Menu
A+ A A-

Le pétrole recule, inquiétudes sur la demande, en Chine et ailleurs

prix du petrole Cours de clôtureCours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette baisse lundi au terme d'une journée marquée par des inquiétudes sur la demande, chinoise notamment, avec la perspective de sérieuses perturbations de l'économie de ce pays.
Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en novembre, coté à Londres, a fini à 73,92 dollars, en baisse de 1,88% ou 1,42 dollar par rapport à la clôture de vendredi.

Quant au baril de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. américain, pour le contrat à terme avec livraison en octobre, il a perdu 2,33% ou 1,68 dollar, pour finir à 70,29 dollars.

"Ce n'est qu'un des aspects de la débâcle qu'on observe sur tous les actifs à risque", a commenté Robert Yawger, responsable des contrats à terme sur l'énergie chez Mizuho Securities.

La situation désespérée du promoteur immobilier chinois Evergrande, au bord du défaut de paiement, "menace de ralentir la croissance chinoise. Or la Chine est le premier importateur mondial de pétrole brut."

Pour lui, si Evergrande n'honore pas son échéance d'intérêts, jeudi, "je m'attends à ce qu'on ait une journée au moins aussi mauvaise qu'aujourd'hui".

Le rétablissement progressif des capacités de production de la région du Golfe du Mexique a aussi contribué à la séance négative du pétrole. Plus de trois semaines après le passage de l'ouragan Ida, les plateformes tournaient à près de 82% de capacité lundi, selon le Bureau de régulation de l'environnement et de la sécurité (BSEE).

Dernier facteur, le fait que le marché entre dans la "turnaround season", ou saison des révisions, située entre la saison estivale marquée par une forte demande d'essence, et la saison d'hiver qui connaît une hausse de la demande de mazout ou fioul domestique pour le chauffage.


Les premiers effets de ce changement de saison ont commencé à se manifester lundi sur le marché de l'essence.

Le "crack spread", soit l'écart de prix entre essence et pétrole brut, a ainsi chuté de plus de 11% (pour les contrats à échéance en octobre), ce qui montre que le prix de l'essence a baissé plus vite que celui de l'or noir, pourtant malmené lundi.

Cela dénote une baisse de la demande d'essence, qui pourrait accentuer encore le repli des cours du brut.

(c) AFP

Commenter Le pétrole recule, inquiétudes sur la demande, en Chine et ailleurs



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 19 juillet 2024 à 21:30

    Le pétrole décroche, aversion pour le risque et doutes sur l…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont chuté vendredi, victimes d'un mouvement d'aversion pour le risque et de doutes sur la...

    vendredi 19 juillet 2024 à 12:05

    Le pétrole hésite entre baisse des stocks, économie chinoise…

    Londres: Les prix du pétrole restaient atones vendredi, toujours tiraillés entre la baisse des stocks aux Etats-Unis la semaine passée et les...

    jeudi 18 juillet 2024 à 21:35

    Le pétrole stagne, les opérateurs prudents faute de certitud…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé proche de l'équilibre jeudi, sur un marché prudent, incertain des intentions de l'Opep...

    jeudi 18 juillet 2024 à 13:16

    📉 Les revenus du canal de Suez baissent de 23,4% en raison d…

    Le caire: Les revenus du canal de Suez en Egypte ont baissé de 23,4% à fin juin par rapport à l'année précédente...

    jeudi 18 juillet 2024 à 12:30

    Le pétrole hésite, en proie à des vents contraires

    Londres: Les prix du pétrole hésitaient jeudi, partagés entre la baisse des stocks aux Etats-Unis la semaine passée et les données économiques...

    mercredi 17 juillet 2024 à 22:45

    Le pétrole grimpe après les stocks américains et un dollar p…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont nettement augmenté mercredi après la publication des stocks hebdomadaires américains de brut qui ont...

    mercredi 17 juillet 2024 à 12:52

    Le pétrole hésite, l'attention sur les stocks américains et …

    Londres: Les prix du pétrole restaient atones mercredi après la publication de premières données hebdomadaires mitigées sur les stocks aux Etats-Unis, les...

    mardi 16 juillet 2024 à 12:20

    Le pétrole recule après des données économiques chinoises mo…

    Londres: Les prix du pétrole perdent du terrain mardi, lestés par des données économiques moroses venant de Chine, laissant craindre pour la...

    lundi 15 juillet 2024 à 22:15

    Le pétrole recule légèrement, l'offre suffisante à court ter…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés, lundi, sur un marché où l'offre apparait suffisante à court terme, en...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📉 Le pétrole restera volatil en 2024, selon BofA

    Le vendredi 05 janvier 2024

    New York: Les compagnies pétrolières et les raffineurs américains devraient être confrontés à une nouvelle période difficile en 2024, ont écrit les analystes de Bank of America (BofA) dans une note vendredi, qui s'attendent à ce que le baril de Brent atteigne 80 dollars en moyenne cette année.

    Lire la suite

    🇫🇷 Fuite de TotalEnergies : gain pour le titre

    Le mardi 28 mai 2024

    France: Le président critique TotalEnergies pour le projet de départ de la société vers les États-Unis…

    Lire la suite

    📊 Les grandes hausses et baisses des prix du pétrole brut depuis 30 ans

    Le mardi 10 mars 2020

    Les prix du pétrole ont chuté de plus de 30% le 9 mars 2020 après l'échec d'un accord entre l'Arabie saoudite et la Russie visant à réduire la production pétrolière au sein de ce qu'on aura appelé l'alliance OPEP+. Voici les principaux mouvements du pétrole, au fil des événements internationaux depuis 30 ans.

    Lire la suite