Menu
A+ A A-

Le pétrole résiste après les stocks américains et l'ouragan Ida

prix du petrole Cours de clôtureCours de clôture: Les cours du pétrole, qui avaient mal démarré mercredi après que le vice-Premier ministre russe a indiqué que la Russie pouvait augmenter sa production, ont regagné le terrain perdu pour se stabiliser, soutenus par les stocks américains et l'impact de l'ouragan Ida.
Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en novembre, dont c'est le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, a conclu en très léger repli de 0,05% ou 4 cents à 71,59 dollars à Londres, par rapport à la clôture de mardi.

A New York, le baril américain de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour octobre a gagné 0,13% ou 9 cents à 68,59 dollars. Les deux contrats étaient respectivement en perte de 1,24% et 1,65% en séance.

Les investisseurs ont eu les yeux braqués sur la réunion des membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et de leurs alliés via l'accord OPEP+. Ceux-ci ont confirmé leur stratégie d'augmentation prudente de la production à 400.000 barils par jour pour octobre.

Pour Andy Lipow, du cabinet Lipow Oil Associates, ce statu quo était déjà anticipé dans les cours du brut.

"Je crois que le marché a été plutôt soutenu par la diminution des réserves américaines de brut", montrant une demande soutenue, "et par la chute de production liée au passage de l'ouragan Ida", a indiqué l'analyste.

Les réserves commerciales de pétrole brut aux États-Unis ont très fortement diminué la semaine dernière, trois fois plus qu'attendu, une évolution qui profite généralement aux cours de l'or noir car elle est synonyme d'une solide demande.

Les stocks de brut se sont réduits de 7,2 millions de barils (MB), pour la semaine close le 27 août, alors que les analystes s'attendaient à un repli de 2,5 MB. Les stocks d'essence en revanche ont un peu gonflé alors que la saison des déplacements s'achève la semaine prochaine.


Ces chiffres s'entendent avant le passage dimanche de la tempête Ida en Louisiane (sud) qui a forcé la fermeture de la plupart des raffineries de la région et provoqué d'immenses pannes de courant autour de La Nouvelle-Orléans.

"J'estime que le déficit de production va dépasser les 15 millions de barils", a assuré Andy Lipow. "Cela représente 1,8 million de barils par jour, soit 16% de la production quotidienne" américaine, a indiqué le président du cabinet basé à Houston (Texas), non loin de la Louisiane.

Plus tôt en séance, les cours avaient fléchi dans l'attente du sommet de l'OPEP+ à la suite de déclarations du vice-Premier ministre russe Alexandre Novak. Celui-ci a affirmé que les compagnies pétrolières russes pouvaient produire "plus vite et en plus grande quantité", au-delà des quotas, une déclaration qui a décoché une flèche à la politique consensuelle du cartel.

(c) AFP

Commenter Le pétrole résiste après les stocks américains et l'ouragan Ida



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 07 février 2023 à 22:25

    Le pétrole grimpe pour la deuxième séance d'affilée

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont grimpé mardi pour le deuxième jour d'affilée, en partie à cause de la fermeture...

    mardi 07 février 2023 à 13:50

    BP freine la transition énergétique malgré un résultat dopé …

    Londres: Le géant des hydrocarbures britannique BP a annoncé mardi un résultat annuel dopé par les cours des hydrocarbures, accompagné d'importantes distributions...

    mardi 07 février 2023 à 11:55

    Le pétrole grimpe encore après le séisme en Turquie

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient mardi en réaction à la fermeture d'un important terminal d'exportation turque après les séismes qui ont...

    lundi 06 février 2023 à 21:25

    Le pétrole rebondit avec le séisme en Turquie et de nouvelle…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont rebondi lundi, soutenus par la crainte de dégâts sur des oléoducs après le séisme...

    lundi 06 février 2023 à 15:00

    ⛽️ Carburants: Légère baisse des prix à la pompe après l'env…

    Paris: Les prix des carburants se sont envolés ces dernières semaines en raison de la fin des ristournes, mais ils sont repartis...

    lundi 06 février 2023 à 13:20

    Le Kurdistan d'Irak suspend "par sécurité" ses exp…

    Erbil: Le Kurdistan d'Irak a annoncé lundi suspendre par mesure de "sécurité" ses exportations pétrolières qui passent par la Turquie et représentent...

    lundi 06 février 2023 à 12:15

    Le pétrole grimpe légèrement après les nouvelles sanctions c…

    Londres: Les cours du pétrole rebondissaient lundi après avoir dévissé de plus de 8% la semaine passée, l'entrée en vigueur de nouvelles...

    vendredi 03 février 2023 à 21:10

    Le pétrole dégringole, craintes d'une montée du dollar et d…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont connu un nouveau trou d'air vendredi, après la publication d'un chiffre américain de créations...

    vendredi 03 février 2023 à 12:15

    Le pétrole stable avant les sanctions contre la Russie, la d…

    Londres: Les cours du pétrole hésitent vendredi, entre les interrogations sur la reprise de la consommation de pétrole en Chine et celles...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 6 février 2022 Les cours du pétrole rebondissaient après avoir dévissé de plus de 8% la semaine passée.

    🔎 Prix du baril sous les 80 $ : accalmie de passage

    Le lundi 06 février 2023

    Le baril de pétrole a chuté de 4 dollars, au prix du Brent, dans la journée de vendredi. Il a baissé juste en-dessous des 80 $, et a peu bougé depuis lors. La chute a eu lieu après la publication des chiffres de l’emploi, qui semblent trop positifs - et donc signaler plus de resserrement par la banque centrale américaine.

    Lire la suite

    Comment investir dans le pétrole ?

    Le jeudi 01 décembre 2022

    Le pétrole est la matière première par excellence de ces 150 dernières années... Cet or noir qui a permis l'incroyable évolution moderne que nous connaissons dans nos vies de tous les jours autant dans l'industrie que dans le transport, pour ne citer qu’eux. Essentiel à notre niveau de vie, rare car limité, donc cher, le pétrole n’en demeure pas moins la ressource primordiale vers la transition énergétique nouvellement entamée.Ne vous y trompez pas : le baril n’a pas fini de surprendre dans les années à venir, tant dans ses niveaux de prix...

    Lire la suite

    📊 Les grandes hausses et baisses des prix du pétrole brut depuis 30 ans

    Le mardi 10 mars 2020

    Les prix du pétrole ont chuté de plus de 30% le 9 mars 2020 après l'échec d'un accord entre l'Arabie saoudite et la Russie visant à réduire la production pétrolière au sein de ce qu'on aura appelé l'alliance OPEP+. Voici les principaux mouvements du pétrole, au fil des événements internationaux depuis 30 ans.

    Lire la suite