lundi 25 mars 2024

    Prévision des prix: Dans le sillage des baisses de taux d'intérêt annoncées par les banques centrales, des risques géopolitiques et de perturbations sur l'offre et la demande pétrolière, Goldman Sachs envisage une escalade du prix du pétrole au dessus de la barre symbolique des 100 dollars le baril cette année.

    Lire la suite