Menu
A+ A A-

Le pétrole proche de ses sommets, la Russie estime 'rationnelle' l'idée d'un Opep du gaz

cours du petroleLondres: Les prix du pétrole repartaient en hausse jeudi, portés par les prévisions de l'Agence internationale de l'Energie qui table sur une demande dopée par le prix élevé des autres sources d'énergie, tandis que la Russie n'a pas exclu de former une alliance de producteurs de gaz sur le modèle de l'OPEP.
Vers 13H55 GMT (15H55 HEC), le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en décembre gagnait 0,55% par rapport à la clôture de la veille, à 83,64 dollars à Londres.

À New York, le baril de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour le mois de novembre prenait 0,37% à 80,77 dollars.

Les cours du baril s'approchaient ainsi des sommets de lundi, quand le Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. avait atteint 84,60 dollars, un pic depuis octobre 2018 et le WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. 82,18 dollars, un plus haut depuis octobre 2014.

"Les cours du pétrole atteignent leurs sommets depuis des années alors que les pénuries de gaz naturel, GNL et charbon soutiennent la demande de pétrole, ce qui pourrait maintenir le marché en déficit jusqu'à la fin de l'année au moins", note l'AIE dans son rapport mensuel.

"Ceux qui voulaient la confirmation que le marché va être tendu sur les prochains mois n'ont qu'à lire ce rapport", commente Stephen Brennock, analyste chez PVM: "La prévision d'un bond saisonnier de la demande pour des sources de carburant en hiver et avec le passage potentiel du gaz au pétrole devrait soutenir la demande de brut".

Les investisseurs attendent aussi jeudi les données hebdomadaires de l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA) sur les réserves commerciales.


Selon la médiane d'analystes interrogés par l'agence Bloomberg, les stocks de brut sont attendus en hausse de 1,05 million de barils, ceux d'essence d'un million de barils et ceux d'autres produits distillés en baisse d'un million de barils.

Du côté du gaz, le marché de référence européen, le TTF (Title Transfer Facility) néerlandais, gagnait 5,21% à 98,49 euros le mégawattheure (MWh).

Il a atteint un record historique le 6 octobre à 162,12 euros, et reste en hausse de plus de 600% sur un an malgré une correction causée par l'assurance du président russe Vladimir Poutine qu'il répondrait à la demande européenne.

Le vice-premier ministre russe Alexandre Novak et le ministre saoudien de l'Energie Abdelaziz ben Salmane, qui estiment que l'alliance de l'Organisation des pays producteurs de pétrole et de ses alliés (OPEP+) protègent le marché de l'or noir contre une telle volatilité, ont affirmé jeudi se pencher sur l'idée d'un OPEP du gaz.

Lors d'un forum énergétique à Moscou, M. Novak a estimé que réguler le marché du gaz sur le modèle de l'OPEP+ était une idée "rationnelle", mais ajouté qu'il fallait "y travailler plus en détail", selon des propos rapportés par l'agence russe Ria Novosti.

(c) AFP

Commenter Le pétrole proche de ses sommets, la Russie estime 'rationnelle' l'idée d'un Opep du gaz



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 12 avril 2024 à 21:40

    Le pétrole à un sommet de plus de cinq mois, le Moyen-Orient…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont montés vendredi à un sommet de plus de cinq mois, dopés par la perspective...

    vendredi 12 avril 2024 à 16:57

    Le pétrole au plus haut depuis octobre, le marché scrute les…

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le...

    vendredi 12 avril 2024 à 12:47

    Le pétrole soutenu par le risque géopolitique, le marché scr…

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le conflit...

    vendredi 12 avril 2024 à 11:21

    La croissance de la demande de pétrole continue de "s'e…

    Paris: L'appétit du monde pour le pétrole "continue de s'essouffler" sous l'effet de l'électrification du parc automobile et de la fin du...

    jeudi 11 avril 2024 à 16:10

    L'Opep maintient ses prévisions de progression de la demande…

    Vienne: L'appétit pour les transports, notamment aériens, devrait continuer à soutenir la demande mondiale d'or noir en 2024, indique jeudi l'Opep dans...

    jeudi 11 avril 2024 à 15:00

    Le pétrole oscille, entre le risque géopolitique et les stoc…

    New York: Les prix du pétrole hésitaient jeudi, pris entre les feux croisés de facteurs baissiers, comme la hausse des stocks hebdomadaires...

    jeudi 11 avril 2024 à 12:05

    Le pétrole grimpe avec le risque géopolitique malgré les sto…

    Londres: Les prix du pétrole progressaient jeudi, les investisseurs ayant les yeux rivés sur les possibles perturbations de l'approvisionnement en raison de...

    jeudi 11 avril 2024 à 10:35

    ExxonMobil réduit ses activités en France et supprime 677 em…

    Paris: Le géant pétrolier américain ExxonMobil a annoncé jeudi une réduction de ses activités à Port-Jérôme (Normandie), qui "devrait entraîner la suppression...

    mercredi 10 avril 2024 à 20:55

    Le pétrole en hausse malgré le bond des stocks et l'inflatio…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enregistré un gain, mercredi, la menace d'une escalade entre Iran et Israël l'emportant sur...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    📈 Prévisions des prix du pétrole Brent et WTI en 2023/2024 selon les experts du secteur

    Le vendredi 22 septembre 2023

    Paris: Morgan Stanley a revu à la hausse ses prévisions trimestrielles pour les prix du pétrole Brent en 2023 et 2024, attribuant cette révision à un déséquilibre de l'offre provoqué par la prolongation des réductions de production de l'Arabie saoudite et de la Russie.

    Lire la suite

    La course aux 100 dollars le baril de pétrole Brent est lancée

    Le jeudi 28 septembre 2023

    Paris: Alors que la hausse des prix du pétrole se poursuivait jeudi après l'envol affiché la veille au soir, le baril de Brent de la mer du Nord a désormais lancé la course vers les 100 dollars. L'or noir se négocie actuellement à ses plus hauts niveaux depuis près d'un an.

    Lire la suite

    Comment investir dans le pétrole ?

    Le jeudi 01 décembre 2022

    Le pétrole est la matière première par excellence de ces 150 dernières années... Cet or noir qui a permis l'incroyable évolution moderne que nous connaissons dans nos vies de tous les jours autant dans l'industrie que dans le transport, pour ne citer qu’eux. Essentiel à notre niveau de vie, rare car limité, donc cher, le pétrole n’en demeure pas moins la ressource primordiale vers la transition énergétique nouvellement entamée.Ne vous y trompez pas : le baril n’a pas fini de surprendre dans les années à venir, tant dans ses niveaux de prix...

    Lire la suite