Menu
A+ A A-

Le pétrole monte encore quelques marches, faute de geste concret des Etats-Unis

cours de cloture du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole ont encore grimpé mardi, porté par des signes de rétablissement de l'économie et faisant fi d'une possible intervention américaine, qui tarde à venir, pour relever l'offre de brut.
A Londres, le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en janvier a progressé de 1,61% pour clôturer à 84,78 dollars.

Le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour livraison en décembre a décollé de 2,70% pour s'inscrire à 84,15 dollars. Le WTI a touché 84,53 dollars en séance, s'approchant des 85,41 dollars atteints le 25 octobre, un plus haut de sept ans.

Les opérateurs ont scruté, plus que d'ordinaire, le rapport STEO (Short-Term Energy Outlook) de l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA), publié mardi.

Il a relevé son estimation de production américaine pour 2022 (11,9 millions de barils par jour contre 11,7 jusqu'ici) et prévoit que l'offre mondiale rattrapera la demande début 2022 avant de la dépasser, tous éléments de nature à faire baisser les prix.

Le marché voyait ce rapport comme un élément de décision pour le président américain Joe Biden pour déterminer la marche à suivre.

Lors du point de presse quotidien de la Maison Blanche, la porte-parole Karine Jean-Pierre a répété que le chef de l'Etat passait en revue l'ensemble des outils à sa disposition.

Parmi eux figurent les réserves stratégiques, qui pourraient être ponctionnées pour alimenter une offre insuffisante.


"Le marché attendait une annonce et il ne l'a pas eue", a commenté Bill O'Grady, responsable de la stratégie marchés pour Confluence Investment Management. "Cela a surpris."

Certains opérateurs laissaient entendre qu'un rapport EIA faisant état d'une baisse des prix à moyen terme n'était pas forcément de nature à pousser les États-Unis à faire un geste.

A court terme, "l'environnement porteur continue de soutenir les prix du brut", le marché "écartant la possibilité d'une intervention physique des États-Unis", a décrit Louise Dickson, analyste du cabinet Rystad Energy.

Réouverture des frontières aux États-Unis lundi, bons indicateurs macroéconomiques américains récents, perspective d'une pillule anti-Covid bientôt largement disponible, le spectre de la pandémie s'éloigne et la demande recommence à s'enflammer.

Pour Bill O'Grady, les opérateurs ont d'autant plus rapidement balayé les prévisions de l'EIA, publiées mardi, qu'elles "reposent sur la météo" et la sévérité éventuelle de l'hiver à venir dans l'hémisphère nord.

Or le changement de climat "tend à augmenter la volatilité climatique" et rend de moins en moins fiable les prévisions sur une saison, voire au-delà.

(c) AFP

Commenter Le pétrole monte encore quelques marches, faute de geste concret des Etats-Unis



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 17 juillet 2024 à 22:45

    Le pétrole grimpe après les stocks américains et un dollar p…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont nettement augmenté mercredi après la publication des stocks hebdomadaires américains de brut qui ont...

    mercredi 17 juillet 2024 à 12:52

    Le pétrole hésite, l'attention sur les stocks américains et …

    Londres: Les prix du pétrole restaient atones mercredi après la publication de premières données hebdomadaires mitigées sur les stocks aux Etats-Unis, les...

    mardi 16 juillet 2024 à 12:20

    Le pétrole recule après des données économiques chinoises mo…

    Londres: Les prix du pétrole perdent du terrain mardi, lestés par des données économiques moroses venant de Chine, laissant craindre pour la...

    lundi 15 juillet 2024 à 22:15

    Le pétrole recule légèrement, l'offre suffisante à court ter…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés, lundi, sur un marché où l'offre apparait suffisante à court terme, en...

    lundi 15 juillet 2024 à 15:30

    ⛽️ Les prix des carburants augmentent de nouveau pour les va…

    Carburants: Les prix des carburants repartaient à la hausse pour cette première semaine de départ en vacances. Pour sa part, la moyenne des cours de clôture...

    lundi 15 juillet 2024 à 12:20

    Le pétrole stable avant des remarques de dirigeants de la Fe…

    Londres: Les prix du pétrole sont quasiment stables lundi, avant plusieurs prises de parole de dirigeants de la Réserve fédérale (Fed) américaine...

    lundi 15 juillet 2024 à 08:00

    🚗 Moteurs à essence : défenseurs du pouvoir d’achat

    Analyse: Découvrez comment les innovations des producteurs et les investissements dans les voitures à moteurs ont amélioré le pouvoir d'achat.Entre améliorations à...

    vendredi 12 juillet 2024 à 21:20

    Le pétrole se tasse, sapé par un possible cessez-le-feu à Ga…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés vendredi après que le président américain Joe Biden a fait état de...

    vendredi 12 juillet 2024 à 12:00

    Le pétrole soutenu par l'affaiblissement du dollar

    Londres: Les prix du pétrole terminaient la semaine en hausse vendredi, profitant du ralentissement de l'inflation en juin aux Etats-Unis qui laisse...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    🛢️ Pour l'Opep, le pétrole a encore des décennies de croissance devant lui

    Le lundi 09 octobre 2023

    Paris: Pas de répit dans la demande d'or noir: l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s'attend à une hausse continue de la demande mondiale de pétrole d'ici à 2045, selon de nouvelles projections à rebours des efforts requis pour limiter le réchauffement planétaire.

    Lire la suite

    📈 Le conflit au Proche-Orient peut entraîner un choc sur les matières premières

    Le lundi 30 octobre 2023

    Washington: La guerre entre Israël et le Hamas, déclenchée par l'attaque sans précédent du mouvement islamiste palestinien le 7 octobre, pourrait provoquer un nouveau choc de prix sur les matières premières, a alerté lundi la Banque mondiale (BM), dans son dernier rapport qui y est consacré.

    Lire la suite

    📈 En janvier 2024, le prix du pétrole rebondit

    Le vendredi 16 février 2024

    En janvier 2024, le prix du pétrole en euros rebondit (+3,1 % sur un mois après ‑7,3 % en décembre 2023).

    Lire la suite