Menu
A+ A A-

Sommet expéditif pour l'Opep+ qui continue à augmenter modestement son offre

prix du petrole LondresLondres: Les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et leurs alliés ont validé mercredi la stratégie décidée mi-juillet et augmenteront modestement leur production le mois prochain, a annoncé le cartel à l'issue d'un sommet ministériel expéditif.
L'OPEP+ "confirme à nouveau (...) l'ajustement à la hausse de la production globale mensuelle de 400.000 barils par jour pour le mois d'octobre", a indiqué le groupe dans un communiqué publié sur son site peu avant 16H00 GMT (18H00 à Paris et à Vienne, où siège l'OPEP).

Cette décision, sans surprise pour nombre d'observateurs de marché, s'inscrit dans la continuité pour l'alliance qui avait décidé le 18 juillet une augmentation mensuelle de cet ordre "jusqu'à l'élimination progressive" du volume laissé sous terre pour le moment, soit à l'automne 2022 à ce rythme.

"Si les effets de la pandémie de Covid-19 continuent de susciter une certaine incertitude, les fondamentaux du marché se sont renforcés", précise l'OPEP+.

Adaptée à une demande convalescente, l'ouverture progressive du robinet d'or noir permet également "de préserver la cohésion entre les principaux membres de l'alliance, en mettant un frein aux drames politiques qui ont émaillé les réunions clés dans un passé récent", avait commenté auparavant Han Tan, analyste d'Exinity.

Front presque uni

Le marché attendait de savoir si l'OPEP+, dont l'histoire est émaillée de guerres intestines, allait présenter un front uni après le psychodrame du début de l'été lorsque les Emirats arabes unis avaient crié publiquement à "l'injustice".

Abou Dhabi, qui militait pour un relèvement de la base de calcul de son quota de production de brut, avait finalement eu gain de cause: sa part, tout comme celle de plusieurs autres pays (Irak, Koweït, Arabie saoudite et Russie), a ensuite été ajustée à la hausse, une révision qui prendra effet en mai 2022.

Si la courte durée de la réunion de mercredi témoigne d'un consensus vite obtenu, le vice-Premier ministre russe Alexandre Novak, en charge de l'Energie, aura joué le rôle de franc-tireur un peu plus tôt dans la journée, ménageant le suspense sur son issue.

M. Novak, cité par l'agence Interfax, a en effet indiqué que la Russie était en mesure d'augmenter sa production au-delà de son quota, provoquant un coup d'arrêt à la timide hausse des cours du brut engagée depuis le début de journée.


Fin de non-recevoir

En maintenant sa prudente stratégie, les vingt-trois protagonistes n'auront ni déjoué les prévisions des analystes ni cédé aux pressions de Washington.

La Maison Blanche a indirectement appelé à une augmentation plus importante de la production du cartel afin de limiter la hausse des cours, qui pèse sur le prix de l'essence des Américains.

Le conseiller américain à la Sécurité nationale Jake Sullivan avait expliqué le 11 août que le cartel n'en faisait "pas assez" pour doper la production de pétrole, menaçant le redressement économique et les prix à la pompe.

Mais d'autres facteurs ont prévalu au sein du cartel, notamment le regain de la pandémie lié à la souche Delta du Covid-19, en Inde au printemps et dans une moindre mesure en Chine au cours de l'été.

En guise d'incitation supplémentaire à ne pas rouvrir trop tôt ni trop vite les vannes, les deux cours de référence du brut ont connu en août leur pire mois depuis octobre 2020.

Le Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. et le WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. accueillaient avec calme la décision de l'OPEP+, reculant d'environ 0,50% vers 16H15 GMT.

L'OPEP+ se réunira de nouveau le 4 octobre, précise enfin le communiqué.

(c) AFP

Commenter Sommet expéditif pour l'Opep+ qui continue à augmenter modestement son offre


    La Production de pétrole dans le monde

    -Voir toutes les actualités de la production de pétrole

    mercredi 01 février 2023

    L'Opep+ recommande de garder les quotas inchangés

    Vienne: Un panel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et de leurs alliés (Opep+) a recommandé mercredi de maintenir la stratégie...

    mardi 17 janvier 2023

    L'Opep table sur une croissance inchangée de la demande de p…

    Paris: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a maintenu inchangées mardi ses prévisions sur la croissance de la demande de pétrole...

    mercredi 04 janvier 2023

    La production de pétrole de l'Opep augmente malgré un object…

    Londres: La production de pétrole brut des pays de l'Opep a augmenté en décembre, montre une enquête de Reuters publiée mercredi, bien...

    mercredi 14 décembre 2022

    Croissance de la demande de pétrole ralentie, malgré un lége…

    Paris: L'Agence internationale de l'énergie (AIE) prévoit toujours pour cette année et l'an prochain une croissance modérée de la demande de pétrole...

    mercredi 14 décembre 2022

    La demande mondiale de pétrole devrait rester solide en 2023…

    Londres: La croissance de la demande mondiale de pétrole devrait ralentir en 2023 tout en restant à un niveau solide avec le...

    mardi 13 décembre 2022

    Malgré la Chine, la prévision de demande de pétrole inchangé…

    Paris: L'Opep a maintenu ses prévisions de croissance de la demande de pétrole pour 2022 et 2023, en dépit du ralentissement de...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 03 février 2023 à 21:10

    Le pétrole dégringole, craintes d'une montée du dollar et d…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont connu un nouveau trou d'air vendredi, après la publication d'un chiffre américain de créations...

    vendredi 03 février 2023 à 12:15

    Le pétrole stable avant les sanctions contre la Russie, la d…

    Londres: Les cours du pétrole hésitent vendredi, entre les interrogations sur la reprise de la consommation de pétrole en Chine et celles...

    jeudi 02 février 2023 à 21:40

    Le pétrole reste en baisse, toujours inquiet pour la demande

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont poursuivi leur repli jeudi, dans un marché préoccupé par l'inertie de la demande, aux...

    jeudi 02 février 2023 à 13:15

    Le pétrole baisse légèrement après les stocks américains et …

    Londres: Les prix du pétrole perdaient très légèrement du terrain jeudi, après la publication hebdomadaire de l'état des stocks de brut et...

    jeudi 02 février 2023 à 12:20

    Hydrocarbures : le bénéfice annuel d'OMV bondit sur fond d'e…

    Vienne: Le groupe pétrolier et gazier autrichien OMV a publié jeudi un bénéfice net annuel en très forte hausse. A l'image d'autres...

    mercredi 01 février 2023 à 22:00

    Trop de stocks, pas assez de raffinage, le pétrole fléchit n…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette baisse mercredi, déprimés par un rapport hebdomadaire qui a mis en...

    mercredi 01 février 2023 à 17:25

    USA : hausse surprise des stocks de pétrole brut, bond des i…

    New York: Les réserves commerciales de pétrole brut ont augmenté sensiblement la semaine dernière aux Etats-Unis, alors que le marché attendait une...

    mercredi 01 février 2023 à 16:47

    L'Opep+ recommande de garder les quotas inchangés

    Vienne: Un panel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et de leurs alliés (Opep+) a recommandé mercredi de maintenir la stratégie...

    mercredi 01 février 2023 à 12:10

    Le pétrole se maintient avant la Fed, l'Opep+ et les stocks …

    Londres: Les prix du pétrole se maintiennent mercredi matin, au début d'une séance chargée pour le marché, avec la décision de politique...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 31 janvier 2022 Depuis vendredi, les cours du pétrole ont perdu plus de 2%.

    Comment investir dans le pétrole ?

    Le jeudi 01 décembre 2022

    Le pétrole est la matière première par excellence de ces 150 dernières années... Cet or noir qui a permis l'incroyable évolution moderne que nous connaissons dans nos vies de tous les jours autant dans l'industrie que dans le transport, pour ne citer qu’eux. Essentiel à notre niveau de vie, rare car limité, donc cher, le pétrole n’en demeure pas moins la ressource primordiale vers la transition énergétique nouvellement entamée.Ne vous y trompez pas : le baril n’a pas fini de surprendre dans les années à venir, tant dans ses niveaux de prix...

    Lire la suite

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le jeudi 24 novembre 2022

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite

    💵 Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - 2022

    Le dimanche 15 janvier 2023

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2022.

    Lire la suite