Logo

Le pétrole fléchit davantage, la demande en Chine inquiète

cours du petroleLondres: Les prix du pétrole accentuaient leur descente lundi, trahissant l'inquiétude des investisseurs sur la demande de pétrole en Chine alors que le Covid-19 gagne du terrain dans le pays et que les dernières données économiques déçoivent.
Vers 14H05 GMT (16H05 HEC) lundi, le baril de BrentBRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en octobre valait 68,64 dollars à Londres, en baisse de 2,90% par rapport à la clôture de vendredi.

A New York, le baril américain de WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour le mois de septembre perdait dans le même temps 3,24% à 66,22 dollars.

Les deux cours de référence du brut ont déjà enregistré deux séances consécutives de baisse jeudi et vendredi.

Le Bureau national des statistiques (BNS) a partagé lundi les derniers chiffres de la production industrielle en Chine, qui s'est affichée en juillet en hausse de 6,4% sur un an.

Ce rythme est cependant inférieur à celui du mois précédent ainsi qu'aux attentes des analystes.

Par ailleurs, les ventes de détail en Chine ont connu en juillet leur plus faible progression depuis le début de l'année, une situation liée entre autres à "la propagation de l'épidémie en Chine", selon le BNS.


"Les marchés jettent un regard méfiant sur l'évolution de la situation sanitaire en Chine", rapporte Jeffrey Halley, analyste de Oanda, et ces données "alimentent l'inquiétude générale sur le ralentissement de la reprise" du deuxième consommateur et premier importateur de brut au monde.

"Les inquiétudes concernant la propagation du variant Delta" dans le pays et "les effets que cela aura sur la demande de pétrole continuent de peser sur les prix", explique de son côté Carsten Fritsch, de Commerzbank.

Le pays a fait état lundi de 51 nouveaux cas, dont 13 d'origine locale.

Ce chiffre est certes encore très limité par rapport à ceux enregistrés dans d'autres pays. Mais le foyer est, en termes d'étendue géographique, le plus important de ces derniers mois en Chine.

La Chine, qui avait largement maîtrisé l'épidémie de Covid depuis le printemps 2020, fait face depuis le mois dernier à un regain de contaminations sur son sol.

(c) AFP

Commenter Le pétrole fléchit davantage, la demande en Chine inquiète

graphcomment>