Menu
A+ A A-

Le pétrole finit en trombe, rassuré sur la demande et avec une offre toujours contrainte

Cours de clôture du petroleCours de clôture: Les prix du pétrole ont fini en hausse marquée jeudi, grâce au sentiment général favorable des investisseurs sur la situation macroéconomique et avec la conviction que l'offre devrait demeurer insuffisante jusqu'à la fin de l'année.
Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en décembre, coté à Londres, a terminé en hausse de 1,39% ou 1,06 dollar par rapport à la veille, à 77,25 dollars.

A New York, le baril de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. américain pour livraison le même mois, a pris 1,48% ou 1,07 dollar par rapport à la clôture de mercredi, à 73,30 dollars.

Pour Andrew Lebow, de Commodity Research Group, le changement d'humeur des investisseurs, vu à la Bourse qui a connu une séance faste, s'est transmis au marché de l'or noir.

Comme Wall Street, le marché du pétrole a été sensible à la tonalité plus rassurante des messages venus de Chine au sujet de la situation du promoteur immobilier Evergrande, au bord de la cessation de paiements.

Autre facteur de soutien des cours, la nouvelle diminution significative des réserves américaines de brut, en baisse pour la septième semaine consécutive, selon un rapport publié mercredi. Les stocks américains de brut se situent désormais à leur plus bas niveau depuis octobre 2018.

"Il semble qu'on va probablement voir des baisses (de stocks) jusqu'à la fin de l'année, et c'est favorable aux prix", a anticipé Andrew Lebow.


L'effet de la baisse des stocks est accentué par les difficultés de redémarrage de la production dans le Golfe du Mexique, qui ne retrouvera pas sa pleine capacité avant le début de l'année prochaine.

A tous ces éléments pourraient s'ajouter l'accélération des déplacements en avion avec la levée, par les États-Unis, des restrictions d'entrée sur le territoire américain, a souligné, dans une note, Louise Dickson, analyste du cabinet Rystad Energy.

Cette augmentation du trafic passagers générerait celle de la demande de kérosène, et donc de pétrole, dont il est un produit dérivé.

L'analyste a aussi évoqué un transfert de la demande de gaz naturel, dont les prix atteignent des sommets plus vus depuis une décennie, vers le pétrole, ce qui pourrait pousser encore davantage les cours vers le haut.

(c) AFP

Commenter Le pétrole finit en trombe, rassuré sur la demande et avec une offre toujours contrainte



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 23 février 2024 à 23:50

    Le pétrole chute, les investisseurs préfèrent les actions

    New York: Les cours du pétrole ont chuté vendredi, les investisseurs semblant préférer le marché actions après l'envolée de Wall Street, enthousiaste...

    jeudi 22 février 2024 à 21:30

    Le pétrole en légère hausse après les stocks américains

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont un peu avancé jeudi après des stocks hebdomadaires américains de brut qui ont augmenté...

    jeudi 22 février 2024 à 18:01

    🛢️ USA: les stocks de pétrole brut augmentent comme prévu (+…

    Washington: Les réserves commerciales de pétrole brut ont augmenté comme attendu la semaine dernière aux Etats-Unis, selon des chiffres publiés jeudi par...

    jeudi 22 février 2024 à 13:30

    Le pétrole hésite entre risque géopolitique et demande moros…

    New York: Les prix du pétrole hésitent jeudi, pris entre le risque géopolitique au Moyen-Orient après de nouvelles frappes, et les perspectives...

    jeudi 22 février 2024 à 12:00

    Le pétrole remonte, le risque géopolitique reprend le dessus

    Londres: Les prix du pétrole évoluaient en petite hausse jeudi poussé par le risque géopolitique au Moyen-Orient, les investisseurs scrutant la situation...

    jeudi 22 février 2024 à 09:30

    Repsol a vu son bénéfice annuel reculer

    Madrid: Le géant espagnol de l'énergie Repsol a vu ses profits chuter de 25% en 2023, en raison de la volatilité des...

    mercredi 21 février 2024 à 21:35

    Le pétrole en légère hausse avant les stocks américains

    Cours de clôture: Les cours du pétrole, en baisse en début de séance, se sont redressés mercredi, les investisseurs prenant position avant...

    mercredi 21 février 2024 à 11:55

    Le pétrole flanche, les investisseurs digèrent des indices é…

    Londres: Les cours du pétrole restaient en légère baisse mercredi malgré les tensions géopolitiques au Moyen-Orient, l'attention des investisseurs se focalisant sur...

    mardi 20 février 2024 à 12:05

    Le pétrole fléchit, mais reste attentif aux tensions géopoli…

    Londres: Les cours du pétrole baissaient légèrement mardi, hésitant entre les préoccupations quant à la demande en raison de craintes de récession...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le jeudi 24 novembre 2022

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite

    📈 Actions du pétrole en hausse, malgré le repli du baril 📉

    Le lundi 12 février 2024

    Paris: Le prix du baril baisse depuis 2022. Par contre, les actions des producteurs de pétrole grimpent. Henry Bonner vous présente dans son dossier spécial les raisons de sa confiance dans les actions du pétrole, sa "transaction de la décennie".

    Lire la suite