Menu
A+ A A-

Le pétrole s'accroche après la Fed et les stocks américains

prix du petrole LondresLondres: Les prix du pétrole tentaient de se maintenir jeudi à un niveau relativement élevé pour l'année, portés par les perspectives jugées solides de la demande américaine et une offre toujours diminuée dans le pays.
Vers 09H40 GMT (11H40 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en novembre valait 76,15 dollars à Londres, en baisse de 0,05% par rapport à la clôture de la veille.

A New York, le baril de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour le même mois abandonnait 0,14% à 72,13 dollars.

Les deux références restent en terrain positif sur la semaine.

Elles ont engrangé plus de 10 dollars depuis un mois et ne sont plus très loin de leurs sommets de l'année, à respectivement 77,84 dollars et 76,98 dollars, atteints le 6 juillet.

"La Fed et le rapport sur les stocks américains font souffler un vent favorable" sur le marché du brut, explique Barbara Lambrecht, analyste de Commerzbank.

Bien que la reprise ait été ralentie par le variant Delta, et que la croissance s'annonce, par conséquent, moins forte que prévu cette année, la Banque centrale américaine "a confirmé (mercredi) son optimisme économique, ce qui, en fin de compte, laisse entrevoir une demande de pétrole américaine robuste", reprend Mme Lambrecht.

Or l'offre du premier consommateur de pétrole au monde est toujours diminuée par les dégâts causés par l'ouragan Ida dans le Golfe du Mexique et en Louisiane à la fin du mois d'août.


Le Bureau de régulation de l'environnement et de la sécurité (BSEE) a ainsi indiqué mercredi qu'encore 16% de la production de brut dans le Golfe du Mexique était interrompue.

De quoi alléger la pression sur les stocks dans le pays.

D'ailleurs les réserves commerciales de pétrole brut aux États-Unis ont diminué de 3,5 millions de barils la semaine dernière, selon les chiffres du rapport hebdomadaire publié mercredi par l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA), soit plus que les 2,45 millions de barils attendus par les analystes.

C'est la septième semaine de baisse des réserves de brut d'affilée, qui reviennent "à leur plus bas niveau depuis octobre 2018", relève Mme Lambrecht.

(c) AFP

Commenter Le pétrole s'accroche après la Fed et les stocks américains



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 24 juin 2024 à 22:25

    Le pétrole en hausse, entre espoir d'une meilleure demande e…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont grimpé lundi, portés par les espoirs d'une meilleure demande aux États-Unis qui misent sur une...

    lundi 24 juin 2024 à 16:00

    ⛽️ Les prix des carburants augmentent après 2 mois de baisse…

    Carburants: Les prix des carburants repartaient à la hausse, après 8 semaines consécutives de baisse. Pour sa part, la moyenne des cours de clôture du pétrole...

    lundi 24 juin 2024 à 11:50

    Le pétrole monte un peu, entre spéculations et risque géopol…

    Londres: Les cours du pétrole montaient légèrement lundi, poussés à la fois par des positionnements spéculatifs d'investisseurs qui parient sur une baisse...

    vendredi 21 juin 2024 à 21:30

    Le pétrole se replie avant le week-end devant un dollar fort

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés vendredi, refroidis par un dollar fort et un affaiblissement de l'activité en...

    vendredi 21 juin 2024 à 12:15

    Le pétrole stable, les investisseurs surveillent le risque g…

    Londres: Les cours du pétrole se maintiennent vendredi, consolidant leurs gains de la semaine, alors que les investisseurs surveillent avec attention le...

    vendredi 21 juin 2024 à 11:00

    📉 En mai 2024, le prix du pétrole se replie nettement

    En mai 2024, le prix du pétrole en euros se replie nettement (‑9,8 % sur un mois après +6,7 % en avril)...

    jeudi 20 juin 2024 à 21:10

    Le pétrole reste ferme, aidé par le regain de la demande amé…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont encore pris un peu de hauteur, jeudi, incités par un bond de la demande...

    jeudi 20 juin 2024 à 17:55

    🛢️ USA: baisse des stocks de pétrole brut, la demande bondit

    New York: Les stocks commerciaux de pétrole brut se sont contractés de 2,5 millions de barils la semaine dernière aux Etats-Unis, selon...

    jeudi 20 juin 2024 à 13:25

    Le pétrole se maintient avec le retour du risque géopolitiqu…

    Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient en terrain positif jeudi, avec retour de la prime de risque géopolitique sur le marché...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📈 Actions du pétrole en hausse, malgré le repli du baril 📉

    Le lundi 12 février 2024

    Paris: Le prix du baril baisse depuis 2022. Par contre, les actions des producteurs de pétrole grimpent. Henry Bonner vous présente dans son dossier spécial les raisons de sa confiance dans les actions du pétrole, sa "transaction de la décennie".

    Lire la suite

    La course aux 100 dollars le baril de pétrole Brent est lancée

    Le jeudi 28 septembre 2023

    Paris: Alors que la hausse des prix du pétrole se poursuivait jeudi après l'envol affiché la veille au soir, le baril de Brent de la mer du Nord a désormais lancé la course vers les 100 dollars. L'or noir se négocie actuellement à ses plus hauts niveaux depuis près d'un an.

    Lire la suite

    📈 Prévisions des prix du pétrole Brent et WTI en 2023/2024 selon les experts du secteur

    Le vendredi 22 septembre 2023

    Paris: Morgan Stanley a revu à la hausse ses prévisions trimestrielles pour les prix du pétrole Brent en 2023 et 2024, attribuant cette révision à un déséquilibre de l'offre provoqué par la prolongation des réductions de production de l'Arabie saoudite et de la Russie.

    Lire la suite