Logo

Le pétrole se replie sur des prises de bénéfice et des nouvelles du Mexique

prix du petrole Cours de clôtureCours de clôture: Les prix du pétrole ont sensiblement reculé jeudi, après un début de semaine faste, sapé par des prises de bénéfices et des nouvelles rassurantes du Mexique après un incendie dimanche.
Le baril de BrentBRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du nord pour livraison en octobre, coté à Londres, a fini la séance en baisse de 1,63% ou 1,18 dollar, à 71,07 dollars.

A New York, le baril américain de WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. (West Texas Intermediate), pour la même échéance d'octobre, a lui abandonné 1,37% ou 94 cents à 67,42 dollars.

Après deux séances de rattrapage lundi et mardi, qui suivait un décrochage brutal la semaine dernière, les cours de l'or noir avaient été soutenus mercredi par l'annonce de réserves américaines de brut en plus fort repli qu'attendu.

Elles témoignaient d'une demande toujours forte, notamment en essence, alors que le marché s'interroge régulièrement sur la vigueur de la reprise économique.

Jeudi, le marché a été entraîné à la baisse par "un peu de prises de bénéfices" après trois séances de hausse, a expliqué John Kilduff, de la firme de conseil en investissement Again Capital.

Le mouvement de ventes a été accentué par les nouvelles d'une reprise de la production sur le champ pétrolier KMZ, dans le sud du Golfe du Mexique. La plateforme qui alimente le champ en énergie avait été victime d'un incendie dimanche, contraignant le groupe mexicain Pemex à interrompre l'exploitation des 125 puits de la zone.

"C'est un soulagement pour le marché", a souligné John Kilduff, car la production de Pemex avait soudain chuté de plus de 400.000 barils par jour.


Après la clôture, les prix se redressaient légèrement avec l'annonce de l'arrivée probable dans le Golfe du Mexique d'un ouragan, qui pourrait perturber sensiblement l'activité pétrolière dans cette zone.

Le neuvième événement climatique de la saison, qui devrait prendre le nom d'Ida, se situait jeudi au sud-ouest de la Jamaïque et menaçait d'arriver dans le Golfe durant le week-end.

(c) AFP

Commenter Le pétrole se replie sur des prises de bénéfice et des nouvelles du Mexique

graphcomment>