Menu
A+ A A-

Le pétrole accélère, soutenu par l'incertitude autour de l'impact d'Ida

prix du petrole Cours de clôtureCours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse lundi, aiguillonnés par l'incertitude autour de la réouverture des plateformes et raffineries de Louisiane et du Golfe du Mexique après le passage de l'ouragan Ida.
Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord, pour livraison en octobre, a clôturé à Londres en hausse de 0,97% ou 71 cents, à 73,41 dollars.

A New York, le contrat de même échéance pour le baril américain de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. a lui gagné 0,68% ou 47 cents à 69,21 dollars.

Après s'être affiché dans le rouge en début de séance, les opérateurs réagissant à de premières informations faisant état de l'impact relativement limité d'Ida sur les infrastructures pétrolières, le marché a cédé à la fébrilité.

Selon les derniers chiffres publiés lundi par le Bureau de régulation de l'environnement et de la sécurité (BSEE), les arrêts et évacuations d'installations situées dans le Golf du Mexique privaient toujours la région de près de 95% de sa production.

"Il semble que toutes les plateformes offshore n'aient subi que des dégâts limités", a rapporté Andy Lipow, du cabinet Lipow Oil Associates, basé à Houston (Texas), non loin de la Louisiane.

Pour autant, ces installations acheminent traditionnellement le produit de leur extraction vers des cuves de stockage à terre "qui se trouvent dans des zones à faible élévation" par rapport au niveau de la mer, donc susceptibles d'avoir été inondées, a prévenu le consultant.

"Les opérations d'urgence n'en sont qu'à leurs débuts", a rappelé Andy Lipow, "donc nous n'avons que très peu d'informations quant à l'étendue des dégâts".


Le marché s'inquiète aussi de l'état des raffineries de la région, dont certaines se trouvaient sur le passage d'Ida. Quelque 12% de la capacité de raffinage des États-Unis étaient encore à l'arrêt lundi, a indiqué Andy Lipow.

Sollicité par l'AFP, le groupe pétrolier ExxonMobil a indiqué que ses installations "n'avaient pas connu de dommages significatifs durant la tempête". Il n'a pas, pour autant, indiqué quand elles seraient de nouveau opérationnelles à 100%.

Le groupe Marathon Petroleum a lui expliqué être en cours d'élaboration d'un calendrier de reprise pour sa raffinerie de Garyville, située immédiatement à l'ouest de la Nouvelle-Orléans et qui avait été arrêtée avant l'arrivée d'Ida.

A Belle Chasse, dans la banlieue sud de la Nouvelle-Orléans, le pétrolier américain Phillips 66 évaluait lundi l'état de sa raffinerie Alliance Refinery, qu'il avait mis en sommeil samedi.

L'incertitude demeurait quant au rétablissement du courant en Louisiane, ou environ un million de foyers étaient encore privés d'électricité lundi.

"Parfois, (les raffineries) produisent leur propre électricité, mais souvent, elles en achètent tout ou partie à une compagnie locale", a expliqué Andy Lipow.

Or, lundi, la principale compagnie locale, Entergy, dont plus de 800.000 clients ne sont plus alimentés, n'avait toujours pas officiellement déterminé la cause exacte de cette coupure géante, un diagnostic préalable à un rétablissement à grande échelle.

(c) AFP

Commenter Le pétrole accélère, soutenu par l'incertitude autour de l'impact d'Ida



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 18 juin 2024 à 17:15

    Le pétrole se reprend, les appréhensions sur la demande s'ap…

    New York: Les cours du pétrole remontent mardi, les analystes misant sur une reprise de la demande à la saison estivale, qui...

    mardi 18 juin 2024 à 12:20

    Le pétrole en petite baisse, appréhensions sur la demande

    Londres: Les cours du pétrole s'affaissaient légèrement mardi, retombant après leur poussée de la veille, de nouveau plombés par des inquiétudes sur...

    mardi 18 juin 2024 à 11:30

    ⛽️ Les prix des carburants continuent de baisser, le diesel …

    Carburants: Les prix des carburants ont continué leur tendance baissière pour la 8ème semaine d'affilée, avec un gazole qui bien qu'en légère hausse, s'affiche...

    lundi 17 juin 2024 à 21:30

    Le pétrole se cabre, les achats spéculatifs reprennent

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont sursauté, lundi, dans un marché pourtant privé de nouvelles d'importance, à cause d'un mouvement...

    lundi 17 juin 2024 à 16:00

    💶 Dévaluation de devise : protection des actions du pétrole …

    Paris: Dans son service d’investissement, Henry Bonner introduit ce mois-ci une nouvelle recommandation à ses abonnés : un producteur de pétrole et de...

    lundi 17 juin 2024 à 13:25

    Le pétrole hésite, entre usines chinoises au ralenti et espo…

    Londres: Les cours du pétrole hésitaient lundi, pris entre les feux d'une production industrielle ralentie en Chine, mauvais signal pour la demande en...

    vendredi 14 juin 2024 à 22:05

    Le pétrole indécis, entre inflation, évolution des taux et s…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont hésité vendredi pour terminer en léger repli, cherchant des signes favorables du côté de...

    vendredi 14 juin 2024 à 14:25

    Le pétrole hésite, entre possibles baisses de taux et stocks…

    Londres: Les prix du pétrole oscillent vendredi, portés par le renforcement des attentes de réductions des taux d'intérêts américains, susceptibles de favoriser...

    jeudi 13 juin 2024 à 21:50

    Le pétrole en petite hausse après une séance hésitante

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont oscillé jeudi pour terminer en petite hausse, balottés entre la surprise de réserves de...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 14 juin 2024 Les cours du pétrole pourraient enregistrer une hausse hebdomadaire malgré des données mitigées sur la demande, soutenus par des prévisions positives par Goldman Sachs et des nouvelles sur le ralentissement des véhicules électriques, compensant les divergences entre l'OPEP et l'AIE.

    🛢️ Pour l'Opep, le pétrole a encore des décennies de croissance devant lui

    Le lundi 09 octobre 2023

    Paris: Pas de répit dans la demande d'or noir: l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s'attend à une hausse continue de la demande mondiale de pétrole d'ici à 2045, selon de nouvelles projections à rebours des efforts requis pour limiter le réchauffement planétaire.

    Lire la suite

    🔥 Proche-Orient : choc pétrolier possible si la situation venait à se dégrader

    Le mardi 24 octobre 2023

    Paris: Un nouveau choc pétrolier pourrait se produire en cas de dégradation de la situation au Proche-Orient, d'où proviennent un tiers des exportations mondiales d'or noir, a souligné mardi le directeur de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), Fatih Birol.

    Lire la suite

    🇫🇷 Fuite de TotalEnergies : gain pour le titre

    Le mardi 28 mai 2024

    France: Le président critique TotalEnergies pour le projet de départ de la société vers les États-Unis…

    Lire la suite