Menu
A+ A A-

Le pétrole en repli, inquiet pour la demande malgré un bon rapport américain sur l'emploi

cours de cloture du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole sont repartis à la baisse vendredi, devant l'inquiétude pour la demande due à la propagation du variant Delta et malgré de solides chiffres de l'emploi témoignant de la reprise américaine en juillet.
Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en octobre a conclu en repli de 59 cents ou 0,82% à 70,70 dollars à Londres, par rapport à la clôture de la veille.

A New York, le baril américain de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour le mois de septembre a perdu 81 cents ou 1,17% à 68,28 dollars.

Depuis le début de la semaine, le Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. a cédé 7,70% et le WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. 7,98%.

Les cours qui avaient commencé sur la pente ascendante vendredi à cause de tensions au Moyen-Orient, sont tombés en territoire négatif, en dépit de l'annonce de bons chiffres de l'emploi américain.

Le taux de chômage aux États-Unis a reculé à 5,4%, un plus bas depuis la crise, et l'économie américaine a créé 943.000 emplois, plus que prévu.

Après une brève réaction positive faisant monter le baril de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. au-dessus des 70 dollars, "le marché n'a guère eu de réaction" à ces données optimistes "car il y a encore beaucoup de menaces potentielles pour la demande, avec le variant Delta", a indiqué John Kilduff d'Again Capital.


Il a souligné en outre que les analystes "passaient le rapport sur l'emploi au crible" pour montrer qu'"il ne prenait pas en compte la soudaine poussée du virus qu'on a vue ces deux dernières semaines aux États-Unis".

Selon l'analyste d'Again Capital, cette progression des cas "peut potentiellement affecter les trajets en voiture et toutes sortes de retour à la vie normale", et donc la demande d'or noir.

Les investisseurs ont aussi les yeux braqués sur la Chine où des cas sont apparus et qui a pris des restrictions aux déplacements.

La Chine et les États-Unis sont les deux premiers consommateurs de pétrole du monde.

La baisse des prix était néanmoins restreinte par les tensions au Moyen-Orient.

Le Hezbollah libanais a tiré plus de 10 roquettes sur Israël vendredi, provoquant des tirs de représailles, une escalade majeure entre l'Etat hébreu et le mouvement chiite soutenu par l'Iran.

Ces échanges de tirs à la frontière libano-israélienne coïncident avec une recrudescence des tensions entre l'Etat hébreu et l'Iran dans la foulée d'une attaque meurtrière contre un pétrolier géré par la société d'un milliardaire israélien, en mer d'Oman.

Pour le marché du pétrole, cela signifie qu'un accord sur le nucléaire iranien s'éloigne, et que les exportations de brut de ce grand producteur ne vont pas redémarrer.

Les tensions autour du détroit d'Ormuz, par lequel transite la majorité de la production du Moyen-Orient, inquiètent également les investisseurs.

Depuis le début de l'année, le Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. s'affiche en hausse de 39,4% et le WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. de 44,2%, galvanisés par l'appétit d'un monde déconfiné pour les carburants.

(c) AFP

Commenter Le pétrole en repli, inquiet pour la demande malgré un bon rapport américain sur l'emploi


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 24 janvier 2022 à 17:54

    Eni introduira en Bourse sa filiale norvégienne Vår Energi

    Milan: Le géant italien des hydrocarbures Eni et le fonds d'investissement norvégien HitecVision ont annoncé lundi leur intention d'introduire leur coentreprise Vår...

    lundi 24 janvier 2022 à 17:48

    Le pétrole fléchit, miné par l'aversion au risque, le gaz gr…

    New York:  Les cours du pétrole fléchissaient lundi, plombés par l'aversion au risque, même si les prix de l'énergie restent soutenus par...

    lundi 24 janvier 2022 à 14:20

    ⛽️ Les prix des carburants continuent de flamber

    Paris: Les prix des carburants routiers vendus dans les stations-service en France continuaient en forte hausse la semaine passée. Pour sa part, la moyenne des cours du pétrole...

    lundi 24 janvier 2022 à 14:02

    Le chiffre d'affaires d'Halliburton gonfle avec la hausse de…

    New York: Le groupe parapétrolier américain Halliburton a annoncé lundi avoir dégagé des revenus trimestriels et annuels supérieurs aux attentes. Ils ont...

    lundi 24 janvier 2022 à 12:01

    Le pétrole marque une pause, le risque géopolitique soutient…

    Londres: Les cours du pétrole marquaient une petite pause, même si les prix restent soutenus par plusieurs crises géopolitiques faisant planer des...

    lundi 24 janvier 2022 à 10:17

    📈 Morgan Stanley saute dans le train en marche du pétrole à …

    New York: Morgan Stanley s'attend à ce que les prix du pétrole atteignent 100 dollars le baril au second semestre, devenant ainsi...

    vendredi 21 janvier 2022 à 23:20

    Le pétrole se replie dans le sillage de la chute du marché b…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont légèrement fléchi vendredi, dans le sillage d'une nouvelle chute du marché boursier à New...

    vendredi 21 janvier 2022 à 12:22

    Le pétrole se replie, freiné par l'augmentation des stocks a…

    Londres: Les cours du pétrole ont fléchi vendredi, neutralisés par les stocks américains en augmentation, mettant fin à une série de gains...

    vendredi 21 janvier 2022 à 10:05

    📈 100 dollars le baril bientôt ?

    Londres: Craig Erlam, l'analyste principal d'OANDA, a déclaré à City A.M. que les prix du pétrole pourraient atteindre 100 dollars le baril...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 24 janvier 2022 Morgan Stanley, la dernière grande banque de Wall Street à prévoir des prix du pétrole à trois chiffres avant la fin de l'année.

    💵 Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2021

    Le vendredi 21 janvier 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2021.

    Lire la suite

    📈 100 dollars le baril bientôt ?

    Le vendredi 21 janvier 2022 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Craig Erlam, l'analyste principal d'OANDA, a déclaré à City A.M. que les prix du pétrole pourraient atteindre 100 dollars le baril au cours du premier trimestre, suite aux intenses reprises de ces derniers jours.

    Lire la suite

    📉 En décembre 2021, le prix du pétrole recule

    Le vendredi 21 janvier 2022 - Analyses des prix du pétrole

    En décembre 2021, le prix du pétrole en euros baisse de nouveau (−7,3 % après −1,4 % en novembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) augmentent nettement (+5,2 % après −0,6 %) sous l'effet du fort rebond de ceux des matières premières industrielles (+7,3 % après −4,7 %) et de l'accélération des prix des matières premières alimentaires (+3,8 % après +2,4 %). Le prix du pétrole recule de nouveau En décembre 2021, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) diminue nettement (−8,2 % après −3,0...

    Lire la suite