Menu
A+ A A-

Le pétrole entraîné à la baisse par le dollar et l'Opep+

prix du petrole Cours de clôtureCours de clôture: Les cours du pétrole sont résolument partis à la baisse mardi en fin de séance, sous l'effet de plusieurs facteurs conjugués, du dollar en hausse aux orientations prudentes de l'Opep, en passant par le repli de Wall Street.
Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en novembre a terminé en baisse de 0,73% ou 53 cents, à 71,69 dollars, à Londres.

A New York, le contrat à terme du baril de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour échéance en octobre, a lui abandonné 1,35% ou 94 cents, à 68,35 dollars. Il n'y avait pas eu de clôture du WTI lundi, jour férié aux États-Unis, le prix de référence étant donc celui de vendredi.

Les prix du brut ont été érodés par l'appréciation du dollar, qui se redressait après avoir souffert la semaine dernière. "Quand le dollar se raffermit, c'est rarement un élément positif" pour l'or noir, a rappelé Bart Melek, responsable de la stratégie matières premières pour la banque d'investissement canadienne TD Securities.

La morosité relative de Wall Street, avec un indice Dow Jones de nouveau en baisse, pesait aussi sur les cours, selon lui.

Le pétrole était aussi affecté par les révisions à la baisse des prévisions de croissance américaine par plusieurs économistes, notamment ceux de la banque Goldman Sachs, qui dit prendre en compte les effets prolongés du variant Delta du coronavirus et la fin des mesures de soutien du gouvernement Biden.

"C'est assez logique, une croissance économique moindre implique des anticipations d'une demande (de pétrole) plus faible", a souligné Bart Melek.

Pour l'analyste, le comportement de l'OPEP, avec ses alliés de l'accord OPEP+, indique déjà que les pays membres de l'organisation s'attendent à une reprise économique et une sortie de pandémie plus lentes que prévu.


Lundi, plusieurs médias avaient annoncé que le géant pétrolier Aramco avait ainsi abaissé ses prix pour ses clients asiatiques, laissant entendre que la demande était fragile.

Mardi, le PDG du groupe pétrolier russe Loukoïl, Vaguit Alekperov, a indiqué au quotidien Kommersant que des prix du baril s'inscrivant dans une fourchette de 65 à 75 dollars étaient "confortables pour les consommateurs". Les pays de l'alliance OPEP+, dont fait partie la Russie, "souhaitent s'y maintenir en régulant les volumes", a-t-il ajouté.

Mercredi dernier, l'OPEP+ avait, sans surprise, confirmé, à l'issue d'un sommet ministériel express, le maintien du calendrier de relèvement de la production de 400.000 barils par jour pour le mois prochain.

(c) AFP

Commenter Le pétrole entraîné à la baisse par le dollar et l'Opep+


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 03 février 2023 à 21:10

    Le pétrole dégringole, craintes d'une montée du dollar et d…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont connu un nouveau trou d'air vendredi, après la publication d'un chiffre américain de créations...

    vendredi 03 février 2023 à 12:15

    Le pétrole stable avant les sanctions contre la Russie, la d…

    Londres: Les cours du pétrole hésitent vendredi, entre les interrogations sur la reprise de la consommation de pétrole en Chine et celles...

    jeudi 02 février 2023 à 21:40

    Le pétrole reste en baisse, toujours inquiet pour la demande

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont poursuivi leur repli jeudi, dans un marché préoccupé par l'inertie de la demande, aux...

    jeudi 02 février 2023 à 13:15

    Le pétrole baisse légèrement après les stocks américains et …

    Londres: Les prix du pétrole perdaient très légèrement du terrain jeudi, après la publication hebdomadaire de l'état des stocks de brut et...

    jeudi 02 février 2023 à 12:20

    Hydrocarbures : le bénéfice annuel d'OMV bondit sur fond d'e…

    Vienne: Le groupe pétrolier et gazier autrichien OMV a publié jeudi un bénéfice net annuel en très forte hausse. A l'image d'autres...

    mercredi 01 février 2023 à 22:00

    Trop de stocks, pas assez de raffinage, le pétrole fléchit n…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette baisse mercredi, déprimés par un rapport hebdomadaire qui a mis en...

    mercredi 01 février 2023 à 17:25

    USA : hausse surprise des stocks de pétrole brut, bond des i…

    New York: Les réserves commerciales de pétrole brut ont augmenté sensiblement la semaine dernière aux Etats-Unis, alors que le marché attendait une...

    mercredi 01 février 2023 à 16:47

    L'Opep+ recommande de garder les quotas inchangés

    Vienne: Un panel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et de leurs alliés (Opep+) a recommandé mercredi de maintenir la stratégie...

    mercredi 01 février 2023 à 12:10

    Le pétrole se maintient avant la Fed, l'Opep+ et les stocks …

    Londres: Les prix du pétrole se maintiennent mercredi matin, au début d'une séance chargée pour le marché, avec la décision de politique...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 31 janvier 2022 Depuis vendredi, les cours du pétrole ont perdu plus de 2%.

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite

    💵 Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - 2022

    Le dimanche 15 janvier 2023

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2022.

    Lire la suite