Logo

🛢️USA: les stocks de pétrole brut diminuent plus que prévu

Stocks de petrole brutNew York: Les réserves commerciales de pétrole brut aux États-Unis ont diminué un peu plus que prévu la semaine dernière, selon les chiffres du rapport hebdomadaire publié mercredi par l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA).
Durant la semaine achevée le 17 septembre, les stocks de brut se sont réduits de 3,5 millions de barils (Mb). Les analystes prévoyaient un repli de 2,45 millions de barils.

Ils se sont élevés à 414 millions de barils, leur plus faible niveau depuis octobre 2018 et sont de 8% en-dessous de la moyenne sur cinq ans à cette époque.

C'est la septième baisse des réserves de brut d'affilée.

Les stocks d'essence ont en revanche augmenté de 3,5 millions de barils, alors qu'ils étaient attendus en baisse de 1,47 Mb.

A 15H15 GMT, le baril américain de WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. (West Texas Intermediate) pour livraison en novembre, la variété de référence aux États-Unis, était en hausse de 1,46% à 71,52 dollars à New York.

Le baril de BrentBRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en novembre valait 75,43 dollars à Londres, gagnant 1,45% par rapport à la clôture de mardi.

La production, qui se remet lentement de l'impact de l'ouragan Ida début août dans le Golfe du Mexique et en Louisiane, a augmenté à 10,6 millions de millions de barils par jour (mb/j), contre 10,1 mb/j précédemment, mais demeure encore moindre qu'un an plus tôt (10,7 mb/j).


Les raffineries ont augmenté leur activité mais ne fonctionnent encore qu'à 87,5% de leurs capacités.

Importations comme exportations ont augmenté alors que le port pétrolier de La Nouvelle-Orléans se remet peu à peu en service.

Les importations se sont inscrites en hausse de 704.000 barils par jour tandis que les exportations ont augmenté de 185.000 b/j.

La consommation moyenne globale de produits pétroliers au cours des quatre dernières semaines a augmenté par rapport à la semaine dernière, s'établissant à 21,1 mbjMBJ Abréviation de Million(s) de Barils (de pétrole brut) par Jour, sachant qu'un baril équivaut environ à 159 litres soit 42 gallons américains. contre 19,9 mbjMBJ Abréviation de Million(s) de Barils (de pétrole brut) par Jour, sachant qu'un baril équivaut environ à 159 litres soit 42 gallons américains.. Sur un an, elle est en hausse de 17,9%.

Les réserves stratégiques atteignaient elles 619,6 MB, en baisse de 0,2%.

(c) AFP

Commenter 🛢️USA: les stocks de pétrole brut diminuent plus que prévu

graphcomment>