Menu
A+ A A-

Chevron, aidé par le rebond de la demande en énergie, gâte ses actionnaires

pétrolière ChevronNew York: Le groupe américain d'hydrocarbures Chevron a dépassé les attentes au deuxième trimestre, ses activités de production de pétrole et de gaz comme celles de raffinage profitant du rebond de l'activité économique.
Le groupe a décidé de recommencer à racheter des actions pour récompenser ses actionnaires.

La société a dégagé un bénéfice net de 3,1 milliards de dollars d'avril à juin, alors qu'elle avait perdu 8,3 milliards sur la même période en 2020, détaille un communiqué.

Son chiffre d'affaires a plus que doublé, à 37,6 milliards de dollars.

"Les bénéfices du deuxième trimestre ont été solides, reflétant l'amélioration des conditions de marché, combinées aux efforts de transformation menés par le groupe et aux synergies de fusion", a commenté le PDG Mike Wirth dans le texte.

La trésorerie disponible est au plus haut depuis deux ans et le groupe va en conséquence recommencer à racheter des actions au troisième trimestre, au rythme de 2 à 3 milliards de dollars par an, a-t-il indiqué. C'est une façon de récompenser les actionnaires au moment où les sociétés pétrolières n'ont pas forcément le vent en poupe à Wall Street.

Poussé comme tous les grands groupes du secteur à faire plus pour limiter le changement climatique, Chevron a mis en avant ses activités dans le développement d'énergies renouvelables et à plus faible émission carbone: elle a par exemple commencé à produire du biocarburant dans sa raffinerie d'El Segundo en Californie et a installé dans ce même Etat sa première station de gaz naturel comprimé.

Son action prenait 1,4% dans les échanges électroniques précédant l'ouverture de la Bourse de New York.


Le groupe a profité aussi bien de ses activités d'exploration et production d'hydrocarbures (3,2 milliards de dollars de bénéfices) que de ses activités de raffinage (839 millions), qui peinaient encore au premier trimestre.

Chevron a vendu ses barils de pétrole et de gaz naturel liquide à 54 dollars en moyenne aux États-Unis au deuxième trimestre contre 19 dollars un an plus tôt, et à 62 dollars en moyenne en dehors du pays contre 21 dollars un an plus tôt.

Les prix de l'or noir, qui avaient soudainement chuté début 2020 quand la propagation du Covid-19 avait conduit de nombreux gouvernements à imposer des restrictions drastiques, se sont peu à peu repris depuis. Le baril de brut coté à New York évolue actuellement aux alentours de 70 dollars.

L'ensemble des groupes pétroles et gaziers, de TotalEnergies à Royal Dutch Shell, en passant par ExxonMobil, en profitent.

(c) AFP

Commenter Chevron, aidé par le rebond de la demande en énergie, gâte ses actionnaires


    La Compagnie pétrolière américaine Chevron

    Les États-Unis sont prêts à autoriser Chevron à augmenter la production d…

    mercredi 23 novembre 2022

    Washington: Chevron pourrait obtenir l'approbation des États-Unis pour étendre considérablement ses opérations au Venezuela dès samedi, une fois que le gouvernement vénézuélien et son opposition auront repris les pourparlers politiques, ont déclaré mercredi trois personnes connaissant bien le dossier.

    Les Chiffres d'affaires et bénéfices des compagnies pétrolières

    mardi 01 novembre 2022

    Le résultat trimestriel de BP dopé à son tour par les prix d…

    Londres: Dans la foulée des autres majors pétrolières, la flambée des hydrocarbures a également dopé au troisième trimestre les résultats du géant...

    mardi 01 novembre 2022

    Aramco voit son bénéfice net décoller de 39% au 3e trimestre

    Ryad: Le géant pétrolier saoudien Aramco a enregistré une hausse de 39% de son bénéfice net au troisième trimestre de 2022 par...

    vendredi 28 octobre 2022

    Chevron: bénéfice de 11,2 milliards de dollars au 3e trimest…

    New York: Chevron, comme les grandes majors du secteur de l'énergie, profite de l'envolée depuis le début de l'année des prix du...

    vendredi 28 octobre 2022

    Exxonmobil dégage au 3e trimestre 19,7 milliards de dollars …

    New York: Le géant américain des hydrocarbures Exxonmobil continue à profiter des prix élevés du pétrole et du gaz naturel et a...

    vendredi 28 octobre 2022

    Eni: bénéfice presque quintuplé au troisième trimestre

    Milan: Le géant italien des hydrocarbures Eni a presque quintuplé son bénéfice net au troisième trimestre, à 5,86 milliards d'euros. Le groupe...

    jeudi 27 octobre 2022

    TotalEnergies: Bénéfice record au T3, nouvelle provision sur…

    Paris: TotalEnergies a publié jeudi un résultat net ajusté record au titre du troisième trimestre 2022, dopé encore une fois par le...

    jeudi 27 octobre 2022

    Repsol: bénéfice en baisse au 3e trimestre malgré les prix é…

    Madrid: Le géant espagnol de l'énergie Repsol a dégagé un bénéfice en légère baisse au troisième trimestre en raison d'une augmentation des...

    lundi 24 octobre 2022

    Shell: bénéfice trimestriel dopé par les prix des hydrocarbu…

    Londres: Le géant des hydrocarbures Shell a annoncé jeudi un bénéfice net part du groupe de 6,7 milliards de dollars (à peine...

    Tous les Chiffres d'affaires et bénéfices des pétrolières

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    samedi 26 novembre 2022 à 20:43

    L'Ukraine veut plafonner le pétrole russe entre 30 et 40 dol…

    Kiev: Le président ukrainien Volodimir Zelensky a déclaré samedi que le prix du pétrole russe transporté par voie maritime devrait être plafonné...

    vendredi 25 novembre 2022 à 21:00

    Le pétrole en baisse, l'incertitude pèse sur le marché

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en baisse vendredi, orientés par l'incertitude qui pèse sur le marché, quant au...

    vendredi 25 novembre 2022 à 12:50

    Le pétrole remonte, les débats sur un plafond des prix russe…

    Londres: Les prix du pétrole remontaient vendredi alors que les débats se poursuivent au sein de la coalition qui veut plafonner le...

    jeudi 24 novembre 2022 à 18:50

    Un plafonnement du prix du pétrole russe à 65 / 70 dollars p…

    Moscou: Le plafonnement prévu du prix du baril de pétrole russe entre 65 et 70 dollars ne devrait pas réduire immédiatement les...

    jeudi 24 novembre 2022 à 18:25

    Le pétrole se stabilise, faible impact du plafond des prix d…

    Londres: Les prix du pétrole stagnaient jeudi, encore freinés par la perspective d'un plafonnement du prix du pétrole russe peu restrictif et...

    jeudi 24 novembre 2022 à 12:27

    Le pétrole baisse, faible impact du plafond des prix du brut…

    Londres: Les prix du pétrole fléchissaient encore jeudi, lestés par la perspective d'un plafonnement du prix du pétrole russe peu restrictive et...

    jeudi 24 novembre 2022 à 09:00

    Les prix du pétrole poursuivent leur glissade

    Paris: Les prix du pétrole poursuivaient leur repli jeudi, après avoir nettement fléchi la veille au soir, la variété d'or noir de...

    mercredi 23 novembre 2022 à 21:55

    Le pétrole glisse encore, peu d'effet attendu du plafonnemen…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont encore reculé nettement mercredi, toujours orientés par la résurgence de la pandémie de Covid-19...

    mercredi 23 novembre 2022 à 18:55

    Les États-Unis sont prêts à autoriser Chevron à augmenter la…

    Washington: Chevron pourrait obtenir l'approbation des États-Unis pour étendre considérablement ses opérations au Venezuela dès samedi, une fois que le gouvernement vénézuélien...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le mercredi 16 novembre 2022 - Analyses des prix du pétrole

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite

    📉 En octobre 2022, le cours du pétrole rebondit

    Le jeudi 24 novembre 2022 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2022, le prix en euros du pétrole rebondit (+4,8 % après ‑8,8 % en septembre). Le prix du pétrole rebondit En octobre 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) repart à la hausse (+4,0 % après ‑10,8 % en septembre), s’établissant en moyenne à 93,3 dollars.En euros, la hausse est un peu plus marquée (+4,8 % après ‑8,8 %), s’établissant en moyenne à 95 €, en raison de la dépréciation en octobre de l’euro vis-à-vis du dollar. Cours du pétrole Brent - octobre 2022

    Lire la suite

    Les prix du pétrole sont prêts à s'envoler cet hiver

    Le mardi 08 novembre 2022 - L'actualité des prix du pétrole

    Paris: Dans moins d'un mois (le 5 décembre), un embargo sur les exportations maritimes de pétrole brut russe vers l'Union européenne entrera en vigueur. En conséquence, l'offre mondiale de pétrole devrait se resserrer considérablement, la Russie étant le plus grand exportateur de pétrole et de carburants au monde. Le marché pétrolier s'y prépare.

    Lire la suite