Menu
A+ A A-

Aérien: des billets plus chers à cause de la hausse des prix du pétrole (Iata)

cours du petroleParis: La hausse des prix du pétrole est "un indicateur positif" pour les compagnies aériennes parce qu'elle témoigne d'une reprise de la croissance de l'économie, mais elle devra être répercutée dans les prix des billets, a indiqué mercredi leur association, l'Iata.
"La hausse des prix du pétrole telle que nous la connaissons aujourd'hui est probablement un indicateur positif pour le secteur (de l'aérien) car elle reflète généralement une progression de la demande économique", a observé le directeur général de l'Iata, Willie Walsh, lors d'une téléconférence de presse.

"Les compagnies aériennes ont subi d'énormes pertes au cours des derniers mois (et) il est donc impossible que ces compagnies aériennes puissent absorber cette augmentation: elle devra être répercutée sur les consommateurs et cela aura un impact sur les prix" des billets, a-t-il ajouté.

Ces augmentations des prix ne devraient selon lui pas ralentir la reprise du secteur à court et moyen termes, le trafic devant se rétablir "à mesure que les restrictions de déplacement seront supprimées", mais elles pourraient "finalement conduire à une baisse de la demande à long terme".

L'Iata fait état d'un "rebond modéré" du trafic aérien en septembre, celui-ci étant en baisse de 53,4% par rapport à son niveau de septembre 2019, contre une baisse de 56% d'août 2019 à août 2021.

La baisse était en septembre de 69% en Asie, 50% en Europe et 30,5% en Amérique du Nord, toujours sur deux ans.

Par activité, les vols intérieurs continuent leur reprise (-24% sur deux ans), mais l'international reste plombé (-69%).

Les levées des interdictions de voyager ont été "plus lentes que ce que nous voudrions voir et plus lentes par rapport à ce que nous pensons que la science permettrait", a noté Willie Walsh, se réjouissant cependant de la réouverture des voyages à destination des États-Unis, lundi 8 novembre, qu'il attendait plutôt au début de l'été.


Les dirigeants des compagnies aériennes à qui il a parlé sont "plus optimistes quant à la reprise des voyages d'affaires", a-t-il aussi relevé.

Le fret aérien, lui, continue sa progression, qui "devrait se poursuivre" selon le dirigeant. Il était en hausse de 9% en septembre, toujours par rapport à 2019.

(c) AFP

Commenter Aérien: des billets plus chers à cause de la hausse des prix du pétrole (Iata)



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 19 avril 2024 à 11:05

    Le pétrole se stabilise, espoirs de désescalade malgré les e…

    Londres: Les cours du pétrole montaient à peine vendredi en fin de matinée, après avoir pourtant bondi temporairment de plus de 4%...

    jeudi 18 avril 2024 à 22:00

    Quatrième séance de baisse d'affilée pour le pétrole Brent

    Cours de clôture: Le prix du baril de Brent de la mer du Nord a enchaîné jeudi une quatrième séance de baisse...

    jeudi 18 avril 2024 à 11:55

    Le pétrole en baisse, l'économie l'emporte sur la géopolitiq…

    Londres: Les prix du pétrole restaient dans le rouge jeudi, les investisseurs se concentrant sur les perspectives économiques américaines mitigées alors que...

    mercredi 17 avril 2024 à 21:05

    Le pétrole chute, plombé par la retenue israélienne et les s…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette baisse mercredi, entraînés par des signes de retenue d'Israël dans sa...

    mercredi 17 avril 2024 à 18:45

    USA: Nouvelle hausse des stocks de pétrole brut après ajuste…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks de pétrole ont de nouveau enregistré une hausse hebdomadaire plus importante que prévu aux Etats-Unis...

    mercredi 17 avril 2024 à 11:25

    Le pétrole baisse, entre risque géopolitique et économie amé…

    Londres: Les cours du pétrole baissaient encore mercredi, la réponse d'Israël à l'attaque iranienne se faisant toujours attendre, les investisseurs mettant en...

    mardi 16 avril 2024 à 21:30

    Le pétrole stagne en attendant une réponse d'Israël à l'atta…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole sont restés quasiment stables mardi, les traders restant dans l'expectative d'une réaction d'Israël à une...

    mardi 16 avril 2024 à 11:30

    Le pétrole patiente, le marché attend la réponse d'Israël à …

    Londres: Les prix du pétrole fléchissaient légèrement mardi, les investisseurs attendant la réaction d'Israël après une attaque de l'Iran sur son sol...

    lundi 15 avril 2024 à 22:00

    Le pétrole baisse après une attaque iranienne sur Israël lar…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont légèrement baissé lundi après une attaque de l'Iran contre Israël largement déjouée avec l'aide...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    La course aux 100 dollars le baril de pétrole Brent est lancée

    Le jeudi 28 septembre 2023

    Paris: Alors que la hausse des prix du pétrole se poursuivait jeudi après l'envol affiché la veille au soir, le baril de Brent de la mer du Nord a désormais lancé la course vers les 100 dollars. L'or noir se négocie actuellement à ses plus hauts niveaux depuis près d'un an.

    Lire la suite

    🔎 Société de pétrole : l’histoire d’un retour de 208 fois son argent en 20 ans

    Le vendredi 03 mars 2023

    Analyse: Une manière de regarder les actions en Bourse est au travers de la courbe classique d’une action.Mais il existe une autre manière qui peut vous permettre de voir les chances d’une autre façon. Cette approche peut nous permettre de mieux comprendre la performance de certaines actions dans le pétrole.

    Lire la suite

    🔥 Proche-Orient : choc pétrolier possible si la situation venait à se dégrader

    Le mardi 24 octobre 2023

    Paris: Un nouveau choc pétrolier pourrait se produire en cas de dégradation de la situation au Proche-Orient, d'où proviennent un tiers des exportations mondiales d'or noir, a souligné mardi le directeur de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), Fatih Birol.

    Lire la suite