Menu
A+ A A-

Le pétrole remonte sans conviction, le retour du Covid-19 pèse sur la demande

prix du petrole LondresLondres: Les cours du pétrole reprenaient leur souffle jeudi après un début de semaine difficile, marqué par la reprise du nombre de contaminations à travers le monde, la perspective de possibles nouveaux confinements plombant l'enthousiasme du marché pétrolier.
Vers 09H20 GMT (11H20 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en octobre valait 70,38 dollars à Londres, en hausse de 0,61% par rapport à la clôture de la veille.

A New York, le baril américain de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour le mois de septembre prenait 0,85% à 68,74 dollars.

Depuis le début de la semaine, le Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. pique du nez de 4,29% et le WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. de 4,88%.

En moyenne, plus de 600.000 cas quotidiens ont été détectés dans le monde ces sept derniers jours, soit une hausse de 68% par rapport au plancher atteint mi-juin (360.000 nouveaux cas par jour) principalement imputable à la propagation du variant Delta identifié pour la première fois en Inde, à la contagiosité accrue.

Alors que les deux premiers consommateurs mondiaux, les États-Unis et la Chine, font partie des pays où le nombre de cas augmente, les investisseurs craignent que de nouveaux confinements soient imposés, avec des conséquences directes pour la demande de carburant.

"Nous estimons que la faiblesse récente des cours est de nature spéculative", tempère cependant Tamas Varga, analyste chez PVM, qui souligne qu'une reprise sous contrôle de la pandémie en Chine pourrait suffire à relancer les cours à la hausse.

Barbara Lambrecht, analyste chez Commerzbank, invite également à garder à l'esprit des nouvelles plutôt positives pour le marché: si les réserves de pétrole brut ont augmenté la semaine dernière aux États-Unis, celles d'essence ont fortement reculé.


"La demande estivale d'essence a presque renoué avec son niveau d'avant la pandémie", souligne-t-elle.

Mais pour l'instant, le marché reste morose, et même les tensions autour du détroit d'Ormuz, qui poussent d'habitude les prix vers le haut puisque la majorité de la production du Moyen-Orient y passe, n'ont pas fait grimper les cours.

Le nouveau président iranien, le religieux et ultraconservateur Ebrahim Raïssi, va prêter serment jeudi devant le Parlement.

Sa prise de fonction intervient au moment où les États-Unis, la Grande-Bretagne et Israël ont adressé des avertissements à l'Iran au sujet de l'attaque meurtrière d'un pétrolier la semaine dernière au large d'Oman, dont Téhéran nie la responsabilité.

(c) AFP

Commenter Le pétrole remonte sans conviction, le retour du Covid-19 pèse sur la demande


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 17 septembre 2021 à 22:19

    Le pétrole consolide après une semaine faste, le dollar n'ai…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé vendredi, au terme d'une semaine où la plupart des indicateurs étaient au vert...

    vendredi 17 septembre 2021 à 19:48

    Les livraisons de pétrole iranien violent la souveraineté du…

    Dubai: Le Premier ministre libanais, Najib Mikati, a déclaré que les importations de pétrole iranien organisées par le Hezbollah constituaient une violation...

    vendredi 17 septembre 2021 à 12:38

    Le pétrole reprend son souffle, forte hausse sur la semaine

    Londres: Les cours du pétrole reculaient légèrement vendredi mais restaient en hausse marquée sur la semaine, les perturbations de la production aux...

    jeudi 16 septembre 2021 à 21:43

    Le pétrole finit fort, le Golfe du Mexique garde l'attention…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole se sont repris, légèrement, en fin de séance jeudi, le marché tablant sur une offre...

    jeudi 16 septembre 2021 à 13:05

    Le pétrole stable, la production américaine inquiète toujour…

    Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient au lendemain de sommets en un mois et demi, alors que des limitations de la...

    mercredi 15 septembre 2021 à 21:22

    Le pétrole poursuit son ascension grâce à des stocks américa…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont poursuivi leur hausse mercredi après l'annonce d'une baisse des stocks américains de brut plus...

    mercredi 15 septembre 2021 à 17:40

    🛢️USA: les stocks de pétrole brut diminuent plus qu'attendu…

    New York: Les réserves commerciales de pétrole brut aux États-Unis ont diminué nettement plus qu'attendu la semaine dernière, selon les chiffres du...

    mercredi 15 septembre 2021 à 12:47

    Le pétrole poursuit sa hausse avant les stocks américains

    Londres: Les cours du pétrole s'inscrivaient en hausse pour la quatrième séance consécutive, à un nouveau plus haut depuis un mois et...

    mardi 14 septembre 2021 à 21:34

    Le pétrole se stabilise au plus haut depuis presque un mois …

    Cours de clôture: Les prix du pétrole se sont stabilisés mardi à leur plus haut niveau depuis près d'un mois et demi...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En mai 2021, le prix du pétrole se redresse

    Le vendredi 25 juin 2021 - Analyses des prix du pétrole

    En mai 2021, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après −1,5 % en avril). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) ralentissent (+3,9 % après +5,2 %), à l’image des matières premières alimentaires (+1,8 % après +6,8 %). En revanche, les prix des matières premières industrielles accélèrent (+6,5 % après +3,2 %). Le prix du pétrole se redresse En mai 2021, le prix en euros du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) se redresse (+4,3 % après −1,5  %), s’établissant à 56.4 € en moyenne par...

    Lire la suite

    Rien ne semble freiner les cours pétroliers, un an après leur plongeon

    Le mardi 20 avril 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Londres: Il y a un an, les cours du brut sombraient dans les abîmes, anéantis par la pandémie et les dissensions au sein de l'Opep+. Ils ont depuis refait surface et continuent à grimper, dopés par la vaccination et les espoirs de reprise.

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2020

    Le mardi 12 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2020.

    Lire la suite