Menu
A+ A A-

Le pétrole grimpe aidé par des stocks américains en repli

prix du petrole Cours de clôtureCours de clôture: Les prix du pétrole brut ont grimpé mercredi, se rapprochant de leurs niveaux de clôture de la semaine dernière, stimulés par une réduction des stocks de brut aux Etats-Unis constatée par l'agence américaine d'information sur l'énergie (EIA).
Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en novembre a conclu à 76,19 dollars à Londres, en hausse de 2,40% ou 1,83 dollar par rapport à la clôture de mardi.

A New York, le baril de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour le même mois, dont c'est le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, a gagné 2,46% ou 1,74 dollar à 72,23 dollars.

"La baisse continue des stocks de brut aux États-Unis, provoquée notamment par les ouragans, associée à la lente reprise de la production et à l'optimisme de la demande ont contribué à redresser les marchés de l'énergie", a commenté Bart Melek de TD Securities.

Les réserves commerciales de pétrole brut aux États-Unis ont diminué un peu plus que prévu la semaine dernière, selon les chiffres du rapport hebdomadaire publié mercredi par l'EIA.

Durant la semaine achevée le 17 septembre, les stocks de brut se sont réduits de 3,5 millions de barils (Mb). Les analystes prévoyaient un repli de 2,45 millions de barils.

C'est la septième baisse des réserves de brut d'affilée.

Sur le front international, les opérateurs font le pari que la Chine va probablement assurer qu'il y aura assez de liquidités dans son système financier, après les déboires du géant de l'immobilier Evergrande qui est au bord du gouffre, soulignait par ailleurs Bart Melek.


Bientôt un mois après le passage de l'ouragan Ida dans le Golfe du Mexique et en Louisiane, les perturbations dans les infrastructures se faisaient toujours sentir.

Le Bureau de régulation de l'environnement et de la sécurité (BSEE) a indiqué mercredi qu'encore 16% de la production de brut dans le Golfe du Mexique était interrompue.

Le géant pétrolier anglo-néerlandais Royal Dutch Shell avait d'ailleurs indiqué lundi que certains des équipements du complexe WD-143, point de transfert du pétrole brut depuis les champs situés au large des côtes de Louisiane endommagé par le passage de l'ouragan Ida dans le Golfe du Mexique fin août, ne seraient pas opérationnels avant début 2022.

(c) AFP

Commenter Le pétrole grimpe aidé par des stocks américains en repli



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 21 février 2024 à 11:55

    Le pétrole flanche, les investisseurs digèrent des indices é…

    Londres: Les cours du pétrole restaient en légère baisse mercredi malgré les tensions géopolitiques au Moyen-Orient, l'attention des investisseurs se focalisant sur...

    mardi 20 février 2024 à 12:05

    Le pétrole fléchit, mais reste attentif aux tensions géopoli…

    Londres: Les cours du pétrole baissaient légèrement mardi, hésitant entre les préoccupations quant à la demande en raison de craintes de récession...

    lundi 19 février 2024 à 17:35

    Les prix du pétrole remontent, le risque géopolitique repren…

    Londres: Les prix du pétrole se rehaussaient quelque peu lundi, la poursuite des tensions géopolitiques au Moyen-Orient et notamment les attaques dans...

    lundi 19 février 2024 à 12:47

    Les prix du pétrole reculent, inquiétudes sur la demande

    Londres: Les prix du pétrole baissaient lundi, toujours plombés par des inquiétudes sur la demande mondiale pétrolière, malgré la poursuite des tensions...

    vendredi 16 février 2024 à 21:05

    Le pétrole reste en hausse, un oeil inquiet sur la Russie

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont restés dans le vert, vendredi, sur un marché toujours sensible aux développements géopolitiques et...

    vendredi 16 février 2024 à 11:10

    Le pétrole flanche avec les estimations de croissance de la …

    Londres: Les prix du pétrole baissaient vendredi, lestés par des estimations de ralentissement de la croissance de la demande mondiale dans le...

    vendredi 16 février 2024 à 11:00

    📈 En janvier 2024, le prix du pétrole rebondit

    En janvier 2024, le prix du pétrole en euros rebondit (+3,1 % sur un mois après ‑7,3 % en décembre 2023).

    vendredi 16 février 2024 à 09:00

    Eni: chute du bénéfice en 2023, dû au recul des cours

    Milan: Le géant italien des hydrocarbures Eni a vu son bénéfice net chuter de 66% à 4,74 milliards d'euros (4,5 milliards de...

    jeudi 15 février 2024 à 21:05

    Le pétrole rebondit, la géopolitique l'emporte sur les fonda…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont repris de la hauteur, jeudi, orientés par la détérioration de la situation au Moyen-Orient...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    🔎 Qu'est-ce que l'OPEP+ et quel est son impact sur les prix du pétrole ?

    Le lundi 20 novembre 2023

    Paris: L'OPEP+, coalition entre les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et d'autres producteurs majeurs tels que la Russie, exerce une influence majeure sur les marchés pétroliers mondiaux. Explorons le rôle de l'OPEP+ et analysons son impact significatif sur les fluctuations des prix du pétrole.

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite

    📈 En janvier 2024, le prix du pétrole rebondit

    Le vendredi 16 février 2024

    En janvier 2024, le prix du pétrole en euros rebondit (+3,1 % sur un mois après ‑7,3 % en décembre 2023).

    Lire la suite