Menu
A+ A A-

Le pétrole résiste après les stocks américains et l'ouragan Ida

prix du petrole Cours de clôtureCours de clôture: Les cours du pétrole, qui avaient mal démarré mercredi après que le vice-Premier ministre russe a indiqué que la Russie pouvait augmenter sa production, ont regagné le terrain perdu pour se stabiliser, soutenus par les stocks américains et l'impact de l'ouragan Ida.
Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en novembre, dont c'est le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, a conclu en très léger repli de 0,05% ou 4 cents à 71,59 dollars à Londres, par rapport à la clôture de mardi.

A New York, le baril américain de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour octobre a gagné 0,13% ou 9 cents à 68,59 dollars. Les deux contrats étaient respectivement en perte de 1,24% et 1,65% en séance.

Les investisseurs ont eu les yeux braqués sur la réunion des membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et de leurs alliés via l'accord OPEP+. Ceux-ci ont confirmé leur stratégie d'augmentation prudente de la production à 400.000 barils par jour pour octobre.

Pour Andy Lipow, du cabinet Lipow Oil Associates, ce statu quo était déjà anticipé dans les cours du brut.

"Je crois que le marché a été plutôt soutenu par la diminution des réserves américaines de brut", montrant une demande soutenue, "et par la chute de production liée au passage de l'ouragan Ida", a indiqué l'analyste.

Les réserves commerciales de pétrole brut aux États-Unis ont très fortement diminué la semaine dernière, trois fois plus qu'attendu, une évolution qui profite généralement aux cours de l'or noir car elle est synonyme d'une solide demande.

Les stocks de brut se sont réduits de 7,2 millions de barils (MB), pour la semaine close le 27 août, alors que les analystes s'attendaient à un repli de 2,5 MB. Les stocks d'essence en revanche ont un peu gonflé alors que la saison des déplacements s'achève la semaine prochaine.


Ces chiffres s'entendent avant le passage dimanche de la tempête Ida en Louisiane (sud) qui a forcé la fermeture de la plupart des raffineries de la région et provoqué d'immenses pannes de courant autour de La Nouvelle-Orléans.

"J'estime que le déficit de production va dépasser les 15 millions de barils", a assuré Andy Lipow. "Cela représente 1,8 million de barils par jour, soit 16% de la production quotidienne" américaine, a indiqué le président du cabinet basé à Houston (Texas), non loin de la Louisiane.

Plus tôt en séance, les cours avaient fléchi dans l'attente du sommet de l'OPEP+ à la suite de déclarations du vice-Premier ministre russe Alexandre Novak. Celui-ci a affirmé que les compagnies pétrolières russes pouvaient produire "plus vite et en plus grande quantité", au-delà des quotas, une déclaration qui a décoché une flèche à la politique consensuelle du cartel.

(c) AFP

Commenter Le pétrole résiste après les stocks américains et l'ouragan Ida


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 03 décembre 2021 à 22:02

    le pétrole en ordre dispersé à l'issue d'une semaine très vo…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en ordre dispersé vendredi, au lendemain d'un sommet des producteurs de l'Opep+ et...

    vendredi 03 décembre 2021 à 12:02

    Le pétrole poursuit sur sa lancée au lendemain de l'Opep+

    Londres: Les prix du pétrole étaient en hausse vendredi, au lendemain d'un sommet des producteurs de l'Opep+ qui les a vus reconduire...

    vendredi 03 décembre 2021 à 08:51

    Shell se retire d'un projet pétrolier controversé au large d…

    Londres: Le géant des hydrocarbures Royal Dutch Shell a annoncé son retrait d'un projet de champ pétrolier au large des îles Shetland...

    jeudi 02 décembre 2021 à 22:04

    Hypervolatil après la décision de l'Opep+, le pétrole repart…

    Cours de clôture: Les cours du brut ont eu droit à un tour de montagnes russes jeudi: en hausse en amont de...

    jeudi 02 décembre 2021 à 20:06

    L'Opep+ ouvre les vannes malgré Omicron, Washington applaudi…

    New York: Les producteurs de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et leurs alliés ont décidé jeudi d'augmenter leur production en...

    jeudi 02 décembre 2021 à 17:50

    Le pétrole digère la décision de l'Opep+ et repart de l'avan…

    Londres: Les cours du brut avaient le droit à un tour de montagnes russes jeudi : en hausse en amont de la...

    jeudi 02 décembre 2021 à 16:23

    L'Opep+ continue d'ouvrir les vannes malgré la menace Omicro…

    Londres: Les treize producteurs de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et leurs dix alliés via l'accord Opep+ ont décidé jeudi...

    jeudi 02 décembre 2021 à 15:38

    Fébrile, le pétrole plonge en pleine réunion de l'Opep+

    Londres: Les cours du brut ont brusquement chuté jeudi dans un marché extrêmement nerveux qui attend la décision des producteurs de l'Organisation...

    jeudi 02 décembre 2021 à 14:58

    Début du sommet Opep+, le cartel tenté de figer sa productio…

    Londres: Les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et leurs alliés ont entamé jeudi leurs discussions pour décider de...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📈 Les prix du pétrole pourraient atteindre 125$ en 2022 et 150$ en 2023

    Le mercredi 01 décembre 2021 - L'actualité des prix du pétrole

    New York: Le prix du pétrole brut pourrait s'envoler à 125 dollars le baril l'année prochaine et à 150 dollars en 2023 en raison de la capacité limitée de l'OPEP à augmenter sa production, estiment les analystes de JP Morgan dans leur nouveau rapport.

    Lire la suite

    Puiser dans les réserves stratégiques de pétrole, mesure rare et temporaire

    Le mardi 23 novembre 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Washington: En butte à l'accélération de l'inflation qui mécontente les Américains, le président Joe Biden a annoncé mardi que les Etats-Unis allaient puiser dans leurs réserves stratégiques de pétrole pour tenter de faire baisser les prix de l'essence à la pompe, une initiative rarement utilisée.Cinquante millions de barils de brut américain vont être déversés sur le marché, accompagnés d'une contribution de la Chine, de l'Inde, du Japon, de la Corée du Sud et du Royaume-Uni. L'Inde a précisé qu'elle participerait à hauteur de 5 millions de barils.

    Lire la suite

    📊 Les grandes hausses et baisses des prix du pétrole brut depuis 30 ans

    Le mardi 10 mars 2020 - Analyses des prix du pétrole

    Les prix du pétrole ont chuté de plus de 30% le 9 mars 2020 après l'échec d'un accord entre l'Arabie saoudite et la Russie visant à réduire la production pétrolière au sein de ce qu'on aura appelé l'alliance OPEP+. Voici les principaux mouvements du pétrole, au fil des événements internationaux depuis 30 ans.

    Lire la suite

    Rien ne semble freiner les cours pétroliers, un an après leur plongeon

    Le mardi 20 avril 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Londres: Il y a un an, les cours du brut sombraient dans les abîmes, anéantis par la pandémie et les dissensions au sein de l'Opep+. Ils ont depuis refait surface et continuent à grimper, dopés par la vaccination et les espoirs de reprise.

    Lire la suite