Logo

Le pétrole grimpe à trois jours du sommet de l'Opep+

cours du petroleLondres: Les cours du pétrole s'affichaient en hausse lundi à l'orée d'une semaine qui verra les membres de l'Opep+ se réunir, une reconduction de leur stratégie de hausse limitée de la production étant attendue par le marché.
Vers 10H35 GMT (11H35 HEC), le prix du baril de BrentBRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en janvier, dont c'est le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, gagnait 1,00% par rapport à la clôture de vendredi, à 84,56 dollars.

À New York, le baril de West Texas Intermediate (WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour le mois de décembre avançait de 0,61% à 84,08 dollars.

Le BrentBRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. et le WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. restent sur une note négative: ils ont mis fin vendredi à une série de sept et neuf semaines de hausse consécutives, respectivement.

Les investisseurs ont les yeux tournés vers le prochain sommet ministériel des membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et de leurs alliés via l'accord OPEP+ qui se tiendra jeudi par visioconférence, sans pour autant attendre de grand changement de stratégie de la part du cartel emmené par l'Arabie saoudite et la Russie.

Sauf surprise, les vingt-trois producteurs devraient acter une hausse de leur production de 400.000 barils par jour pour le mois de décembre, à l'image de celle qui entre en vigueur ce 1er novembre.

"Cette décision pourrait offrir un certain soutien aux prix mais elle ne constituera pas une surprise majeure", expliquent les analystes de Capital Economics.

Les principaux consommateurs, qui poussent pour une ouverture plus franche du robinet d'or noir afin de faire baisser les cours, tenteront cependant "de se faire davantage entendre au cours de la semaine, en amont de la réunion", préviennent les analystes de ING.


Le marché a également accueilli lundi les bons chiffres de l'activité manufacturière en Chine pour le mois dernier, qui a augmenté malgré une offre faible dans un contexte de pénurie d'électricité et de matières premières.

(c) AFP

Commenter Le pétrole grimpe à trois jours du sommet de l'Opep+

graphcomment>