Menu
A+ A A-

Le pétrole progresse avant la réunion de l'Opep+

prix du barilLondres: Les cours du pétrole se reprenaient jeudi après une chute la veille, à quelques heures de la réunion ministérielle des membres l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et de leurs alliés via l'accord Opep+.
Vers 10H35 GMT (11H35 HEC), le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en janvier gagnait 1,76% par rapport à la clôture de la mercredi, à 83,43 dollars.

À New York, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour le mois de décembre s'appréciait de 1,48% à 82,06.

Mercredi, les deux contrats de référence ont perdu plus de 3%, plombés par une hausse plus importante que prévu des stocks américains du brut et l'annonce de la reprise des négociations pour sauver l'accord sur le programme nucléaire iranien, le 29 novembre à Vienne.

"La performance d'hier a fourni l'excuse parfaite pour que l'alliance OPEP+ maintienne son programme initial et augmente le niveau de production de 400.000 barils par jour pour décembre", relève Tamas Varga, analyste de PVM.

La plupart des analystes tablent sur ce scénario malgré l'appel du pied des consommateurs, États-Unis en tête, qui souhaitent que le cartel ouvre plus grand le robinet d'or noir pour soulager les prix.

"De nombreux membres (de l'OPEP+) opèrent déjà à la limite de leur capacité de production", indique de son côté Ricardo Evangelista, analyste d'Activtrades, un facteur qui pousserait également les producteurs à s'en tenir à leur stratégie actuelle.

"Avec la perspective du retour du pétrole iranien sur les marchés, il est peu probable que les membres de l'OPEP acceptent de pomper davantage de pétrole", complète M. Evangelista.


Une issue favorable de ces négociations signerait, en toute logique, le retour à moyen terme de Téhéran sur le marché de l'or noir, qui pourrait se traduire par un supplément d'offre de l'ordre de 2 millions de barils par jour.

Les ministres des vingt-trois pays de l'OPEP+ se retrouvent par visioconférence à 14H00 GMT (15H00 à Paris et à Vienne, au siège de l'OPEP) après un premier tour de table technique prévu une heure auparavant.

(c) AFP

Commenter Le pétrole progresse avant la réunion de l'Opep+



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 19 juillet 2024 à 21:30

    Le pétrole décroche, aversion pour le risque et doutes sur l…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont chuté vendredi, victimes d'un mouvement d'aversion pour le risque et de doutes sur la...

    vendredi 19 juillet 2024 à 12:05

    Le pétrole hésite entre baisse des stocks, économie chinoise…

    Londres: Les prix du pétrole restaient atones vendredi, toujours tiraillés entre la baisse des stocks aux Etats-Unis la semaine passée et les...

    jeudi 18 juillet 2024 à 21:35

    Le pétrole stagne, les opérateurs prudents faute de certitud…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé proche de l'équilibre jeudi, sur un marché prudent, incertain des intentions de l'Opep...

    jeudi 18 juillet 2024 à 13:16

    📉 Les revenus du canal de Suez baissent de 23,4% en raison d…

    Le caire: Les revenus du canal de Suez en Egypte ont baissé de 23,4% à fin juin par rapport à l'année précédente...

    jeudi 18 juillet 2024 à 12:30

    Le pétrole hésite, en proie à des vents contraires

    Londres: Les prix du pétrole hésitaient jeudi, partagés entre la baisse des stocks aux Etats-Unis la semaine passée et les données économiques...

    mercredi 17 juillet 2024 à 22:45

    Le pétrole grimpe après les stocks américains et un dollar p…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont nettement augmenté mercredi après la publication des stocks hebdomadaires américains de brut qui ont...

    mercredi 17 juillet 2024 à 12:52

    Le pétrole hésite, l'attention sur les stocks américains et …

    Londres: Les prix du pétrole restaient atones mercredi après la publication de premières données hebdomadaires mitigées sur les stocks aux Etats-Unis, les...

    mardi 16 juillet 2024 à 12:20

    Le pétrole recule après des données économiques chinoises mo…

    Londres: Les prix du pétrole perdent du terrain mardi, lestés par des données économiques moroses venant de Chine, laissant craindre pour la...

    lundi 15 juillet 2024 à 22:15

    Le pétrole recule légèrement, l'offre suffisante à court ter…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés, lundi, sur un marché où l'offre apparait suffisante à court terme, en...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    🔥 Proche-Orient : choc pétrolier possible si la situation venait à se dégrader

    Le mardi 24 octobre 2023

    Paris: Un nouveau choc pétrolier pourrait se produire en cas de dégradation de la situation au Proche-Orient, d'où proviennent un tiers des exportations mondiales d'or noir, a souligné mardi le directeur de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), Fatih Birol.

    Lire la suite

    ⛽️ Comment est fixé le prix des carburants ?

    Le dimanche 06 février 2022

    Paris: Des forages pétroliers à votre réservoir d’essence en passant par les raffineries, le pétrole subit de nombreuses transformations. Tout ce processus a un prix qui, avec d’autres coûts, impactent, d’une manière plus ou moins importante, le prix du carburant à la pompe. Alors comment est fixé le prix des carburants en France ?

    Lire la suite

    📊 Les grandes hausses et baisses des prix du pétrole brut depuis 30 ans

    Le mardi 10 mars 2020

    Les prix du pétrole ont chuté de plus de 30% le 9 mars 2020 après l'échec d'un accord entre l'Arabie saoudite et la Russie visant à réduire la production pétrolière au sein de ce qu'on aura appelé l'alliance OPEP+. Voici les principaux mouvements du pétrole, au fil des événements internationaux depuis 30 ans.

    Lire la suite