Menu
A+ A A-

Troisième séance de hausse pour le pétrole, porté par les stocks américains

prix du petrole Cours de clôtureCours de clôture: Les cours du pétrole ont enregistré mercredi une troisième séance consécutive de hausse, portés par l'annonce d'une baisse plus élevée qu'attendu des réserves de brut aux Etats-Unis.
Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du nord pour livraison en octobre, coté à Londres, a clôturé en hausse de 1,68% ou 1,20 dollar, à 72,25 dollars.

A New York, le baril américain de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. (West Texas Intermediate), également pour le contrat à terme qui arrive à échéance en octobre, a terminé lui en progression de 1,21% ou 82 cents, à 68,36 dollars.

Les stocks de brut aux États-Unis ont diminué de 3,0 millions de barils (MB) lors de la semaine achevée le 20 août, soit nettement plus que les 2,0 millions attendus par les analystes.

Egalement très scrutées, les réserves d'essence ont elles aussi reculé sensiblement de 2,2 MB contre 1,5 MB attendus, signe d'une demande soutenue des automobilistes américains, dont les opérateurs craignaient un moindre appétit.

Longtemps hésitants, en légère baisse en début de séance, les cours ont fini par repartir à la hausse après la publication.

"Une baisse plus importante que prévu est de nature à soutenir" le marché, a commenté Matt Smith, directeur de la recherche sur les matières premières pour le cabinet ClipperData. "Il y a un sentiment général positif", qui s'est traduit aussi dans un joli galop du contrat à terme sur l'essence, en hausse de 5,50% sur la séance.

Elément de soutien lundi et mardi, la situation du champ pétrolier KMZ, exploité par le mexicain Pemex dans le sud du Golfe du Mexique et victime d'un incendie dimanche, était passée au second plan pour les opérateurs, une reprise de la production étant attendue d'ici le 30 août, selon Matt Smith.


Beaucoup d'opérateurs s'attendent à ce que l'élan des trois dernières séances s'essouffle, alors que les cours ont retrouvé leurs niveaux de mi-août après la dégringolade de la semaine dernière.

La baisse des stocks "n'est pas suffisante pour maintenir plus longtemps ce mouvement" haussier, initié par des achats spéculatifs, un regain d'appétit pour le risque et la pleine autorisation, aux États-Unis, du vaccin Pfizer, a prévenu, dans une note, Bart Melek, responsable de la stratégie matières premières chez TD Securities.

"On va probablement faire une pause autour de ces niveaux", a prédit Matt Smith, "et attendre de savoir ce que l'OPEP a à dire."

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) doit, en effet, se réunir avec ses alliés de l'OPEP+ le 1er septembre.

Après le rebond de cette semaine, Matt Smith ne voit pas l'OPEP changer de cap, mais il n'exclut pas l'évocation d'un possible ralentissement, en fin d'année, du calendrier de relèvement de la production "si nous continuons à voir une faible demande venant d'Asie".

(c) AFP

Commenter Troisième séance de hausse pour le pétrole, porté par les stocks américains



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 12 avril 2024 à 21:50

    Le pétrole à un sommet de plus de cinq mois, le Moyen-Orient…

    New York: Les cours du pétrole sont montés vendredi à un sommet de plus de cinq mois, dopés par la perspective d'une...

    vendredi 12 avril 2024 à 21:40

    Le pétrole à un sommet de plus de cinq mois, le Moyen-Orient…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont montés vendredi à un sommet de plus de cinq mois, dopés par la perspective...

    vendredi 12 avril 2024 à 16:57

    Le pétrole au plus haut depuis octobre, le marché scrute les…

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le...

    vendredi 12 avril 2024 à 12:47

    Le pétrole soutenu par le risque géopolitique, le marché scr…

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le conflit...

    vendredi 12 avril 2024 à 11:21

    La croissance de la demande de pétrole continue de "s'e…

    Paris: L'appétit du monde pour le pétrole "continue de s'essouffler" sous l'effet de l'électrification du parc automobile et de la fin du...

    jeudi 11 avril 2024 à 16:10

    L'Opep maintient ses prévisions de progression de la demande…

    Vienne: L'appétit pour les transports, notamment aériens, devrait continuer à soutenir la demande mondiale d'or noir en 2024, indique jeudi l'Opep dans...

    jeudi 11 avril 2024 à 15:00

    Le pétrole oscille, entre le risque géopolitique et les stoc…

    New York: Les prix du pétrole hésitaient jeudi, pris entre les feux croisés de facteurs baissiers, comme la hausse des stocks hebdomadaires...

    jeudi 11 avril 2024 à 12:05

    Le pétrole grimpe avec le risque géopolitique malgré les sto…

    Londres: Les prix du pétrole progressaient jeudi, les investisseurs ayant les yeux rivés sur les possibles perturbations de l'approvisionnement en raison de...

    jeudi 11 avril 2024 à 10:35

    ExxonMobil réduit ses activités en France et supprime 677 em…

    Paris: Le géant pétrolier américain ExxonMobil a annoncé jeudi une réduction de ses activités à Port-Jérôme (Normandie), qui "devrait entraîner la suppression...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    ⛽️ Comment est fixé le prix des carburants ?

    Le dimanche 06 février 2022

    Paris: Des forages pétroliers à votre réservoir d’essence en passant par les raffineries, le pétrole subit de nombreuses transformations. Tout ce processus a un prix qui, avec d’autres coûts, impactent, d’une manière plus ou moins importante, le prix du carburant à la pompe. Alors comment est fixé le prix des carburants en France ?

    Lire la suite

    🛢️ Pour l'Opep, le pétrole a encore des décennies de croissance devant lui

    Le lundi 09 octobre 2023

    Paris: Pas de répit dans la demande d'or noir: l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s'attend à une hausse continue de la demande mondiale de pétrole d'ici à 2045, selon de nouvelles projections à rebours des efforts requis pour limiter le réchauffement planétaire.

    Lire la suite

    📊 Qui sont les plus grands producteurs de pétrole ? 

    Le mercredi 14 septembre 2022

    Dans le secteur économique, le pétrole constitue la matière première incontournable puisqu’il assure le bon fonctionnement de l’agriculture, des transports, des industries et bien d’autres. C’est pour cette raison qu’il est très échangé partout dans le monde avec ses dérivés tels que l’essence, le gazole, le fioul… Les principaux pays producteurs de pétrole proviennent généralement du Moyen-Orient et de l’Amérique du nord. Découvrez ci-dessous le classement mondial des plus grands producteurs de pétrole, basé sur les dernières données statistiques de BP en 2022, l’une des plus grandes compagnies pétrolières au monde.

    Lire la suite