Menu
A+ A A-

Le pétrole décroche après une nouvelle hausse inattendue des stocks américains

cours du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole ont dévissé mercredi après l'annonce que les stocks de brut américains avaient de nouveau augmenté beaucoup plus que prévu sur une semaine.
Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en janvier a touché en séance, à Londres, un plus bas depuis quasiment un mois, à 81,50 dollars, avant de se reprendre légèrement.

Quant au baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour décembre, il flirtait avec le seuil symbolique des 80 dollars, au-dessus duquel il navigue depuis le 13 octobre.

Le Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. a terminé en repli de 3,22% à 81,99 dollars, tandis que le WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. a lui cédé 3,63% pour clôturer à 80,86 dollars.

En cause, le bond des stocks américains de brut, qui ont progressé de 3,3 millions de barils durant la semaine achevée le 29 octobre, selon les chiffres publiés mercredi par l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA), quand le marché attendait 2,25 millions.

C'est la deuxième surprise consécutive après la hausse de la semaine précédente, qui représentait le double des prévisions.

"Toute cette conversation sur la crise mondiale de l'énergie a encouragé beaucoup de traders à se positionner sur les marchés de l'énergie et maintenant, ils se disent qu'on est peut-être à un sommet et ils essayent de prendre leurs bénéfices", a estimé Michael Lynch, président du cabinet Strategic Energy & Economic Research (SEER).

Cette humeur vendeuse était aussi alimentée, à la marge, par l'éventualité d'un changement de trajectoire de l'Organisation des pays producteurs de pétrole (OPEP) et ses alliés de l'accord OPEP+, à l'occasion de leur réunion mensuelle, jeudi.


"Il est improbable que l'OPEP+ accepte d'augmenter sa production au-delà de 400.000 barils par jour supplémentaires alors que les prix décrochent et qu'on s'attend à ce que le marché soit en surcapacité l'an prochain", a commenté, dans une note, Bart Melek, responsable de la stratégie matières premières chez TD Securities.

Ce relèvement mensuel de 400.000 barils par jour correspond au calendrier annoncé en juillet et qui doit théoriquement se poursuivre jusqu'en septembre 2022.

Pour Michael Lynch, le marché pourrait être en train de vivre un tournant, après des semaines d'accélération. "La hausse des stocks de brut et de produits distillés (principalement gasoil et mazout) suggère que le marché va s'assouplir" et les prix se stabiliser ou baisser, a fait valoir l'analyste.

Ce coup de froid pourrait aussi être favorisé par la résurgence du Covid-19 en Russie et en Chine, a souligné Louise Dickson, analyste du cabinet Rystad Energy, ainsi que par la gestion des pénuries énergétiques par les autorités chinoises, qui ont déjà entraîné une forte baisse des prix du charbon ces derniers jours.

Cependant, de nombreux opérateurs considèrent encore que les fondamentaux du marché pointent vers le haut et voient, comme Bart Melek, un Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. à 90 dollars, voire plus.

(c) AFP

Commenter Le pétrole décroche après une nouvelle hausse inattendue des stocks américains



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 29 mai 2024 à 21:40

    Les cours du pétrole se tassent alors que les taux obligatai…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole, qui dans un premier temps ont poursuivi leur hausse mercredi, poussés par les risques géopolitiques...

    mercredi 29 mai 2024 à 19:00

    🔎 Analyse du rachat de Marathon Oil par Conocophillips pour …

    New York: L'industrie pétrolière et gazière américaine poursuit sa consolidation avec une nouvelle fusion d'envergure: le géant Conocophillips a dévoilé mercredi une...

    mercredi 29 mai 2024 à 18:20

    🌍 ExxonMobil soutenu par ses actionnaires, après une controv…

    New York: Les actionnaires d'ExxonMobil ont reconduit mercredi lors de leur assemblée générale la totalité du conseil d'administration du géant américain du...

    mercredi 29 mai 2024 à 14:20

    🇺🇸 Conocophillips rachète Marathon Oil pour 22,5 milliards d…

    New York: Le géant pétrolier américain Conocophillips a annoncé mercredi vouloir racheter la totalité de son concurrent Marathon Oil, une opération qui...

    mercredi 29 mai 2024 à 11:55

    Le pétrole monte avec le risque géopolitique avant l'Opep+

    Londres: Les prix du pétrole poursuivent leur progression mercredi, poussés par le risque géopolitique au Moyen-Orient avec une attaque de navire marchant...

    mercredi 29 mai 2024 à 10:20

    🛢️ La demande mondiale de pétrole atteindra son pic dans 10 …

    New York: D'après les analystes de Goldman Sachs, la demande mondiale de pétrole continuera de croître au moins pendant la prochaine décennie...

    mercredi 29 mai 2024 à 08:40

    🌍 Exxonmobil ou les écologistes: les actionnaires à l'heure …

    New York: Les actionnaires d'Exxonmobil vont avoir l'occasion lors de leur assemblée générale mercredi de montrer ce qu'ils pensent de la manière...

    mardi 28 mai 2024 à 22:55

    Le pétrole monte, entre réunion de l'Opep+ et tensions géopo…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont grimpé mardi, aiguillonnés par la prochaine réunion de l'OPEP+ sur les coupes de production et...

    mardi 28 mai 2024 à 16:30

    Le pétrole monte, poussé par les tensions géopolitiques au M…

    New York: Les prix du pétrole montent mardi, poussés par les tensions géopolitiques au Moyen-Orient, Israël multipliant les frappes sur Rafah et...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 13 mai 2024 JPMorgan, l'une des plus grandes banques américaines, est le premier soutien financier mondial des énergies fossiles, avec un investissement d'environ 41 milliards de dollars l'année dernière, représentant une augmentation de 5,4 %.

    🛢️ Pour l'Opep, le pétrole a encore des décennies de croissance devant lui

    Le lundi 09 octobre 2023

    Paris: Pas de répit dans la demande d'or noir: l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s'attend à une hausse continue de la demande mondiale de pétrole d'ici à 2045, selon de nouvelles projections à rebours des efforts requis pour limiter le réchauffement planétaire.

    Lire la suite

    📈 Prévisions des prix du pétrole Brent et WTI en 2023/2024 selon les experts du secteur

    Le vendredi 22 septembre 2023

    Paris: Morgan Stanley a revu à la hausse ses prévisions trimestrielles pour les prix du pétrole Brent en 2023 et 2024, attribuant cette révision à un déséquilibre de l'offre provoqué par la prolongation des réductions de production de l'Arabie saoudite et de la Russie.

    Lire la suite

    La course aux 100 dollars le baril de pétrole Brent est lancée

    Le jeudi 28 septembre 2023

    Paris: Alors que la hausse des prix du pétrole se poursuivait jeudi après l'envol affiché la veille au soir, le baril de Brent de la mer du Nord a désormais lancé la course vers les 100 dollars. L'or noir se négocie actuellement à ses plus hauts niveaux depuis près d'un an.

    Lire la suite