Menu
A+ A A-

Le pétrole accélère après l'ouragan Ida et les stocks américains

prix du petrole Cours de clôtureCours de clôture: Les cours du pétrole ont accéléré leur hausse jeudi alors que les raffineries de Louisiane sont toujours hors service après le passage de l'ouragan Ida et après des stocks américains indicateurs d'une solide demande.
Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en novembre a terminé à 73,03 dollars à Londres, en hausse de 2,01% ou 1,44 dollar par rapport à la clôture de la veille.

A New York, le baril américain de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour octobre a gagné de son côté 2,04% ou 1,40 dollar à 69,99 dollars.

"Ce fut une séance +bullish+, il n'y a pas de doute", a affirmé pour l'AFP Robert Yawger de Mizuho USA utilisant le langage des marchés pour qualifier une séance dynamique à l'image du taureau (bull).

"On a encore 1,5 million de barils par jour qui ne peuvent pas être produits", a souligné le courtier alors que la tempête Ida a endommagé les infrastructures en Louisiane (sud) et provoqué d'énormes pannes de courant.

Le LOOP (Louisiana Offshore Oil Port) -le système portuaire des platesformes offshore dans le Golfe du Mexique qui se relie à Port Fourchon-, "est hors ligne, la plupart des raffineries sont hors ligne, y compris celle d'ExxonMobil à Baton Rouge, qui traite à elle seule 520.000 barils par jour, la 13e plus importante du monde", a encore souligné le spécialiste.

Selon les derniers chiffres publiés mercredi par le Bureau de régulation de l'environnement et de la sécurité (BSEE), 93,55% de la production de pétrole dans le Golfe du Mexique est à l'arrêt et 91,29% de la production de gaz. Le manque d'électricité retarde aussi le redémarrage des raffineries.

Ces conditions ont dopé les cours de l'or noir.


D'autant plus que les chiffres des stocks américains de pétrole brut, collectés avant l'ouragan et publiés mercredi, ont montré une demande soutenue, même s'ils étaient décevants pour la demande d'essence.

"Les stocks américains de brut en baisse de 7,2 millions de barils sont tombés au plus bas depuis septembre 2019", a souligné M. Yawger.

"C'est un chiffre incroyable. Cela montre que la demande est revenue de façon spectaculaire au niveau précédant la crise du Covid-19", a ajouté Phil Flynn de Price Futures Group.

Jeudi, le dollar en nette baisse, au plus bas depuis un mois, aidait également les cours du brut.

La hausse des cours devrait continuer, promettaient les deux experts.

"L'impact de la tempête va augmenter les prix de l'essence et du diesel dans les semaines à venir", promettait Phil Flynn.

Robert Yawger s'attend à ce que la production dans le Golfe du Mexique reprenne dans une semaine, et les raffineries en Louisiane dans 15 jours.

Le prix moyen du gallon (3,8 litres) d'essence s'inscrivait jeudi à 3,18 dollars contre 3,14 dollars une semaine plus tôt et 2,23 dollars il y a un an, selon l'association automobile AAA.

(c) AFP

Commenter Le pétrole accélère après l'ouragan Ida et les stocks américains


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 06 octobre 2022 à 21:58

    Le pétrole encore en hausse; Biden s'active, sans convaincre…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont encore progressé jeudi, au lendemain de l'annonce d'une réduction brutale de la production de...

    jeudi 06 octobre 2022 à 21:30

    La Maison Blanche pèse sa réponse après la baisse de product…

    A bord d'Air Force One: La Maison Blanche a assuré jeudi examiner "toutes les options sur la table" après la décision de...

    jeudi 06 octobre 2022 à 13:20

    La baisse de production de l'Opep+ "stabilisera le marc…

    Moscou: Le Kremlin a estimé jeudi que la baisse drastique de production de l'Opep+ annoncée la veille "stabilisera le marché pétrolier", après...

    jeudi 06 octobre 2022 à 11:59

    Le pétrole en petite hausse après la coupe drastique de l'Op…

    Londres: Les prix du pétrole étaient en petite hausse jeudi, au lendemain de la décision de l'Opep+ de réduire drastiquement son objectif...

    mercredi 05 octobre 2022 à 21:13

    Le pétrole grimpe encore après les coupes de production de l…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont poursuivi leur progression mercredi, après la décision de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole...

    mercredi 05 octobre 2022 à 19:02

    Un plafonnement du prix du pétrole russe aurait un "eff…

    Moscou: Le vice-Premier ministre russe en charge de l'Energie, Alexandre Novak, a fustigé mercredi tout plafonnement du prix du pétrole russe qui...

    mercredi 05 octobre 2022 à 18:47

    Biden critique la baisse de production "à courte vue…

    Washington: Le président américain Joe Biden a vivement critiqué mercredi la baisse drastique de production de pétrole annoncée par l'Opep+, qui est...

    mercredi 05 octobre 2022 à 17:41

    🛢️USA: baisse surprise des stocks de pétrole brut

    New York: Les réserves commerciales de pétrole brut ont nettement diminué la semaine dernière aux Etats-Unis, selon des chiffres publiés mercredi par...

    mercredi 05 octobre 2022 à 17:16

    L'Opep+ sabre ses quotas de production pour soutenir les pri…

    Vienne: L'Opep+, de retour à Vienne mercredi pour la première fois depuis mars 2020, a voulu marquer le coup: elle a décidé...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En août 2022, le prix du pétrole baisse de nouveau

    Le vendredi 23 septembre 2022 - Analyses des prix du pétrole

    En août 2022, le prix du pétrole en euros recule pour le deuxième mois consécutif (‑9,6 % après ‑4,8 % en juillet). Le prix du pétrole diminue de nouveau En août 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) baisse nettement de nouveau (‑10,1 % après ‑8,3 % en juillet), s'établissant en moyenne à 100,6 dollars.En euros, le prix du baril diminue également (‑9,6 % après ‑4,8 %), s’établissant en moyenne à 99,4 €, du fait de la forte dépréciation de l'euro vis-à-vis du dollar en août. Cours du pétrole Brent - Août 2022

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite