Le pétrole va de l'avant, ignorant l'avertissement de Washington contre l'Opep+

prix du petrole LondresLondres: Les prix du pétrole progressaient jeudi au lendemain de l'appel de Washington à une action de l'Opep+ pour limiter la hausse des cours, tandis que l'AIE a revu ses prévisions de demande en baisse pour cette année.
Vers 09H55 GMT (11H55 HEC), le baril de BrentBRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en octobre valait 71,73 dollars à Londres, en hausse de 0,41% par rapport à la clôture de la veille.

A New York, le baril américain de WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour le mois de septembre gagnait dans le même temps 0,32% à 69,47 dollars.

Les cours du brut se remettaient vite du coup porté par la Maison blanche mercredi, qui a indiqué par la voix d'un conseiller que l'OPEP+ - les treize membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et dix alliés - n'en faisait "pas assez" et menaçait la reprise de l'économie mondiale et les prix à la pompe.

Le cartel n'augmente que modestement sa production depuis le début de l'année après l'avoir drastiquement coupée l'an dernier, ce qui soutient les prix du brut.

La hausse des cours du BrentBRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. et du WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie., a priori contre-intuitive, "laisse à penser que le marché table sur une fin de non-recevoir de la part de l'OPEP", a réagi Jeffrey Halley, analyste de Oanda.

Cette demande de Washington illustre aussi le fait que "seule l'OPEP+ a actuellement la capacité d'augmenter de manière significative l'offre de pétrole dans le monde, ce qui lui confère un grand pouvoir sur le marché", a estimé de son côté Carsten Fritsch, de Commerzbank.

L'Agence internationale de l'énergie (AIE) n'a par ailleurs pas partagé jeudi l'inquiétude de la Maison blanche, du moins à moyen terme.


L'institution qui conseille des pays développés sur leur politique énergétique estime que le marché pourrait même "redevenir excédentaire en 2022" si l'OPEP+ continue à abandonner ses coupes et si les autres producteurs ouvrent le robinet en réponse à des cours plus élevés, selon les conclusions de son rapport mensuel publié jeudi.

L'AIE a par ailleurs revu en baisse ses prévisions de la demande pétrolière mondiale pour cette année, en raison de la progression de la pandémie notamment en Asie.

(c) AFP

Commenter Le pétrole va de l'avant, ignorant l'avertissement de Washington contre l'Opep+

graphcomment>