Logo

Le pétrole consolide, le marché envisage un geste de l'Opep+

cours du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé mardi en ordre dispersé à quelques heures du début de la réunion mensuelle du groupe Opep+ jeudi, certains opérateurs envisageant désormais la possibilité d'une hausse plus importante que prévue de la production.
Le baril de BrentBRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en janvier a fini à l'équilibre (+0,01%) par rapport à la clôture de lundi à Londres, à 84,72 dollars.

À New York, le baril de West Texas Intermediate (WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour le mois de décembre a lâché 0,16% à 83,91 dollars.

Depuis plusieurs jours déjà le marché a le regard tourné vers la réunion mensuelle de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et de ses alliés de l'accord OPEP+, jeudi.

Jusqu'ici, les opérateurs s'accordaient sur le maintien par l'OPEP+ du calendrier, annoncé en juillet, de relèvement mesuré de la production, en ajoutant 400.000 barils par jour chaque mois jusqu'en septembre 2022.

Mais "certains pensent maintenant que l'OPEP pourrait aller au-delà" pour soulager le marché, a expliqué James Williams, du cabinet WTRG Economics.

Après une première salve dimanche en marge du G20 de Rome, le président des États-Unis Joe Biden a, de nouveau, envoyé un message clair à l'OPEP+, qui a jusqu'ici été insensible aux pressions du gouvernement américain.

"Si vous jetez un oeil aux prix de l'essence, aux prix du brut, c'est la conséquence du refus de la Russie ou des pays de l'OPEP d'extraire plus de pétrole", a déclaré mardi Joe Biden en marge de la COP26 sur le climat à Glasgow.


Le prix moyen de l'essence s'est stabilisé mardi aux États-Unis après plusieurs semaines de progression, selon les données de l'association d'automobilistes AAA.

Il reste cependant supérieur de 60% à son niveau d'il y a un an. En Californie, le prix du gallon d'essence ordinaire (3,78 litres) n'est plus qu'à 6 cents de son record absolu de 4,67 dollars, établi en octobre 2012.

(c) AFP

Commenter Le pétrole consolide, le marché envisage un geste de l'Opep+

graphcomment>